Rico Leroy a surfé Belharra
Le dimanche 22 Décembre 2013, Belharra, la vague géante de la côte basque qui se lève au large de Saint-Jean-de-Luz s'est réveillée, creusant des vagues de dix à vingt mètres de haut ! Le site surfsession.com avait annoncé la plus belle session depuis dix ans attirant spectateurs et surfeurs chevronnés qui s'en sont donné à cœur joie tel Rico Leroy (photo). Vidéo : http://www.sudouest.fr/2013/12/22/pays-basque-ils-ont-surfe-belharra-2013-1410182-4580.php
Championnats Interrégionaux 25m
Du 20 au 22 Décembre 2013, 11 nageurs participaient aux championnats interégionaux 25m à St Yrieix/Charente. Plusieurs ont réalisé les minimas des grilles pour les championnats de France National 2 prévus en Mars 2014. Certains sont arrivés en finales, d'autres ont amélioré leur record personnel. Bon travail les nageurs !
Perle Bouge en or
Vendredi 20 Décembre, lors de la soirée de présentation de la plaquette 2013 qui retrace les événements de l'année écoulée, le président de l'Omnisports, Laurent Irazusta a remis à la championne handisport Perle Bouge la médaille d'or de l'Aviron Bayonnais en présence des dirigeants, entraîneurs et partenaires du club. Au vu de son parcours 2013, Gérard Bafcop, le président de la section Aviron lui a également remis une médaille, celle du mérite. En effet, Perle Bouge vient de boucler une saison bien remplie avec 4 médailles d’or aux championnats de France (skiff et double), à la Coupe du Monde à Lucerne, au Mondial indoor à Paris et une médaille d'argent aux championnats du monde en Corée. Prochain objectif : une médaille d'or au mondial de 2014 !
Matthieu ANDRODIAS
C’est un très grand rameur international qui vient nous rejoindre sur les bords de la Nive, le toulousain Matthieu ANDRODIAS.

Champion de France en Skiff, champion de France en quatre avec barreur, premier à la Coupe de France en quatre de couple avec la sélection Aquitaine, 9ème à Séville en Skiff aux championnats d'Europe, 3ème en huit à la Coupe du Monde à Eton avec l'Equipe de France, 5ème à Lucerne, 6ème en huit aux championnats du Monde en Corée.

Matthieu est un garçon charmant, d'une grande amabilité, j'écrirais "la grande classe".

Il va rejoindre nos deux Julien, Desprès et Montet, Perle Bouge, les étoiles montantes du club, nombreuses, et le groupe Senior.
Nouveaux records pour la Course du bout de l'An 2013
Dimanche 22 Décembre 2013, 2032 coureurs parés de jaune se sont lancés dans ce 10 km festif au cœur de Bayonne, établissant un nouveau record de participation un an seulement après avoir franchi en beauté la barre du millier (1600 l'an dernier). Pierre URRUTY, vainqueur de cette édition, ancien licencié de l'Aviron Bayonnais Athlétisme et aujourd'hui membre de la Garde Républicaine et de l'équipe de France militaire, a explosé le record en 31'32". Bravo également à Claire DUBES chez les féminines qui termine 2ème ! Courir pour soi mais aussi pour les autres : pour chaque inscription perçue, 1€ a été reversé à l'association Les amis de Biarritzenia.
http://www.courseduboutdelan.com/
Matiouze Royer renoue avec la victoire
Le 7 Décembre 2013, notre boxeur professionnel a renoué avec la victoire en Vendée en s'imposant aux points devant le champion local Sandy Messaoud, une victoire à l'unanimité des juges aux termes d'un combat assez rude. Face aux provocations de son adversaire, Matiouze Royer a su faire preuve de calme, confirmant ses progrès. Il va maintenant pouvoir préparer son entrée dans la Coupe de la Ligue au mois de Février prochain.
Départementaux de Cross à Oloron
Dimanche 15 Décembre 2013, 700 participants venant de la totalité des clubs du département ont pris part à ces championnats qualificatifs avec de beaux résultats : victoire par équipe chez les séniors et les vétérans ; victoire d'Amaia Delanghe chez les juniors ; 2ème place de Mélanie Dupassieux et 3èmes places de Claire Dubès et Pierre Dubès chez les séniors. Prochaine étape : les Régionaux qui se disputeront le 19 Janvier 2014 à Bègles.
Bayonne/Fleury-Loiret
Samedi 7 Décembre 2013, les Handballeuses de l'Aviron Bayonnais ont reçu le leader invaincu de N2F Fleury/Loiret. L'Aviron a fait mieux que résister et l'a emporté 24 à 20 avec la manière. L'avis de Mickaël Moreno, l'entraîneur : "C'était un match complet. Les filles ont su se battre, malgré une équipe de Fleury plus costaude, avec des joueuses de D1. Elles n'ont rien lâché, ont montré encore une fois leur état d'esprit. Je suis très content de cette performance. En étant solidaires, nous avons réussi à obtenir cette belle victoire, un exploit. Nous sommes dans une bonne dynamique et allons viser la gagne à Carquefou. L'objectif était vraiment le maintien et si on peut faire mieux, on le fera. Le bilan est plus que positif après cette phase aller."
Jonathan ATSU, Champion de France Jeunes (14-18ans) à Dijon
Il l'a fait… Jonathan Atsu a remporté 4 titres jeunes (14-18 ans) aux championnats de France N1 petit bassin sur 100m et 200m NL et 100m et 200m Papillon à Dijon qui se tenaient du 5 au 8 Décembre 2013. D'après Jonathan, "nager aux côtés de Florent Manaudou est une expérience incroyable !" Toutes nos félicitations !
Stage avec Bruno Gonzalez
Les 7 et 8 Décembre 2013, au Dojo de la salle Lauga s'est tenu un stage d'Aïkido dirigé par Bruno Gonzalez, sensei 5e dan Aïkikai. Une cinquantaine de participants, venus principalement du BAB mais également de Bilbao et de Pampelune, a travaillé sous la direction avisée du Maître dans une ambiance très studieuse et conviviale. A renouveler dès l'année prochaine !
Jonathan ATSU, Champion de France Jeunes (14-18ans) à Dijon
Du 5 au 8 Décembre 2013, à Dijon, se déroulent les Championnats de France 25m. C'est sur 100 m papillon (3ème de la finale B, 1er temps des jeunes) en 54'95 et sur 100 m NL (1er temps finale C) en 50'66 (50'56 en série le matin) que Jonathan ATSU de surnom "John John" a décroché ses titres de champion de France Jeunes. Nous t'adressons nos félicitations et tous nos encouragements pour la suite de la compétition.
Deux titres de champions du Pays Basque pour l'Aviron !
Antton VALENTIE et Sébastien ETCHEBERRY sont Champions du Pays Basque 2013 Xare Minimes ; Sébastien Moncada et Frédéric Clément sont Champions du Pays Basque 2013 en Paleta Cuir Trinquet.
A baline trinquet, les sœurs Karen et Audrey Mellier ont atteint la finale de la Ligue du Pays Basque seniors 2e série. Un peu crispées, les bayonnaises n'ont pu mettre leur jeu en place. Nul doute que le prochain championnat de France leur permettra de démontrer tout leur potentiel.
Cross de Gujan-Mestras : une 1ère place pour l'Aviron Bayonnais !
Le dimanche 24 Novembre 2013, le stade de Chante Cigales à Gujan-Mestras a accueilli le 1er grand rendez-vous de la saison des cross depuis les écoles d'athlétisme jusqu'aux vétérans. Parmi les résultats, la jeune Jade ESSABAR remporte la course catégorie Poussine, Killian BARBRAUD termine 10ème Minime, Mélanie Dupassieux 10ème Senior féminine et Claire DUBES 15ème. A noter, des places honorables également chez les Séniors et Vétérans. !
Festival des arts Martiaux à Lauga
Samedi 23 Novembre 2013, Bayonne accueillait pour la 1ère fois le Festival des arts martiaux et sports de combats au Palais des Sports de Lauga ! Pour cette grande première, ce sont 20 disciplines - avec plus de 300 participants - qui ont assuré le spectacle devant un public de 1500 personnes. La section Aïkido était présente sous les feux des projecteurs pour une démonstration, sans oublier l'école de iaïdo Wuji de Pampelune avec laquelle nous entretenons d'étroites relations. Une expérience que nous renouvellerons sans aucun doute... Rendez-vous l'année prochaine !
3 titres de champion d'Aquitaine pour les espoirs de l'Aviron
Le 16 Novembre 2013 à Bordeaux, les boxeurs amateurs de l'Aviron Bayonnais sont allés chercher trois titres lors des championnats d'Aquitaine : Mayron Steinbach en catégorie Welter cadet, Elias Wajou en poids plume junior, Henri Bintz en catégorie senior poids moyen et lors de cette soirée, le junior Marvin Vis en catégorie super léger a obtenu le match nul : l'école de boxe de l'Aviron Bayonnais continue de produire de jeunes espoirs. La saison dernière, Yon Herradura, avait remporté le titre de champion de France Cadet de boxe éducative en s'imposant en finale des poids lourds.
Championnats Départementaux : l'Aviron en pleine forme !
Le 24 Novembre 2013, 38 nageurs issus des groupes compétition A, B et C étaient présents au Centre Aquatique de Bayonne pour les championnats départementaux 25 m Hiver. 18 nageurs ont décroché 49 podiums sur les différentes courses avec 20 titres de Champion départemental. Les résultats sur consultables sur la page de la Natation, dans l'onglet Natation course, résultats des compétitions. Un grand bravo à tous !
28 à 23 au BEC, "On a frôlé le hold-up !"
Le samedi 23 Novembre 2013, les handballeuses de l'Aviron Bayonnais, invaincues depuis l'entame du championnat N2F en Septembre, ont connu leur premier revers à Bordeaux. "Elles étaient au maximum", note leur entraîneur Mickaël Moreno. "Après une bonne entame, les bordelaises nous ont complètement étouffées." En deuxième mi-temps, les bayonnaises reviennent peu à peu et recollent au score. "La solution était là : jouer autour des pivots." A quelques poignées de secondes du buzzer, les visiteuses ne sont plus qu'à 3 buts du Graal, jusqu'à ce qu'une joueuse soit exclue 2 minutes. "C'est une faute un peu bête car nous faisions douter nos adversaires", regrette Mickaël Moreno, mais qui aurait pu croire que les promues fassent un tel début de saison ?
Championnats Départementaux
Dimanche 24 Novembre 2013 ont lieu les championnats départementaux hiver 25m au Centre Aquatique des Hauts de Bayonne. 40 nageurs de la section défendront les couleurs bleu et blanc (ouverture des portes à 8h45, début des épreuves à 9h30).
De plus, avant la 1ère course de ces championnats, 3 nageurs franchiront la dernière étape de leur parcours de formation de l'Ecole de Natation Française (ENF) en se présentant au Pass'compétition natation course qui leur permettra de participer aux compétitions. Bonne chance à tous !
Pass'sports de l'eau
Samedi 16 Novembre 2013 s'est déroulé, dans le cadre de l'Ecole de Natation Française, le test du pass'sports de l'eau. C'est avec plaisir que nous vous annonçons la réussite de nos trois nageurs sélectionnés : Iban BARNEIX, Oihana IRIGOIN et Oihan GOURDON. Bravo à vous trois !!! Prochaine étape le 24 Novembre 2013 au Centre Aquatique.
Escrime : Mousquetaires en herbe
La valeur n'attend pas le nombre des années ! L'école des mini-escrimeurs (de 4 à 7 ans) était en pleine effervescence ce samedi 9 Novembre 2013 à l'occasion d'une séance d'initiation découverte pour ces apprentis mousquetaires enthousiastes…
Course des enfants
Parmi les nouveautés de Course du Bout de l'An 2013 du 22 Décembre 2013, les plus jeunes prendront le départ de la Course des enfants, juste avant que le peloton ne s'élance. Cette course gratuite organisée en collaboration avec l'association Xoriak s'adresse aux enfants nés entre 2002 et 2006 (inscription sous les tribunes d'honneur du stade Jean Dauger entre 8h45 et 9h15, autorisation parentale signée obligatoire). Attention, il ne s'agit pas ici d'une course officielle. La boucle qui mesure environ 1km est une simple animation qui ne donnera pas suite à un classement officiel. Par contre, en sus du goûter offert à l'arrivée, un super cadeau récompensera l'un des enfants. Afin de vous aider à deviner quelle peut être cette récompense, sachez juste que Xoriak est une association qui regroupe des passionnés d'aviation...
Rendez-vous sur la page Facebook https://www.facebook.com/courseduboutdelan
7ème victoire de l'Aviron Bayonnais
Samedi 16 Novembre 2013, à la salle Lauga, les Bayonnaises ont reçu Bordes en N2F pour un derby sous haute tension. Il aura fallu attendre les dernières secondes pour avoir confirmation de la victoire de nos handballeuses 25 à 22 dans un match très physique.
"C'est une sacrée performance, glissait avec le sourire Jean-Pierre Guesnet, le président de la section, à l'issue de la rencontre, mais cela n'a pas été simple à gérer." Les filles ont été "trop indisciplinées, c'est vrai, reconnaissait Mickaël Moreno, l'entraîneur. Il y a eu beaucoup de duels parce que nos adversaires étaient bagarreuses." Une mention particulière pour Caroline Legleu, ancienne présidente, qui en prenant le micro a su réveiller le public alors que les deux équipes étaient à égalité (20-20). La clameur de soutien qui s'en est suivie a libéré nos joueuses de la pression ambiante. Quelle équipe et quel public !
Escrime : l'Aviron Bayonnais en bonne position
Romain Mathey termine 3ème du Championnat de France des entreprises à Dax le 2 Novembre 2013. Très bon comportement des autres membres de l'Aviron Bayonnais avec Carlos Guillem (6ème) et Philippe Scohy (7ème).
TETE DE RIVIERE AVIRON A TOUL DU 10 NOVEMBRE 2013
Julien Montet s’est présenté à cette régate qui regroupait tous les meilleurs rameurs français en deux de pointe avec Romain Delachaume de l’Encouragement de Paris.
29 bateaux étaient alignés au départ.
La course a été remportée normalement par la paire Mortelette-Chardin vice champion olympique et notre rameur bayonnais s’est classé 7ème. Un beau parcours de début de saison
Championnat de France N2F : Bayonne/Bordes
Le samedi 12 Novembre 2013 à 21h au Palais des Sports de Lauga, les filles de l'Aviron Bayonnais rencontreront une équipe de Bordes accrocheuse, venue défier le second du classement. Qu'on ne s'y trompe pas, si nos Bayonnaises (toujours invaincues) ont accroché le nul à Limoges grâce à leur esprit de solidarité et à leur exceptionnel caractère de combattantes, les Béarnaises ont affronté avec panache les cadors du haut de tableau. Venez soutenir nos handballeuses pour ce derby qui s'annonce très délicat. Elles comptent sur vous !
Championnats de France Interclubs Poule Régionale le 11/11/2013
C'est à Bordeaux (Grand Parc) que nos 22 nageurs se sont confrontés aux meilleurs nageurs aquitains pour défendre les couleurs du club lors des interclubs toutes catégories édition 2013/2014. Beaucoup de performances améliorées pour cette 1ère compétition de niveau régional et + mais surtout 2 belles 6èmes places pour nos équipes (1 féminine et 1 masculine). Bravo à tous !
Prochaines compétitions : championnats départementaux dimanche 24 Novembre 2013 au Centre Aquatique de Bayonne et championnats régionaux samedi 7 et dimanche 8 Décembre 2013 à Bordeaux Grand Parc.
TETE DE RIVIERE AVIRON DU 10 NOVEMBRE 2013
L’Aviron présentait 17 bateaux pour cette première manifestation de l’élite régionale à Sainte Livrade. Victoire en 2 de pointe Junior Femme, Déborah Bobe et Amélia Landaburu, en 2 de pointe Junior Homme, Lucas Chatte et Artiom Stolbtsov, triplé en 1 de couple Senior, Julien Desprès, Maxime Bellon, William Cazale.
Chez les Handis, très bon temps de Perle Bouge en 1 de couple et beau parcours de Guillaume Lemire et Laurent Mioque en deux de pointe
Matiouze Royer tient tête aux meilleurs.
Si Matiouze ROYER professionnel de l'Aviron Bayonnais n'a pas convaincu l'arbitre, la salle a été impressionnée par son tempérament de battant, une bonne mobilité et une grande variété de coups en pratiquant une boxe spectaculaire qui a conquis le public.
Mal récompensé par l'arbitre qui le déclare battu d'un point contre le numéro 2 Français des welters, un juge a toutefois accepté la réclamation de la fédération et a accordé le gain du match nul bien mérité.
Matiouze ROYER se prépare désormais pour de nouveaux combats qui espérons le seront mieux jugés et le porteront au sommet.
Ophélie élue sportive de l'année
Le 29 Octobre 2013, le Conseil régional d’Aquitaine, France Bleu et France 3 ont organisé leur 5e édition des Victoires du sport aquitain. Membre de l’équipe de France en natation eau libre, Ophélie a participé et fini 6e aux JO de Londres et aux championnats du monde de cette année. Elle est licenciée sous les couleurs de l’Aviron Bayonnais.
Ophélie Aspord a été élue meilleure sportive de l’année ! Félicitations pour cette belle récompense.
Victoire 27 à 23 à domicile
Le samedi 2 Novembre 2013, l'équipe de N2F, remaniée pour l'occasion, l'a emporté 27 à 23 face à Montluçon. "Il est normal que je donne du temps de jeu à tout le monde et que je fasse souffler les cadres" déclarait l'entraîneur Mickaël Moreno. Plus fraîches physiquement, les handballeuses ont fait le trou en fin de rencontre grâce à quatre contre-attaques rondement menées.
Victoire à l'extérieur à Lège Cap Ferret
Après une victoire dessinée en deuxième mi-temps, 31 à 28 à Lège-Cap-Ferret le samedi 26 Octobre 2013, nos handballeuses qui évoluent en N2F vont recevoir Montluçon le samedi 2 Novembre 2013 à 19h au Palais des Sports de Lauga. L'Aviron reste invaincu à ce jour et compte bien le rester à l'issue de cette rencontre ! Pour atteindre cet objectif, nos filles ont besoin de vous. Venez les encourager !
L'équipe Filles dans le top 20
A Caen le 27 Octobre 2013, la seule équipe d'Aquitaine qualifiée en finale des France interclubs d'Athlétisme de moins de 23 ans a terminé en 18e position au terme des différents concours et courses. Bravo les filles et tout particulièrement à Elsa Corrihons qui remporte le 3000m marche en 14'58" (photo) et à Camille Theux-Coumis qui termine 4e du concours de la hauteur !
Rico Leroy et Sarah Burel Champions de France !
Les Bayonnais, après leur titre de Champions du Monde, remportent aussi le titre de Champions de France à Brétignolles sur Mer le vendredi 18 Octobre 2013.
Stages d'entraînement France Handi-Aviron
Notre double national Perle Bouge et Stéphane Tardieu part pour une nouvelle saison sportive, tournée vers de nouvelles gloires et cette année une médaille jaune, brillante, comme leur parcours depuis quelques années.
Le premier stage se déroulera à Vaires sur Marne du 4 au 6 Novembre 2013 sous la houlette de Michel Collard le toulousain, leur entraîneur.
Ce stage sera suivi d'un second du 22 au 24 Novembre 2013 à Bayonne, sous la responsabilité du staff technique du club.
Les deux Julien en Alsace avec l’Equipe de France
Du Jeudi 7 au Dimanche 10 Novembre 2013, Julien Montet et Julien Desprès sont convoqués pour participer à un stage d'entraînement en vue de s’aligner au départ de la tête de rivière d'Alsace qui regroupe les meilleurs Français : que des médaillés, nationaux, mondiaux, des athlètes ayant participé à des échéances olympiques, un noyau dur constitué pour la composition des futures équipes françaises. Un challenge pour nos deux bayonnais !
15 km de la Nive – Dimanche 20 Octobre 2013
Le club était bien représenté lors de cette course locale qui a réuni 300 participants au départ d'Ustaritz avec arrivée à Bayonne 15 km plus tard... 4 Bayonnais se sont placés parmi les 10 premiers : Jean-Christophe DIRIBARNE Vétéran 1 Masculin (V1M) termine 6ème, William RIFFIS (V1M) 7ème, Claude MEHATS catégorie Senior Masculin 8ème, François IRIARTE V1M (10ème).
15 km de Saint Sébastien
Le même jour, à Saint-Sébastien, de l'autre côté de la frontière, se tenait une épreuve similaire, mais d'une ampleur toute autre puisqu'elle a rassemblé 4 000 coureurs. Bravo aux athlètes du club, Daniel MEHATS en senior masculin qui a terminé le parcours en 55'17, et Joëlle BOISRAME et Marie MAIL qui ont réalisé le même temps : 1h20 toutes les deux, catégorie seniors féminines.
Finales Equip'Athlé Estival Aquitaine
Le 19 Octobre 2013, les benjamins masculins ont obtenu la 3ème place à Bruges. De bonnes performances individuelles, tant chez les benjamins que chez les minimes.
Le 20 Octobre 2013, c'était aux filles de défendre leurs chances aux finales Equip'athlé Aquitaine à Cenon. Les équipes Benjamines et Minimes terminent toutes deux 4èmes.
Semi-Marathon de Niort
Le dimanche 20 Octobre 2013, Mélanie Dupassieux a réalisé une belle perf' en terminant 5ème senior féminin de la 24ème édition de la "Coulée Verte", en 1h 29' 13" à Niort.
Interclubs Benjamins 1er Plot à Mourenx
Ambiance au Top pour cette 1ère compétition Benjamins de la saison disputée le dimanche 20 Octobre 2013 ! Ces Interclubs organisés à Mourenx ont permis aux clubs et aux nageurs de valoriser l'esprit d'équipe. Merci aux parents pour la bonne ambiance et le soutien apportés aux nageurs et merci à certains pour le spectacle !
Prochain rendez- vous : la journée régionale benjamins "poule sud" organisée aussi à Mourenx, dimanche 15 Décembre 2013.
Vous pouvez consulter les résultats onglet "Natation Course" rubrique "Résultats des compétitions" http://abcnatation.com/natation/aquitaine/64/avironbayonnaisnatation/
Une section en pleine expansion
En 5 ans d'existence, la section Triathlon a connu un essor foudroyant. Avec une centaine de licenciés, le club possède l'un des plus gros effectifs au niveau régional et national. Il s'est imposé comme leader en Aquitaine et vient de rentrer dans le top 20 des meilleurs clubs français (17ème sur 73 à la Coupe de France des clubs de Triathlon à l'Aiguillon sur mer début Ocotbre). Pour la saison 2013/2014, la section qui se structure de plus en plus grâce à ses 35 bénévoles, a parmi ses axes de développement la pratique féminine et celle des jeunes.
LOISIRS - Satisfaction générale à Angers : 22e Coupe des Dames réussie !
Ce samedi 19 octobre 2013, le club d’Angers Nautique Aviron a organisé la 22e édition de la Coupe des Dames, véritable point d’orgue dans la saison.

Le bouche-à-oreille doit faire son effet : de 15 bateaux inscrits l’an passé, l’effectif est passé à 20 bateaux cette année, soit près de 180 femmes sur l’eau. Les clubs participants sont venus d’un peu de tout l’ouest de la France, depuis Rouen, en passant par la région parisienne, les clubs voisins, les Charentes, et jusqu’à Bayonne, de même que le club anglais d’Abingdon.

La météo clémente qui a régné lors de cette belle journée a permis aux rameuses d’apprécier pleinement cette manifestation, où les spectateurs n’étaient pas non plus en reste, puisqu’ils ont pu suivre le parcours grâce aux vélos fournis par la ville d’Angers.

Le Samedi 19 Octobre, les filles de l’Aviron ont terminé à la 9ème place et le Dimanche 20 Octobre, dans la « Coupe des Hommes », nos rameurs ont rejoint le podium à la 3ème place en parcourant les 15 kms en moins d’une heure.
Course de St Barthélémy
Le 13 Octobre 2013, s'est tenue la 22ème édition des courses pédestres organisées par l’Office de tourisme communautaire du Seignanx. Trois épreuves étaient au programme sur les chemins des Barthes de l’Adour : 2 km, 5 km et 15 km. Belle victoire de Joëlle Boisramé chez les féminines sur le 5 km. Chez les hommes sur le 15 km, les frères Daniel et Claude Mehats finissent 2ème et 3ème ! Et parce que le sport va de pair avec la générosité, un grand bravo aux athlètes du club qui ont poussé la joellette de Fabrice, jeune handicapé qui a pu ainsi participer à la course ! Belle image de sport !
3e succès en 3 rencontres pour les filles de N2F
Le samedi 12 Octobre 2013, à Angoulême, nos handballeuses l'ont emporté 28 à 19. Après un premier quart d'heure où elles ont fait à peu près jeu égal avec leurs adversaires, les Bayonnaises se sont rapidement détachées en s'appuyant sur leurs atouts : du solide derrière et de la vivacité devant. Cependant, l'entraîneur Mickaël Moreno reste prudent : "On manque un peu de constance. On n'a pas réussi à produire ce qu'on sait faire. On ne va pas s'enflammer et continuer notre bonhomme de chemin. On est des promus, on se doit de rester à notre place et viser le maintien."
Championnat de France Senior sprint
Le Huit de l’Aviron Bayonnais, Vice-Champion de France sur 2000 mètres à Bourges a participé à la finale et s’est classé 6ème sur 35 embarcations participantes. Le double mixte et le Huit mixte, équipages composés entièrement de juniors confrontés à des seniors, ont atteint respectivement la finale C et la finale D.
Premier succès à domicile pour les filles de N2F
Dimanche 29 Septembre 2013, les handballeuses de l'Aviron Bayonnais l'ont emporté 28 à 23 face à Sainte Luce. Sérieuses et appliquées, elles ont terminé la première mi-temps nettement devant (12-7) mais ont eu les pires difficultés à confirmer en seconde mi-temps. Une fois leur sérénité retrouvée en défense, elles se sont envolées au score. "L'expérience viendra à force d'enchaîner ce genre de rencontres" déclarait leur entraîneur Mickaël Moreno. Elles remportent ainsi leur deuxième succès consécutif en championnat. Mission accomplie !
Perle Bouge ramène l'or au Critérium de Mantes-la-Jolie !
Du samedi 28 au dimanche 29 Septembre 2013, sur le stade nautique international de Mantes-la-Jolie, Perle Bouge s'est emparée de la médaille d'or avec son coéquipier Stéphane Tardieu dans le criterium. "Ce championnat nous permet de rebondir et surtout de repartir du bon pied pour une nouvelle saison. L’objectif des prochains mois de travail, c’est de décrocher enfin l’or en Hollande lors du Mondial 2014."
Pierre Gaspariau Champion d'Aquitaine du Longue Distance
Le 22 Septembre 2013 se tenait la 5e édition du triathlon de Baudreix. Pierre Gaspariau termine 2nd de l'épreuve phare du triathlon L en 5h 22min 47s, après 1900 m natation, 107,7 km de vélo et 21,1 km de course à pied, montées des Cols du Soulor et de l'Aubisque comprises ! Il s'adjuge par la même occasion le titre de Champion d'Aquitaine du longue distance après avoir gagné au printemps celui de la distance olympique.
Anthony Zarra qualifié aux championnats du Monde
En terminant 3e de sa catégorie d'âge (35-39 ans) le dimanche 22 Septembre 2013, lors de l'half Iron Man d'Aix-en-Provence, le Bayonnais Anthony Zarra a validé sa qualification pour les championnats du Monde qui se dérouleront le 8 Septembre 2014 à Mont Tremblant au Canada. Pour décrocher ce billet, il s'est entraîné une quinzaine d'heures par semaine tout l'été. "Dans ce sport, je cherche à atteindre le dépassement de soi." Les meilleurs triathlètes européens participaient à cette course. Au terme des 2 km de natation dans le lac de Peyrolles, suivis des 90 km à vélo puis des 20 km de course à pied il s'est placé 40e du classement général en 4h31, à 33 minutes du vainqueur. Anthony a pu évaluer l'ampleur des progrès accomplis depuis ses débuts dans le triathlon, il y a 5 ans. Bravo Anthony !
Les promues de l'AB se sont imposées face à Mérignac, 4e la saison dernière
Les filles l'ont emporté à l'extérieur 28 à 25, au terme d'un match difficile. Elles ont pu prendre la mesure du niveau requis au sein de leur nouvelle catégorie, face à une équipe de Mérignac habituée au haut de tableau. Certains aspects restent à travailler, mais parties "tendues et crispées" en début de match, elles ont su montrer une maturité surprenante au cours de la partie, affichant détermination et sérénité face aux assauts de l'équipe adverse. Objectif : bonifier cette victoire lors du prochain match à domicile le dimanche 29 Septembre à 14h au Palais des Sports de Lauga.
Xcel Challenge 2013
Le 21 Septembre 2013, la section Canoë-Kayak de l'Aviron Bayonnais organise le Xcel Challenge, une course de pirogues OC1 et OC2 en relais passant par Hossegor, Boucau-Tarnos, Guéthary, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye. Cette année le parcours s'est élargi côté espagnol jusqu'à Pasaia, San Sebastián, Orio et Getaria pour pouvoir profiter de meilleures conditions de vent. Cette manifestation, l'une des plus internationales dans la discipline comptera entre autres 2 équipes hawaïennes, 1 équipe australienne, ainsi que des équipes allemandes, italiennes, espagnoles, basques, etc…
Plus d'infos : http://xcelchallenge.fr
Waltary signe à l'Aviron
Le septuple Champion de France élite pro et Champion du Monde amateur de Pelote a choisi l'Aviron Bayonnais. Un "effet Waltary", c’est ainsi que René Cornu, président de la section Pelote de l’Aviron Bayonnais, qualifie l’arrivée de 23 nouveaux jeunes à l’école de pelote en ce début de saison. Le champion cubain, "véritable modèle pour ses performances et son comportement", vient, en effet, de rejoindre le club qui célèbre ses 100 ans cette année. "Son exemple doit inspirer notre section", assure le président.
Un waterman à l'Aviron Bayonnais
Après avoir été sacré Champion du Monde sous les couleurs de l'Aviron Bayonnais Surf avec sa partenaire Sarah Burel, Rico Leroy devient le champion de France au championnat de Pirogue qui se déroule à Gravelines (près de Dunkerque) du 29 Août au 1er Septembre. Très beau podium en OC1 : 1er Rico Leroy, 2ème Sylvain Mercandalli, 3ème Bertrand Baechler. En V1 1er Damien TROQUENET et en OC1 féminin : 1ère Céline Guesdon
Courant Septembre Rico Leroy s'envolera pour les Championnats du Monde de Sup en Californie défendre à nouveau les couleurs de l'Aviron Bayonnais Surf.
Après ces très belles performances un très grand bravo à tous !
Pierre Urruty chez les Bleus
Le Bayonnais Pierre Urruty qui a brillé sous les couleurs de l'Aviron Bayonnais Athlétisme avant d’intégrer la garde républicaine en région parisienne vient d’être retenu en équipe de France pour les Jeux de la francophonie prévus à Nice du 10 au 15 septembre 2013.
Il portera les espoirs tricolores sur le 10 000 m aux côtés d’athlètes de renom comme Renaud Lavillenie, Christophe Lemaître ou encore Ladji Doucouré. Cette sélection au plus haut niveau confirme les progrès du coureur de demi-fond révélé lors des 15 km de la Nive 2009 qu’il remportait en égalant le record de Lionel Pétriacq. Cet été, ses anciens camarades d’entraînement ont pu juger des progrès accomplis par Pierre Urruty. Il s’est imposé devant Lionel Pétriacq à Soustons avant de battre le peloton des 3 500 coureurs de la course d’ouverture des Fêtes de Dax.

http://www.sudouest.fr/2013/08/29/pierre-urruty-chez-les-bleus-1153184-3350.php
Julien Després en Finale
Aux Championnats du monde d'aviron de Chungju en Corée du Sud qui se déroulent du 25 Août au 1er Septembre 2013, Julien Després a vécu ce mercredi 28 Août sa meilleure course de la saison et probablement la meilleure course en huit de sa carrière. Le bateau français a remporté sa série de repêchage en devançant les vice-champions du monde hollandais et les favoris australiens. Une belle perf' qui vaut au huit tricolore une qualification en finale, cela faisait plus de dix ans que la France n’avait atteint ce niveau mondial dans cette spécialité-reine du huit : "Notre montée en puissance technique et physique est plutôt prometteuse ; en finale, notre dynamique, notre envie collective peut encore créer une belle surprise pour aller chercher un podium" confiait Julien Després. Réponse dimanche lors de la dernière journée.
Médaille d'Argent pour Perle Bouge et Stéphane Tardieu
Aux championnats du monde d'aviron de Chungju en Corée du Sud qui se déroulent du 25 Août au 1er Septembre 2013, Perle Bouge et Stéphane Tardieu étaient les premiers français qualifiés pour une finale. Alors qu'ils menaient la course en tête, une fausse pelle a déstabilisé le bateau à 500m de l’arrivée, les reléguant à la 4ème place. Après une très belle remontée, ils terminent à la 2ème place, à 2 secondes des Australiens.

Vice-champions paralympiques 2012 et déjà médaillés d’argent aux championnats du monde 2010 et 2011, ils ajoutent donc une médaille d'argent à leur palmarès pour ces championnats du monde 2013.

http://www.sudouest.fr/2013/08/29/perle-bouge-laisse-echapper-le-titre-1153187-773.php

http://www.sudouest.fr/2013/08/28/perle-bouge-en-finale-1152168-773.php
Trophée San Nicolas
La 8ème édition de ce tournoi de Handball de niveau national pour les seniors filles et régional pour les seniors garçons se déroulera le week-end du 31 Août et 1er Septembre 2013 au Palais des Sports de Lauga. Ce seront les dernières confrontations amicales avant les premières journées de championnat et de coupe de France. Ouvert aux équipes espagnoles, les différences de styles de de jeu, de techniques, tout autant que culturelles apportent à ce trophée une notoriété grandissante. Nul doute que son ambiance stimulante et festive favorisera la cohésion de groupe pour les 250 joueurs, staffs techniques et bénévoles impliqués !
Eztitxu Vivanco de retour des championnats du monde
La nageuse handisport a participé aux Championnats du Monde de Natation IPC de Montréal au Québec du 12 au 18 Août 2013. Après avoir réalisé le 3ème temps des qualifications sur 100 m dos, elle a obtenu la 4ème place de la finale, à seulement 16 centièmes de seconde de sa rivale américaine.
Très motivée, son prochain objectif se tourne vers les championnats d’Europe 2014 avec un podium en vue. À tout juste 20 ans, elle peut aussi rêver des Jeux Olympiques de Rio, en 2016.
Cette saison, tout en poursuivant ses études de kiné, Eztitxu Vivanco, s’est entraînée plus de 15 heures par semaine. Elle est montée sur plus haute marche du podium lors des championnats de France sur 100 m dos crawlé. Elle a d'ailleurs remporté les deux titres en bassin d’hiver et d’été, avec un record de France sur 50m Nage Libre. Elle est même parvenue à réaliser un chrono de niveau mondial lors des championnats nationaux 2 avec les valides et son club de l’Aviron Bayonnais en 1’15’’78 sur 100m Dos (le record de France est à 1'15"76).
Tony de PELLEGRINI est un président heureux sa championne Ophélie ASPORD vise l'Europe. En juin Ophélie ASPORD a décroché deux titres de championne de France en 5 et 10 Km nage libre. Notre révélation des derniers jeux olympiques (6ème) s'est fixée un nouvel objectif pour 2014 le podium des prochains championnats d'Europe qui auront lieu à Berlin.
Pour le mois d'août elle se ressource sur la Côte Basque et fait le point sur son après année post-olympique en levant le pied au niveau entraînement. Ce qui ne l'a pas empêché de terminer 6ème aux championnats du monde de Barcelone.
Portes ouvertes le samedi 7 Septembre 2013
L'Aviron Bayonnais Omnisports vous accueillera le samedi 7 Septembre de 10h00 à 13h00 pour une matinée Portes Ouvertes au siège du Club. Vous y trouverez toutes les informations sur les 19 sections sportives qui constituent l'association. Des animations vous seront proposées. N'hésitez pas à venir nous rendre visite en famille !
Pierre Gasparriau : champion d'Aquitaine et vice-champion d'Europe
En grande forme grâce à une préparation hivernale minutieuse, Pierre Gasparriau aligne les titres cette saison. Il vient de confirmer sa suprématie au niveau régional en s’emparant du titre de champion d’Aquitaine quelques semaines après avoir brillé aux championnats d’Europe de Barcelone. Début juillet, il s’était offert une belle victoire sur le Half Ironman du Lauragais. Il s’alignera au championnat d’Europe distance Ironman fin Août, à Vichy. Objectif : atteindre le podium avant de boucler en beauté la saison sur la Coupe de France début Octobre. Cette année, l’Aviron Bayonnais espère briller dans cette finale nationale de triathlon et duathlon avec ses deux leaders Pierre Gasparriau et Benoît Kuentz (en principe de retour). Les Bayonnais pourront compter aussi sur la forme de Nicolas Boyer récent vainqueur sur le sprint de Bergerac et sur le duo Nicolas Gounet, Éric Cerciart auteurs d’une bonne prestation sur le triathlon longue distance de Vitoria en Espagne.
Livre du Centenaire
Le livre retraçant 100 ans de Pelote à l'Aviron Bayonnais est disponible à la vente au prix de 20 € au siège du club et dans certains commerces de Bayonne et Anglet. Vous êtes peut-être en photo dans ce livre ou connaissez quelqu'un qui y sera ! Renseignements au 06.71.64.70.67.
Tournoi d'été
La section Tennis de l’Aviron Bayonnais organise du 31 Juillet au 15 Août 2013 son tournoi d'été Open 64. Convivialité, plaisir et fair-play seront au rendez-vous dans le magnifique cadre du Club House.
Renseignements au secrétariat de la section Tennis : 05.59.63.33.13.
Champions du monde !
Nos deux sociétaires Sarah Burel et Rico Leroy sont CHAMPIONS DU MONDE DE SURF TANDEM !!! Samedi 27 Juillet 2013 à Biscarosse, les bonnes conditions (vagues creuses et puissantes) ont permis au duo de s'imposer largement en finale grâce à sa maîtrise dans des vagues de bonne taille. Ils ont ainsi obtenu 15,69 points loin devant les Hawaïens, seconds avec 8,52 points et plus habitués à des vagues douces. Pour le couple, ce titre est avant tout la consécration d'une passion qui dure depuis dix ans : "Ce titre ne va pas nous changer", déclaraient-ils mais "C'est génial !", complétaient-ils. Ils se sont confiés à Surfingfrance :
http://www.surfingfrance.com/disciplines/tandem/rico-leroy-et-sarah-burel-ce-titre-ne-va-pas-nous-changer.html
Ophélie ASPORD 6ème aux mondiaux de Barcelone
Notre nageuse confirme son rang parmi les meilleures mondiales. En notables progrès, Ophélie Aspord vient de terminer 6ème (en 1:58.23.2) des championnats du monde du 10 km en eau libre disputés dans le port de Barcelone le mardi 23 Juillet 2013, à 4 malheureuses secondes de la championne du monde. Elle avait terminé à cette même place aux derniers Jeux Olympiques de Londres, il y a un an. Et pourtant en cette année post-olympique, elle avait levé le pied pour se consacrer à ses études à Toulouse (où elle vient d'obtenir sa licence de droit) ce qui ne l'avait pas empêchée d'ajouter à son palmarès au mois de Juin deux nouveaux titres de championne de France.
Et de 5 ! Lionel Pétriacq remporte la 14ème Foulée du Festayre
Mercredi 24 Juillet 2013, en prélude aux Fêtes de Bayonne, Lionel Pétriacq, a avalé les 12,630 km en 39min.37s., terminant largement en tête de cette 14ème Foulée du Festayre qui a connu son record d'affluence avec un peu plus de 4600 coureurs au départ. Au fil des éditions, il a remporté 4 victoires et a terminé à la 2ème place à 6 reprises. L’an dernier, le champion de l'Aviron Bayonnais avait manqué l’épreuve, retenu par des obligations professionnelles. Ce mercredi, il était de retour et très motivé, afin d’accrocher une cinquième couronne à son palmarès, devant ses supporteurs. "Ce sera ma 11ème participation, précisait-il. Je suis un peu l’enfant du pays, que le public chouchoute. Pour moi, c’est une course vraiment à part, comme la Béhobie-Saint-Sébastien. Le public s’identifie à moi. Je suis toujours très motivé afin de ne pas les décevoir."
Training camp à Bordeaux
Le "Quai des Sports" à Bordeaux, accueille du 18 Juillet au 18 Août 2013 de nombreuses disciplines parmi lesquelles la lutte sous diverses formes, dont le Kourach (proche du judo moderne). 2 experts ouzbeks étaient présents, venant de Samarkand en Ouzbékistan ainsi que Bernard Cabos-Duhamel, président de la section Lutte de l'Aviron Bayonnais et du Comité national français de Kourach. Démonstrations techniques en vidéo sur You Tube : http://www.youtube.com/watch?v=H2VfgsRt198
L'Aviron Bayonnais Lutte a aussi participé aux animations sur les plages de La Teste de Buch et aux tournois de beach wrestling avec succès : l'Aviron Bayonnais a gagné par équipe le tournoi de Bordeaux et a remporté 2 titres à La Teste (pour Mélanie et Damien) ainsi que 2 médailles (argent pour Thomas et bronze pour Julien).
RDV le 15 août 2013 pour une animation "médiévale" à Bidache.
FRANCE Jeunes Cadets et Junior à Dijon
Les 20 et 21 Juillet 2013, sur le magnifique stade Colette Besson à Dijon, la junior de l’Aviron Bayonnais Camille THEUX-COUMIS a passé 1m64 à la hauteur. Elle termine 13ème, à 1 place de la finale ! Bravo et bonne continuation pour la saison prochaine !
Tournoi 3x3 aux Fêtes de Bayonne
La section Basket de l’Aviron Bayonnais organise le mercredi 24 Juillet 2013 son 2ème tournoi 3 contre 3 des Fêtes de Bayonne. Convivialité, rassemblement, plaisir, fair-play, respect, partage, fête, ambiance… seront les mots d’ordre de cette journée. Rendez-vous à la Halle des Sports de l’Université, complexe de la Floride, dès 8h45.
Plus de renseignements sur le site www.avironbayonnaisbasket.com
L'Athlétisme aux Fêtes de Bayonne 2013
Prenez un bon départ pour ces Fêtes de Bayonne 2013 avec une course à pied de bon matin d'une douzaine de kilomètres (environ) reliant Biarritz, Anglet et Bayonne ! Ravitaillement assuré… (Ça peut être un argument.)
Renseignements : http://www.fouleedufestayre.com/reglement/foul_regl.htm
Voir articles Sud-Ouest :
http://www.sudouest.fr/2013/07/17/petriacq-et-les-autres-1116928-3415.php
http://www.sudouest.fr/2013/07/17/les-conseils-d-un-favori-1117031-3944.php
http://www.sudouest.fr/2013/07/17/fetes-de-bayonne-tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-14e-foulee-du-festayre-1117560-4018.php
La Pirogue aux Fêtes de Bayonne 2013
L'association la Nive en Fête et les sections Surf et Canoë-Kayak de l'Aviron Bayonnais Omnisports organisent la 4ème édition de la course de pirogue des Fêtes de Bayonne le mercredi 24 Juillet 2013. Venez soutenir les équipes en lice pour les 2 challenges : inter-entreprises et associations/clubs !
Bravo aux 3 athlètes Bayonnais et à l'encadrement !
Palmarès impressionnant pour nos 3 nageurs qualifiés aux championnats Nationaux 16 ans et + à Dunkerque du 10 au 14 Juillet 2013 :
Jonathan ATSU : champion de France cadets sur 100m papillon en 55.88 (jour 1) ; record aquitain sur 100m papillon (jour 2) ; champion de France cadets sur 100m NL en 51.98 (jour 3) ; doublé sur 200 NL champion de France cadets et vice-champion de France toutes catégories en 1.52.44 (jour 4) ; champion de France cadets sur 50m papillon en 25.55 (jour 5).
Joël HAUSCARRIAGUE : meilleure performance personnelle sur 100m papillon en 1.00.28 (jour 1) ; meilleure performance personnelle sur 100m NL en 56.69 (jour 3) ; il a confirmé sa progression de la saison en 27"28 sur 50m papillon (jour 5).
Maxime OUSTALET : meilleure performance de la saison sur 50m NL en 25.90 (jour 2) ; meilleur temps en 27.26 sur 50m papillon (jour 5).
Toutes nos félicitations à nos garçons bayonnais pour cette belle saison sportive !
L'Open GDF-SUEZ s'est ouvert aux quartiers défavorisés
Le mercredi 10 Juillet 2013, 12 enfants bayonnais de l'association Fête le mur ont pu assister parmi d'autres aux compétitions de l'Open GDF-SUEZ à Biarritz d'abord en tribune, puis sur le terrain pour se mesurer à Emilie Loit, vainqueur de 19 tournois WTA et ancienne 27e joueuse mondiale, désormais consultante pour la chaîne Eurosport.
Grégoire Saint-Ville, responsable de l'antenne de Bayonne depuis 2006 en partenariat avec l'Aviron Bayonnais Omnisports déclarait : "J’ai toujours souhaité que le tennis ne soit pas réservé qu’à une élite. Je pense que le sport en général est un extraordinaire outil d’intégration sociale. Et il dégage des valeurs essentielles comme le dépassement de soi et la persévérance, auxquelles certains jeunes ne sont que trop peu habitués."
Dans deux ans, un tournoi national réunissant plus de 200 jeunes de l’association est prévu. "Mon but est vraiment qu’ils s’épanouissent dans la pratique d’un sport. S’ils deviennent sportifs professionnels comme Jordan, 17 ans, qui désire passer son brevet d’État, c’est encore mieux !"
Jonathan ATSU Champion de France
Les championnats nationaux 16 ans et + se déroulent à Dunkerque du mercredi 10 au dimanche 14 Juillet 2013. Nos représentants bayonnais nous ont offert une belle première journée de compétition. Joël HAUSCARRIAGUE a signé sa meilleure performance personnelle sur 100m papillon en 1.00.28 et Jonathan ATSU a décroché le titre de champion de France cadets sur 100m papillon en 55.88. Toutes nos félicitations et nos encouragements pour la suite !
Vichy : l'Aviron en haut de l'affiche
Le week-end des 6 et 7 Juillet 2013 à Vichy pour les championnats de France bateaux longs, l'Aviron Bayonnais s'était donné des objectifs précis, globalement atteints. Le huit Juniors Homme a décroché la médaille d'Argent au terme d'une course magnifique. Le huit Cadets Homme a terminé à la 4e place d'une finale où les 4 premiers ont fini dans la même seconde. Le quatre Juniors Femme a rempli son objectif en atteignant la finale face à des jeunes filles qui fréquentent régulièrement l’équipe de France. Le huit Cadettes après un démarrage en douceur a confirmé en finale B son potentiel. Le quatre barré Junior Homme et le quatre barré Cadets Homme ont découvert le haut niveau et le chemin qu’il reste à parcourir : une bonne expérience. Ce championnat a été une grande réussite sportive avec 6 bateaux présentés, 3 dans les 6 meilleurs français et 2 dans les 12 meilleurs français.
Finale B Pointes d'Or à Albi
Toutes nos félicitations à notre représentante bayonnaise Alyséa LACAUD (catégorie Benjamine et 2e sur la photo en partant de la gauche), confrontée pour la première fois au haut niveau interrégional ce samedi 6 Juillet 2013 à Albi. Avec 115 points, elle a remporté la médaille de Bronze de la Finale B Pointes d'Or grâce à ses performances à la longueur : 5,01 m, au javelot : 25,38 m et au 100 m : 13"60. Bravo !
Championnats Nationaux à Aubagne
Samedi 6 Juillet 2013, se tenaient les championnats nationaux d'Athlétisme à Aubagne. Pour la première fois à ce niveau, notre senior Maité MONGIN (et présidente de la section Athlétisme) s'était donné pour objectif d'améliorer sa performance de l'année sur 400m Haies qui tourne autour des 63 secondes. Elle a terminé 8ème des ½ finales. Bravo pour ce parcours en constante progression !
Championnats de France N2 à Toulouse
Les 13 nageurs qualifiés aux Championnats N2 du 29 Juin au 1er Juillet ont clôturé la saison sportive avec brio. Au total, 11 finales ont été décrochées ainsi que 5 podiums. Jonathan ATSU a obtenu le titre de champion de France N2 sur 200m NL et 100m papillon ainsi qu'une une belle deuxième place sur 100m NL. RODOLFO Clément est monté sur la plus haute marche du podium sur 50m Brasse avec une meilleure performance personnelle et a pris la deuxième place sur 100m brasse.
A suivre: 3 nageurs ont été qualifiés aux championnats de France 16 ans et + qui auront lieu à Dunkerque du 10 au 14 Juillet. Une vague d'encouragement pour Maxime OUSTALET, Jonathan ATSU et Joël HAUSCARRIAGUE que nous retrouverons sur cette compétition nationale.
Un grand bravo aux nageurs pour cette belle saison sportive !
L'Aviron vice-champion de France
Bourges a accueilli les championnats de France minimes et seniors le week-end des 29 et 30 Juin 2013. Le huit senior de l’Aviron Bayonnais a réalisé sa meilleure perf’ depuis plus de 60 ans en décrochant la médaille d'Argent sur cette épreuve reine, la plus convoitée des championnats de France. "Verdun, avec ses six internationaux, était vraiment intouchable mais on a pris un bon départ. Malgré un gros vent de travers et une eau agitée, on a résisté à leur domination, on termine à 3 secondes derrière eux", précisait avec le sourire Julien Desprès, heureux d’avoir coiffé les Nantais et leurs quatre internationaux, et de laisser le rival bordelais au pied du podium. L’Aviron doit une fière chandelle à ses deux internationaux et en particulier à Julien Montet. "Il a été énorme ! C’est lui qui nous a poussés à nous surpasser en fin de parcours", avouait Julien Després. Une médaille d’argent que partagent avec bonheur les équipiers des deux internationaux : Maxime Bellon, Jonathan Bertrand, William Cazalé, Benoît Martinaud, Romain Traille et Florent Romat, sans oublier la jeune barreuse Deborah Bobe, tout juste 17 ans.
14ème Tournoi National Fête le Mur
Pour cette édition 2013, le tournoi national intersites se déroulera à Pau les 28, 29 et 30 Juin. 6 jeunes du site de Bayonne participeront : catégorie 9-10 ans Mouad Moustakin (2004), vainqueur du tournoi Régional à Bayonne les 16 et 17 Mars 2013 et Noé Araujo (2003), catégorie 11-12 ans Hamza Haym (2002) et Tangy Rozan (2001), catégorie 13-14 ans Stephen Delort (2000) et Aymen Moustakin (2000). Ils seront encadrés par le responsable du site, Grégoire Saint-Ville (diplômé d'Etat de Tennis).
Perle Bouge en Or, Julien Després en Bronze
Dans le double mixte en Coupe du Monde, le samedi 22 Juin 2013, sur le bassin d'Eton en Angleterre, Perle Bouge a impressionné en devançant de plus de 10 secondes les autres nations et en remportant une 2e victoire avec Stéphane Tardieu, là-même où elle avait décroché l'Argent aux Jeux paralympiques de Londres l'été dernier. "Les conditions étaient difficiles, avec un fort vent contraire de travers. Mais on voulait confirmer notre rang des Jeux, sur ce bassin qu’on a retrouvé avec émotion." Notre championne s’affirme, avec son partenaire tricolore Stéphane Tardieu, comme la grande favorite des prochains mondiaux, fin Août en Corée du Sud.
Julien Després, lui, a décroché la médaille de Bronze en huit barré, dimanche 23 Juin 2013, derrière la Pologne et la Grande-Bretagne sur ce même bassin. Il subira avec ses camarades tricolores un dernier test, le mois prochain, lors de la dernière manche de Coupe du Monde. Notre Bayonnais, qui hésitait à participer aux championnats du Monde en Corée du Sud, semble maintenant prêt à repartir à la conquête d’un nouveau titre mondial.
Courses locales : Saint Jean de Luz et Hasparren
Samedi 22 Juin 2013, lors de la course des fêtes de Saint Jean de Luz, étape du circuit national Odysséa (qui récolte des fonds pour la lutte contre le cancer du sein), Mayra Delgado a fait une belle 2e place sur le 10 km féminin (d'autant qu'elle concourait aussi l'après-midi à Hasparren et y a remporté la victoire avec Joëlle Boisrame et Pessans). Sur le 5 km, François Iriarte a remporté la course. A noter aussi la performance sur cette même distance de la 1ère féminine Marie-Cécile Béniméli qui a pris la 9e place et a remporté l'après-midi le classement des équipes mixtes (avec Sébastien Garcia) sur le relais des Fêtes d'Hasparren. Ce même jour donc, à Hasparren, Lionel Pétriacq a remporté pour la troisième fois en trois éditions, la course des fêtes. Au fil des relais disputés sur circuit de 1500 m, il a fait la différence avec ses équipiers Xabi Martinez et Julien Irigoy.
CHAMPIONNATS DE FRANCE MASTERS DE SURF
Une vague de médaillés a déferlé ces 15 et 16 Juin 2013 à Bidart. Boris Le Texier (photo), ancien professionnel est sacré CHAMPION DE FRANCE MASTERS et se qualifie pour les championnats d'Europe 2013 et du Monde 2014. Franck Lacaze y sera également en compétition grâce à sa place de vice-champion de France 2013 en Grand Masters lors ce week-end fructueux. Bravo également à François Gouffrant qui termine 5ème en Grand Masters.
Soustons : 76 rameurs qualifiés pour les championnats de France
Au vu des résultats enregistrés lors des championnats de zone disputés les 15 et 16 Juin 2013 à Soustons et de la combattivité des différents équipages (cf. photo ci-dessus prise à l'arrivée), les prochains championnats de France devraient ramener en bord de Nive une belle brochette de médailles. 76 rameurs se sont qualifiés pour les championnats de France, un record pour la section. Durant ces quinze dernières années, aucun club aquitain n’avait réussi pareille performance collective !
"Les rameuses et rameurs du club sont en train de monter sereinement en puissance, sous la houlette de leurs entraîneurs, malgré les rotations de matériel dues à notre effectif", a déclaré Julien Desprès.
Tous les résultats, titres et podiums sur :
http://www.avironbayonnaisaviron.fr/index.php/accueil/actualites/2013/06/18/200-gerard-bafcop
Bayonne-Pampelune : Pierre Cazaux "à fond"
Co-organisée par la section Cyclisme de l'Aviron Bayonnais et avancée d’un mois à la demande des organisateurs espagnols, cette classique disputée sur les 132 km séparant les deux villes jumelles, a réuni 80 coureurs, dont un peu moins d’une vingtaine de Français face à l'armada espagnole. La dernière victoire ibérique remonte à 2007. Ce jour-là, Pierre Cazaux avait commis un excès de confiance en coupant son effort à 50 m du but. En levant les bras, le Bayonnais avait vu son compagnon d’échappée, un certain Ferrari, le coiffer sur le fil de la ligne d’arrivée. Pierre Cazaux s’était promis de prendre sa revanche. L’ancien coureur de l’Aviron Bayonnais, qui porte aujourd’hui les couleurs de Blagnac, n’a pas ménagé ses efforts, dimanche 16 Juin 2013, pour s’imposer après une échappée de plus de 80 km, vent de face, sur un parcours montagneux, accidenté.
Triathlon des Corsaires
La 4e édition du triathlon des Corsaires, disputé samedi 15 Juin 2013 en semi-nocturne au pied du Fort de Socoa, a rassemblé 500 compétiteurs. Deux vagues se sont succédées : la première, dite des moussaillons, sur l’épreuve super-sprint pour 169 non licenciés ; la deuxième en fin de soirée, avec 360 triathlètes sur la distance olympique. Nos Bayonnais ont terminé l'épreuve en bonnes positions: Pierre Gasparriau est 2e, Benoît Kuentz, vainqueur sortant, est 3e ; viennent ensuite Geoffrey Barutaut (6e), Nicolas Boyer (7e) et Stéphane Arrayago (10e et 1er vétéran). Chez les féminines, Cindy Sabliet fait une belle 3e place.
LA LUTTE EN FORCE
La section Lutte s'est distinguée les 8 et 9 Juin 2013 à Périgueux lors des championnats de France qui ont réuni 113 participants. Marie VUCHER-BONDET devient CHAMPIONNE DE FRANCE de Kourach, Damien HARAMBOURE et Mélanie BONAVENTURA sont vice-champions de France et Thomas SIBRA et Alban VANNIER obtiennent le Bronze.
A noter, la qualité de leur encadrement avec la promotion d'"arbitre national" pour Gérard TRABOUIL qui officiera comme "arbitre international" aux Championnats du Monde à Paris en Octobre 2013. Le jeune Battit Robert (15 ans) suit ses traces en devenant "Commissaire sportif de niveau national". Julien Nibaudeau a vaillamment animé les stands Lutte traditionnelles et Sumos de l'UFOLEP. Bravo à tous !
En route pour Montréal !
C'est à Hyères qu'Eztitxu Vivanco participait aux championnats de France N1 Handisport du 6 au 9 Juin 2013. Les objectifs sont atteints au vu du titre de championne de France sur 100m Dos. Elle prendra la 2ème place sur le 50m NL et une 3ème place sur 100m NL. Week-end clôturé admirablement par un record de France en finale du 50m NL en 30.79 (pour 31.03) dans sa catégorie. Bravo à toi et tous nos encouragements pour ta préparation des championnats du Monde à Montréal.
Championnat de France
A Canet-en-Roussillon, dans la foulée du 10 km (1ère place), notre sympathique Ophélie Aspord a remporté la 2ème place du 5 km en ligne (samedi 8 Juin 2013). Puis, lors de l’épreuve du 5 km contre la montre (dimanche 9 Juin 2013), elle a repoussé toute la concurrence et s'est offert le titre de championne de France sur cette course aussi. Tous nos compliments Ophélie !
Championnat de France Athlétisme Vétérans
Le record de participation a été dépassé avec 761 athlètes présents les 1er et 2 Juin 2013 au stade Stéphane Diagana de Vergèze (Languedoc). Francis Rosique (ne) termine (que) 2ème du concours de saut à la perche catégorie vétéran -65 ans. Les conditions n'étaient pas idéales entre la fatigue du décathlon où il a terminé champion de France de sa catégorie et le vent violent. Sur la photo, la barre, qui ne fait que tomber avec le mistral qui arrive de façon latérale à 100 km/h, est maintenue par deux cordelettes reliées aux juges !
21ème Meeting Roger Noblet
Près de 310 Nageurs issus de 17 clubs ont répondu présent au rendez-vous du 21ème Meeting Roger Noblet les 1er et 2 Juin 2013. 27 nageurs de la section Natation se sont illustrés sur les différentes courses du week-end. Les résultats sont disponibles sur le site de la Natation, dans l'onglet Natation Course -> résultats des compétitions. Un grand merci aux clubs, bénévoles, officiels et éducateurs toujours présents qui collaborent à la réussite de cet événement !
Julien Després 4e de la finale du Huit
Aux championnats d’Europe disputés les 1er et 2 Juin 2013 à Séville en Espagne, Julien Després a réussi à hisser le bateau en finale pour terminer juste au pied du podium. Pas trop déçu, il a déclaré : "On a tout donné pour bien figurer, mais le huit allemand champion sortant est une véritable machine, les Polonais qui rament ensemble depuis huit ans étaient intouchables. En France, on n’a pas la culture du huit, on est en train de s’y mettre. Ce bateau possède un bel avenir."
Julien Després va justement consacrer ses prochains efforts à la préparation du huit de l’Aviron Bayonnais pour les championnats de France prévus à la fin du mois, avec d’abord une étape incontournable : les championnats qualificatifs de zone les 15 et 16 Juin 2013 à Soustons.
Une bonne saison pour le Judo
Avec plus de 200 licenciés allant de 5 à 65 ans, des créneaux horaires variés tous les jours de la semaine et de nombreux week-ends consacrés à la compétition, la section Judo a engrangé les satisfactions et les bons résultats tout au long de la saison. Le dimanche 2 Juin 2013 la section a organisé sa fête du Judo dans la salle Lauga, avec démonstrations techniques, remise de ceintures et goûter, pour clôturer sa saison comme elle l'a passée : dans la convivialité et le respect des valeurs !
4e titre consécutif pour Ophélie Aspord
En arrivant 1ère le mercredi 5 Juin 2013 à Canet-en-Roussillon, Ophélie Aspord conserve pour la 4e fois consécutive son titre de championne de France du 10 km Nage en eau libre, une course inscrite au programme des championnats de France depuis l'année 2000. La qualification pour les mondiaux de Barcelone est acquise. Bravo !
Les conditions n'étaient pourtant pas favorables : en raison de la température en dessous des minima en pleine mer, le comité d'organisation des championnats de France en accord avec les officiels de la FFN a décidé de modifier au dernier moment les tracés des parcours de chacune des 4 épreuves prévues au programme, du jeudi 6 au mardi 11 Juin 2013 pour les transposer dans le port où la température requise est au-dessus du minimum réglementaire.
Le match de la montée en N3 !
Dimanche 9 Juin 2013, venez nombreux encourager nos bleus et blancs Messieurs de National 4 qui affronteront Cenon en championnat de France pour la montée en N3 à partir de 9h00. Entrée gratuite !
Valides et handicapés : le sport scolaire pour tous avec Perle Bouge
Le mardi 4 Juin 2013 aura lieu le 1er Hand y Fest, manifestation scolaire conciliant sport, handicap et citoyenneté, à destination des élèves d'Anglet du CM2 au lycée et créée par Gérard Cazaux et Jacques Stenuit. Les parrains de cet événement seront la rameuse handisport de l’Aviron Bayonnais Perle Bouge, et une grande figure de l’athlétisme, Roger Bambuck. Toute la journée, des équipes mixtes composées d’élèves handicapés et valides se relaieront sur les ateliers de force basque, de pelote, de jeux de quille, de handi-basket, et autres jeux du patrimoine basque et gascon, avec une flash mob pour tous avant le pique-nique du midi.
Stage de Iaido
Le dimanche 9 Juin 2013 au dojo de la salle Lauga, la section Aïkido organise une initiation au iaido – art de dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement – de 9h30 à 11h30, ouverte à tous les licenciés. Elle sera encadrée par Olivier Juan, Sensei du club de Pampelune (Wuji Escuela - Sobukai de l’école de Sabre Takeda Ryu Nakamura Ha). Au programme : TAISO (Échauffement Takeda), NUKITSUKE (Manière de dégainer), CHIBURI (Égoutter le sabre), NOTO KATA (Rengainer et dégainer en coupant), KATA (à genoux dans 4 directions en groupe).
Julien Després part à l'assaut de l'Europe
Les 1er et 2 Juin 2013, Julien Després va retrouver les championnats d’Europe sur le plan d’eau de Séville avec le huit tricolore. À 30 ans, le Bayonnais a regagné cette saison la confiance du staff national. "Mon objectif maintenant, c’est d’aller chercher un podium sur ces championnats d’Europe, car je ne pense pas pouvoir faire les championnats du monde en Corée, mon activité professionnelle ne me permettant plus d’être deux mois de plus en stage cet été" déclarait-il. Pour sa première année en élite, son camarade de l’Aviron Bayonnais, Julien Montet, qui est remplaçant pour les championnats d’Europe, devrait être du voyage en Corée pour le Mondial fin Août.
21e Meeting Roger Noblet
Les 1er et 2 Juin 2013, venez encourager les jeunes nageurs (catégories Benjamin, Poussin, Avenir) et découvrir le nouveau complexe aquatique bayonnais : 8x25 m, tout inox, profondeur constante, chronométrage électronique et bassin de récupération 10x15 m !
Lionel Pétriacq remporte pour la 5e fois consécutive les Foulées Kaskarot
Disputées lundi 20 Mai 2013 sur le front de mer à Ciboure, cette course de 10 km a rassemblé 260 coureurs sur la ligne de départ. Pour la 5e fois en 5 éditions, Lionel Pétriacq a remporté la course en tout juste 33 minutes. "J’ai laissé Simonis assurer le premier kilomètre, puis je suis parti au train et j’ai continué à mon rythme", glisse le champion de l’Aviron, qui venait de gagner la veille un 5000 m sur piste lors des Interclubs à Tarbes. "Je savais qu’avec le vent, je ne battrais pas le record de l’épreuve."
Lionel Pétriacq aura accompli la totalité du parcours seul en tête sans trouver d’opposition sur sa route, le long de la corniche. Pourtant derrière lui, Sanhaji, Suartegagay, Quittic mais aussi Mehats, Simonis et Ducos n’ont pas ménagé leurs efforts. Six coureurs, dont deux vétérans, Lambert et Ertauran, rentreront dans les minima qualificatifs pour le championnat de France !
1er Championnat de France Paratriathlon
Le dimanche 19 Mai 2013 à Besançon, se tenait le 1er Championnat de France Paratriathlon où 5 paratriathlètes aquitains étaient engagés. Félicitations à eux pour leur courage et leur détermination ! 8h de route aller, 8h de route retour, des conditions météo extrêmes qui ont poussé l'organisation à transformer l'épreuve de triathlon en duathlon. A retenir au final, un déplacement marqué par une grosse cohésion d'équipe et la solidarité des anciens (3 fidèles libournais) à l'égard des 2 nouveaux compétiteurs (Ahmed ANDALOUSSI et Julien SENEZE).
Pour sa 1ère participation en compétition, Julien SENEZE (en haut à gauche sur la photo) de l'Aviron Bayonnais se classe 16ème de sa catégorie (TRI 4, handicap membre supérieur) en 1h24 min. Ce jeune papa de 26 ans et tout nouveau paratriathlète aquitain poursuit son apprentissage du triathlon, peaufine les adaptations techniques de son vélo et s'aguerrit à la gestion de ses transitions qu'il doit entrevoir en n'utilisant qu'un seul bras (essayez un peu pour voir !) La particularité de Julien... toujours en mode cool !!!
2e tour des Interclubs : Finale Nationale 2
Dimanche 19 Mai 2013 à Tarbes, les athlètes de l'entente Pays Basque Athlétisme (dont l'Aviron Bayonnais fait partie) ont réussi à atteindre pour la première fois la 2e marche du podium de la finale de N2, derrière les intouchables de Balma. Outre la victoire de Lionel Pétriacq sur le 5000 m avec un bon chrono de 15 minutes, on note le succès de Maité Mongin au 400 m haies et de Lenaig Ballanger à la perche. Bravo et félicitations à tous les athlètes !
Championnat Inter-Régions
Chez nos jeunes judokas, Maitena Pardo a été sélectionnée pour les inter-régions le 18 Mai 2013. Elle participera également à la Coupe de France minime par équipe de département début Juin. Bravo !
Un début de saison internationale en Or pour Perle Bouge
Après 10 jours de travail en stage à Bourges en collectif réduit, Perle Bouge et son compère Stéphane Tardieu se sont rendus à la Régate Internationale de Gavirate en Italie les 18 et 19 Mai 2013. 4 courses, 4 victoires malgré des conditions météo pas toujours faciles (1 seule course avec un bassin plat, 1 course en départ rapide au vu des conditions et du fort vent et 2 courses avec vent de travers). Nos rameurs tricolores finissent sur la plus haute marche du podium, devant le Brésil et l’Israël.
Place maintenant à la seconde étape de la Coupe du Monde qui se déroulera fin Juin à Eton en Angleterre, bassin bien connu de notre Perle puisqu’elle y a remporté sa médaille Olympique.
L'AB Triathlon champion d'Aquitaine par équipe
Dimanche 12 Mai 2013, les Bayonnais ont pris une éclatante revanche sur leurs éternels rivaux de Bouliac en s'imposant dans le championnat d'Aquitaine par équipe à Bordeaux. L'équipe bayonnaise s'est surpassée avec le quatuor Boyer, Barutaut, Gasparriau et Lebris. Sur l'épreuve à vélo, les bayonnais se sont permis le luxe de réaliser le meilleur temps devant deux équipes de D1 !
L'équipe féminine réussit une prometteuse 5e place avec Valérie Berdoulat, Cindy Sabliet, la nouvelle recrue Edurne Inza et Marie-Cécile Béniméli.
Comme les garçons, elles sont qualifiées pour la Coupe de France des clubs les 5 et 6 Octobre 2013 à l'Aiguillon-sur-Mer (85).
Championnat Régions 2ème Division
L’AB Judo a eu, les 11 et 12 Mai 2013, un gros week-end de compétition à Lormont avec le championnat Régions 2ème Division. Mélanie Goalard et Gaëtan Alberto terminent premiers du championnat Régions 2ème Division et se qualifient donc pour les France 2ème Division. Ludovic Coupra, quant à lui, termine 3ème et se qualifie pour les France 3ème Division.
Merci aux nombreux supporters qui ont fait le déplacement à Lormont.
Championnat Régions Entreprises
L’AB Judo a eu, les 11 et 12 Mai 2013, un gros week-end de compétition à Lormont avec le championnat Régions Entreprises. Berengère Chevalier (à gauche sur la photo de gauche) et Vincent Garcera (photo de droite) terminent deuxièmes du championnat Régions Entreprises et participeront aux France à Paris.
Merci aux nombreux supporters qui ont fait le déplacement à Lormont.
Vendée Va'a aux Sables d’Olonne : 6ème place pour l'AB
Très belle course, organisation remarquable, accueil chaleureux, la Vendée Va'a s'est déroulée les 9 et 10 Mai 2013 dans de belles conditions entre les Sables d'Olonne, St Gilles Croix-de-Vie et l'Ile d'Yeu. 10h24 ont été nécessaires pour parcourir les 104 km en 3 étapes dont la dernière de 57 km en 4h30 fut la plus dure. L'équipe, soudée dans un bel esprit sportif, termine à la 6ème place au classement général avec des écarts assez serrés. Grand respect pour le team EDT venu de Tahiti qui finit 1er avec 1h d'avance sur l'Aviron Bayonnais et remerciements à toute l'équipe Vendée Va'a pour avoir su organiser cet énorme événement européen.
Team AB : Rico LEROY, Philippe NOGUES, Philippe VEYRE, Guy RINGRAVE, Patrick BONANSEA, Damien TROQUENET, Christophe AMESTOY, Miguel HERRERO, Vincent CONRIÉ.
21ème Randonnée des 3 Rivières
Du jeudi 9 au samedi 11 Mai 2013, le groupe des vétérans d'Aviron Loisirs organisait la désormais traditionnelle "Randonnée des 3 rivières" inaugurée en 1992, manifestation conviviale axée sur le plaisir et le partage et qui a laissé des étoiles dans les yeux des 160 rameurs venus de toute la France, de Belgique, d’Australie et de Nouvelle Zélande. Rappelons qu'il s'agissait de parcourir en trois jours les trois rivières locales entre Saubusse et Ustaritz, via Peyrehorade et Bayonne tout en ponctuant les intermèdes de repas festifs… Tout un programme !
Course Minimes-Cadets de Villefranque
Le dimanche 5 Mai 2013, l'Aviron Bayonnais a organisé une course Minimes-Cadets à Villefranque avec l'appui de la municipalité et sur un nouveau parcours plutôt difficile et sélectif. En effet, ce circuit somme toute assez accidenté avec une grande côte et un long faux plat a poussé les jeunes à se dépasser. La boucle faisait deux kilomètres cinq, les minimes devaient effectuer 11 tours, soit 27,5 km à 14h et les cadets 22 tours, soit 55 km à 15h30. "Catégorie cadet, Baptiste Lapoublade termine 4ème, le petit Durand 12ème. Catégorie minime, nous avons beaucoup de 1ère année et nous sommes dans le dur !" confiait Sandrine Chabrier, la directrice de course et présidente de la section Cyclisme de l’Aviron Bayonnais.
Kaiwi Relay Channel (Hawaii)
Le 5 Mai 2013, Bertrand BAECHLER et Pascal SEUNANECHE ont participé à la Kaiwi Relay Channel à Hawaii. Durant huit heures, nos 2 paddlers d'expérience ont tenu bon dans des conditions difficiles (vent et courant de face) et ont obtenu une très belle 3ème place chez les + de 40 ans. Etre sur le podium pour une Molokai, c'est une première ! Hawwaii est à la Pirogue ce que le Brésil est au Football : l'Europe, la France et Bayonne ont été dignement représentées !
Congrats les boys !
La montée des filles !
Ça, c'est fait ! Samedi 4 Mai 2013, les handballeuses du bord de Nive ont réalisé le match parfait. Les bleues et blanches ont terrassé leurs rivales oloronaises (30-23) lors du derby. Ayant échoué à un petit point de la montée l'année dernière, les joueuses de la présidente Caroline Legleu n'ont pas tremblé cette fois-ci. "C'était superbe, il faut les féliciter" a déclaré cette dernière avec émotion. Extrêmement mobiles, en attaque et en défense, elles ont imprimé un rythme très soutenu : avec 61 tirs tout au long du match, elles se sont essayées plus d'une fois par minute. "Mon effectif a franchi un cap mental et physique, cette année, c'est clair" a confirmé l'entraîneur Mickaël Moreno. L'Aviron Bayonnais est en Nationale 2, et avec la manière s'il vous plaît !
Coupe de France : de l'Or pour le huit Senior
Les 4 et 5 Mai 2013 à Libourne, on attendait sur la plus haute marche du podium Julien Montet et Julien Després. Les deux internationaux de l'Aviron Bayonnais n'ont pas manqué leur rendez-vous de la Coupe de France en s'imposant avec le huit d'Aquitaine. Ils ont dû livrer un gros combat aux côtés de leurs camarades pour s'imposer devant la Lorraine et le Rhône-Alpes. Mais ils doivent une fière chandelle à leur barreuse, une jeune Bayonnaise de 17 ans, Déborah Bobe. "Cette jeune fille nous mène à la baguette avec une autorité exemplaire, c'est elle avec ses 55 kg qui bouge 8 bonshommes de plus de 100 kg et elle nous motive sur tout le parcours, nous lui devons la victoire", précisait Julien Després. Julien Montet, lui, ne cachait pas sa satisfaction d'avoir marqué des points à quelques jours d'une régate internationale sélective pour les championnats d'Europe : "Cette victoire est bonne pour le moral, j'enchaîne en suivant sur un stage à Nancy avec l'équipe de France et une régate en Allemagne qui décidera des sélections aux championnats d'Europe." Julien Montet vise aussi cette saison son premier mondial avec les Elites en Corée. Plus d'infos : http://www.avironbayonnaisaviron.fr/index.php/accueil/actualites/2013/05/05/193-gerard-bafcop
Interclubs à Mont de Marsan
Le dimanche 28 Avril 2013, Pays Basque Athlétisme a réalisé son objectif en remportant les interclubs de Mont-de-Marsan, se qualifiant ainsi pour la finale de Nationale 2 prévue à Tarbes le 19 Mai 2013. Plus de 41 000 points ont été glanés au cours de cette journée de compétition par la soixantaine d’athlètes présents malgré quelques absents de dernière minute comme l’international allemand Benjamin Friedrich et un relais manqué. L’entente des clubs a dû batailler sur tous les fronts pour décrocher la pole position régionale devant Libourne, Gujan-Mestras, Périgueux et Trélissac.
A noter parmi les perfs de la journée, celle de Lionel Pétriacq qui rate un passage d’obstacle sur le 3 000 m steeple avant de gagner l’épreuve avec un bon chrono à la clé… Dans la foulée il participera au concours du disque et au relais qu’il terminera sur une jambe, victime d’un petit claquage ! Autre athlète en vue, Ametsa Zubillaga Puyo qui remporte le 100 m haie et termine 2ème au concours de la longueur. Pour le reste, les cadres de l’équipe ont tenu leur rang en marquant les points de la victoire, tels Olga Ramirez au poids, Sabrina Cruz à la perche, Maité Mongin sur 400 m haies, Julie Bellan sur le 3 000 m marche, Guillaume Rousset au 5 000 m, Marc Loze à la perche, Marie Mail au disque, Alexandre Jué sur le 200 m ou Anthony Gouaux au marteau.
Matiouze Royer confirme
Samedi 27 Avril 2013, après avoir effectué un retour remarqué devant ses supporters bayonnais lors du gala du 6 Avril organisé par le Club (notre poids moyen s'était imposé par un KO), Matiouze Royer a confirmé ses progrès et ses ambitions en tenant en échec chez lui le Toulousain Fehti Bentafna classé numéro 5 au niveau national. Le pro de l'Aviron Bayonnais se déplacera le 1er Juin à Montauban pour affronter Togba de Lormont, puis le 15 Juin il combattra en Angleterre et le 6 Juillet à Hendaye.
Jeunes judokas
Le 21 Avril 2013, au tournoi de Boucau, près d’une quarantaine de petits bayonnais ont combattu et grâce à eux le club termine 1er du tournoi François Herrero devant une dizaine de clubs. Bravo !
Critérium Juniors
Dimanche 21 Avril 2013, la section Cyclisme de l'Aviron Bayonnais a innové en proposant le Critérium Juniors Trophée Biltoki, une course en deux demi-étapes. Le circuit du matin comptait 75 km pour 6 tours et le circuit de l'après-midi consistait en un contre la montre par équipe, exercice très peu pratiqué sur les courses de la région. 16 équipes étaient inscrites dont trois espagnoles. Ces juniors, qui ont entre 17 et 18 ans, ont fait un bon chrono, créant ainsi un temps de référence pour les futures éditions et ont offert un beau spectacle aux supporters.
Bravo à Dorian Aramendi, 6ème, et à Xabi de Bilbao, 7ème, au classement général de la journée.
Les filles de N3F ne sont plus qu'à une victoire de la montée en N2
Les bleues et blanches, à l'issue d'un match compliqué à gérer pour elles, l'ont emporté 24/19 dimanche 21 Avril 2013 à domicile face à Mantes-la-Jolie. Grâce à ce succès, elles ne sont plus qu'à une victoire de leur objectif : la montée en Nationale 2. Actuellement 2e du classement, elles seront à domicile face à Oloron (3e) dans deux semaines. Allez les filles !
Enthousiasme et bonne humeur
Mercredi 17 avril 2013 s'est tenue la 1ère édition, parrainée par Perle Bouge, du Rallye Citoyen des lycéens au cœur même de Bayonne. La thématique définie par le recteur de l'Académie "Ensemble, en avant !" s'était traduite par la sensibilisation au handicap des élèves de 1ère qui s'étaient portés volontaires. Il s'agissait d'aborder de manière ludique et sportive les notions d'esprit de cohésion, de sens des responsabilités, d'entraide et de solidarité à travers 13 ateliers animés par des partenaires institutionnels (mairie, préfecture, police…), associatifs (Aviron Bayonnais Omnisports et Rugby Pro, Croix Rouge…) et militaires (1er RPIMa, Base navale…). "L'atelier de l'Aviron Bayonnais Omnisports m'a vraiment marqué car il nous a permis de nous mettre pendant quelques minutes à la place d'une personne en fauteuil roulant. On se rend mieux compte des difficultés que ces personnes peuvent rencontrer au quotidien" confiait l'un des concurrents.
En fin de journée, une cérémonie de remise des récompenses et un petit pot offert par la municipalité ont réuni tous les participants dans la salle d'honneur de la Mairie. L'équipe du Lycée Paul Bert de Bayonne a remporté avec succès la compétition, suivie par celle du Lycée Cantau d'Anglet et celle du Lycée Maritime de Ciboure.
Championnats de France Bateaux Courts à Brive
L'Or pour Perle Bouge
Lors des championnats de France bateaux courts à Brive le 14 Avril 2013, Perle Bouge la championne handisport, est montée pour la 4e fois consécutive sur la plus haute marche du podium de l'épreuve du skiff. En s'imposant avec facilité (elle laisse sa première poursuivante à plus de 40 secondes), elle confirme sa place de numéro 1 au niveau national. Perle sera à n'en point douter le porte-drapeau de la sélection française pour les prochains championnats du Monde, disputés en Corée en Août.
"Ce 4e titre confirme le bon travail effectué cet hiver mais il ne s'agit que d'une première étape dans la saison, pense-t-elle. Le plus important sera de confirmer avec mon équipier Stéphane Tardieu, en Coupe du Monde en Mai. On pourra se situer au niveau international. Notre objectif est d'aller chercher enfin le titre mondial."
Championnats de France Bateaux Courts à Brive
L'Argent pour Julien Després
Lors des championnats de France bateaux courts à Brive le 14 Avril 2013, Julien Després associé au bordelais Benjamin Lang termine deuxième de l'épreuve du deux de pointe. "On s'incline en finale devant nos camarades tricolores Chardin/Mortelette, vice-champions olympiques, qui étaient vraiment intouchables. Cela confirme notre place pour les prochaines échéances tricolores. Julien Montet devrait aussi retenir l'attention des sélectionneurs." Julien Montet et Pierre d'Agata ont dû se contenter de gagner la finale B après être passés il est vrai, par une grosse demi-finale.
Championnats de France Bateaux Courts à Brive
Le Bronze pour Guillaume Lemire et Sébastien Seyres
Lors des championnats de France bateaux courts à Brive le 14 Avril 2013, en handisport, Guillaume Lemire et Sébastien Seyres, à l'arrivée de la finale du deux de pointe se sont emparés d'une 3e place prometteuse pour leur première participation à l'épreuve nationale. Ils ont fait sensation car ils ont du faire front contre le vent pour aller chercher cette médaille de bronze sur le lac corrézien.
Guillaume Lemire pourrait bien rejoindre Perle Bouge dans le collectif tricolore pour le mondial.
Les lycées mis au défi en plein Bayonne
Le mercredi 17 Avril 2013, le premier rallye citoyen des lycéens de Bayonne et de la Côte Basque réunira une dizaine d'équipes mixtes, des élèves des classes de première, "dans un esprit citoyen de compétition sportive et culturelle", selon les termes du rectorat à l'origine de la manifestation. Le rallye est ouvert à tous sur candidature des proviseurs de lycées qu'ils soient publics ou privés. Il se déroulera de 8h45 à 17h00 dans l'espace ouvert du cœur de la cité, avec le soutien de la Ville de Bayonne. Douze ateliers, dont l'un se tiendra au siège de l'Aviron attendront ces jeunes volontaires : esprit citoyen, cohésion, sens des responsabilités seront nécessaires. Ce rallye est parrainé par Perle Bouge, athlète de l'Aviron Bayonnais, médaillée para-olympique aux JO de Londres. Les établissements intéressés peuvent contacter Philippe Grosjean au 05.59.40.45.00 ou Jean-Yves Fornara au 06.11.34.14.40.
Championnats de France Elite
Jonathan ATSU a participé pour la toute première fois aux championnats de France Elite à Rennes du 9 au 14 Avril 2013. Engagé sur trois courses, il a représenté les couleurs de l'Aviron Bayonnais sur 100m Nage Libre en 53.29, sur 200m Nage Libre en 1.55.41 et sur 100m Papillon en 57.07. Il améliore ses records personnels dans un championnat particulièrement relevé.
2ème étape du Natathlon
Bravo aux 20 benjamins qui ont participé à la 2ème étape du Natathlon dimanche 14 Avril 2013 à Saint-Jean de Luz. Deux podiums selon le classement par points sont à noter pour Iona MAZOYER (2ème) et Teva MOLINIER (1ère).
La troisième et dernière étape est prévue à Pau le 19 Mai 2013, dernière échéance pour déterminer le classement national des benjamins et de ce fait l'éventualité d'une finale régionale, interrégionale voire nationale.
Pirogue : Rendez-vous européen aux Sables d'Olonne
La 4e édition du Vendée Va’a les 9 et 10 Mai 2013 est le premier grand rendez-vous de la saison en V6 (pirogue 6 places). Il s'agit d'une des plus grandes courses en Europe réunissant 180 rameurs aux Sables d’Olonne pour un parcours de 110 km sur l'océan Atlantique.
Equipage AB : Rico LEROY, Miguel HERRERO, Christophe AMESTOY, Philippe VEYRE, Philippe NOGUES, Patrick BONANSEA, Guy RINGRAVE, Damien TROQUENET et Vincent CONRIÉ.
Plus de détails sur www.ab-pirogue.fr
Pirogue : Le club représenté à Hawaii
Bertrand BAECHLER et Pascal SEUNANECHE participeront au Kaiwi Channel Relay à Hawaii aux USA le 5 Mai 2013. Cette course en relais de 65 km en plein océan Pacifique relie l’île de Molokai à l’île d’OAHU en pirogue monoplace. Plus de détails sur www.ab-pirogue.fr
Championnats de France Jeunes : Jonathan Atsu poursuit l'aventure
Du 2 au 6 Avril 2013, Jonathan ATSU (Pôle France Jeune de Bordeaux), licencié à la section Natation a participé aux Championnats de France Jeunes à Chalon-sur-Saône. Le premier jour, il s'est classé 38ème sur 400m Nage Libre, en 4'13"41. Puis, il s'est qualifié en demi-finale du 200m Nage Libre où il se classera 15ème (1.55.82 temps des séries), en demi-finale du 100m Nage Libre où il produira le 11ème temps en 53.30 et enfin sur 100m Papillon, il fera le 4ème temps des demi-finales en 57.28.
Le challenge est réussi puisqu'à l'issue de ces championnats, il s'est qualifié aux France Elite (N1) qui ont lieu cette semaine à Rennes !
Nous lui adressons une vague d'encouragements pour cette première expérience !
Pass'compétition en poche !
13 nageurs issus de l'école de natation ont validé leur parcours de formation en obtenant leur Pass'compétition le dimanche 7 avril au Centre Aquatique. Ils peuvent dès à présent représenter la section sur les compétitions départementales avenirs-poussins. Bravo à tous!
Circuit Poussins-Avenirs 2e plot Côte Basque
Le 7 Avril 2013 au Centre Aquatique, nos 27 poussins-avenirs se sont illustrés sur 200m Nage Libre et sur les relais 4X50m 4 Nages et 4X50m Nage Libre à l'occasion du 2e plot Côte Basque.
Ce fut un bel après-midi satisfaisant tant pour les nageurs que pour les éducateurs. Un grand bravo aux petits baigneurs !
Les résultats sont consultables dans l'onglet Natation Course, rubrique résultats des compétitions.
http://abcnatation.com/natation/aquitaine/64/avironbayonnaisnatation/
Pirogue : Résultats du week-end du 6/7 Avril 2013
Ce week-end était sélectif pour les championnats de France OCEAN RACE.
A St-Nazaire en Outrigger 1 Homme : 1er Bertrand BAECHLER 2ème Sylvain MERCANDALLI, 5ème Sébastien GRAMOND, 8ème Christophe PASCAL et en Outrigger 2 Homme : 1ers BAECHLER/MERCANDALLI 2èmes GRAMOND/PASCAL 3èmes TROQUENET/MAILLER (podium AB).
A Six-Fours-les-Plages en Outrigger 1 Homme : 2ème Rico LEROY 7ème Miguel HERRERO 13ème Guy RINGRAVE et en Outrigger 2 Homme : 1ers Rico LEROY/Miguel HERERRO.
A Arcachon en Outrigger 1 Homme : 1er Laurent CAZENAVE.
Plus de détails sur www.ab-pirogue.fr
Gala de Boxe du 6 Avril 2013
Samedi 6 Avril 2013, l'Aviron Bayonnais, club organisateur de la soirée de gala qui a réuni 500 amateurs de boxe autour du ring du gymnase de la Floride à Bayonne a enregistré outre la victoire de Matiouze Royer, celle de ses trois jeunes espoirs : le cadet Mayron Steinbach, les juniors Marvin Vis et François Lanson. Les seniors ont confirmé leurs talents avec la victoire aux points de Jérôme Hamchoueng et celle de Selem Barkaoui par jet de l'éponge. Seul Laurent Itcia concède un match nul face au Girondin Romain Cimenta. Fait rarissime, à la grande surprise des juges qui utilisent la machine à scorer, les deux boxeurs se sont retrouvés à égalité de points au dixième près à la fin du combat !
Nous souhaitons nos prompts rétablissements à Jon Iparraguirre victime d'un des deux KO spectaculaires de la soirée et dont la jambe a vrillé sur le ring lorsqu'il est tombé. Il a dû être hospitalisé avec une fracture du tibia…
Décidément, cette soirée fut riche en émotions pour tout le monde.
Matiouze Royer renoue avec la victoire
Samedi 6 Avril 2013, lors du gala organisé par la section Boxe de l'Aviron Bayonnais, les 500 amateurs de boxe qui entouraient le ring du gymnase de la Floride à Bayonne n'ont pas regretté leur soirée. Matiouze Royer, le pro de l'Aviron Bayonnais a retrouvé le sourire après avoir dominé son adversaire, le Bergeracois Vincent Vigouroux dont la vaillance n'a pas suffi, compté au 2e round et obligé de jeter l'éponge au 3e. Matiouze a renoué avec la victoire après une série de trois défaites et a démontré qu'il est sur la bonne voie : "J'ai donné moins de coups mais plus puissants, plus précis ; je suis un boxeur offensif et jusqu'à présent j'avançais trop, je voulais donner trop de coups mais pas assez puissants pour battre mon adversaire. Ce soir, j'ai mieux boxé et cela a payé, Vigouroux n'a pas résisté." Matiouze Royer s'est fixé désormais un objectif : progresser sur l'échiquier national (8e actuellement) pour tenter un jour la conquête du titre de champion de France. Il affrontera dans cette optique le numéro 5 français à Toulouse fin Avril.
Gala de Boxe à La Floride
Grand Gala de Boxe organisé par la section le samedi 6 Avril 2013.
Venez nombreux assister aux combats.
Pièce maîtresse : le combat pro de Matiouze Royer contre Vincent Vigouroux.
A ne pas manquer !
Nouvelle activité sport loisir à l'Athlétisme
L'AB Remise en forme débarque à Bayonne à partir du 4 Avril 2013 : renforcement musculaire, tonification du corps, travail de respiration et de coordination, reprise de la pratique sportive en douceur : sportifs du dimanche ou même du lundi cette nouvelle activité de la section Athlétisme vous est dédiée !
Rendez-vous les lundis et jeudis de 18h30 à 20h00 au stade de la Floride
Offre découverte : le 1er trimestre est gratuit.
Contact : Florence 06.86.33.09.01 – mail : florence05@hotmail.fr
A Cazaubon, 10 bateaux se sont qualifiés pour le championnat de France
Les 30 et 31 Mars 2013, lors des championnats du Grand Sud-Ouest bateaux courts (regroupant les Ligues Midi-Pyrénées, Limousin, Aquitaine et Languedoc-Roussillon) sur le lac de l’Uby à Cazaubon dans le Gers, les rameurs bayonnais ont affiché leur bon état de forme. 10 bateaux ont franchi la première étape qualificative pour les championnats de France prévus à Brive du 12 au 14 Avril 2013. Julien Després et son camarade tricolore Benjamin Lang, auteurs de bons chronos ont été désignés meilleurs rameurs de cette régate en terminant 1ers du 2 de pointe. Dans cette même catégorie, ont suivi : Julien Montet 2ème (qui faisait équipe avec Pierre d’Agata), le duo William Cazalé/Florent Romat 4ème et Romain Traille/Jonathan Bertrand 7èmes. Bonne surprise, les deux skiffs ont décroché leur sésame avec Benoit Martinaud et Edith Vincent et pour la première fois les deux juniors Xavier Mailharraincin et Quentin Insa-Gallart participeront à l’épreuve nationale en 2 sans barreur. A Brive, l’Aviron comptera également un deux sans barreur féminin avec Manon Roucou et Cécile Gastellu. Sans oublier les handisports bayonnais Perle Bouge en skiff et le tandem Lemire/Seyres en 2 de pointe, qui ont dominé leur course de Cazaubon qui servait de préparation aux championnats de France. Enfin, Perle Bouge s’est offert en prime un nouveau record du monde à l’ergomètre (3 secondes de mieux que le précédent record qu’elle détenait !).
Despres revient bronzé de Sydney
Julien Després vient de disputer avec l’équipe de France une manche de Coupe du Monde à Sydney en Australie. Le chef de file de l’Aviron a décroché le 24 Mars 2013 une médaille de Bronze sur le deux sans barreur associé au Girondin Benjamin Lang.
Tournoi Régional Fête le Mur
Les 14 et 17 Mars 2013 a eu lieu le Tournoi Régional Fête le Mur. Cette manifestation a été organisée par le responsable du site Grégoire Saint-Ville avec l'appui de la Ville de Bayonne, de l'espace Socio-Culturel municipal et de l'Aviron Bayonnais Omnisports. Au total, 40 jeunes issus des sites de Pau, Bayonne, Poitiers et Pessac ont pu évaluer leurs progrès durant ces deux jours sur les terrains de tennis extérieurs et couverts de la ZUP. Deux jeunes joueurs en herbe du site de Bayonne ont été victorieux dans leur catégorie : Maylis Rozan (9 ans) et Mouad Moustakin (8 ans ½). Toutes les parties ont été jouées dans un très bon état d'esprit de respect et de fair-play et ont été l'occasion d'une bonne préparation au Tournoi National de Fête le Mur qui se déroulera du 27 au 30 Juin 2013 sur le site de Pau.
Championnats "National 2"
Les 22, 23 et 24 Mars 2013, 12 nageurs du groupe compétition ont participé aux Championnats "National 2" à St-Yriex sur Charente. De meilleures performances personnelles sont à noter pour l'ensemble des nageurs.
Au total, on compte 7 finales A avec Jonathan ATSU (sur 100-200-400 NL et 50-100 Pap) et Clément RODOLFO (sur 50-100-200 Brasse) et 5 finales B avec Joël HAUSCARRIAGUE (sur 50 Pap), Maxime OUSTALET (sur 50 NL), Thomas DOYHENARD (sur 100 et 200 Pap) et Marielle ANTCHAGNO (sur 100 Pap).
Toutes nos félicitations aux deux nageurs qualifiés pour les Championnats de France 16 ans et + : Maxime OUSTALET (sur 50 Pap) et Joël HAUSCARRIAGUE (sur 50 et 100 Pap). Et enfin, mention spéciale pour Jonathan ATSU qui a réalisé un podium (3ème) sur 200m NL en 1'56"34 et qui a décroché sa qualification aux Frances Jeunes et 16 ans et + !
Benoît Kuentz Champion d'Aquitaine de Duathlon
Le 24 Mars 2013 à La Rochebeaucourt en Dordogne, Benoît Kuentz a une nouvelle fois été sacré Champion Régional en remportant pour la 3ème fois le championnat d’Aquitaine de Duathlon. Il devance son camarade de club Pierre Gasparriau et offre à l’Aviron Bayonnais une qualification pour les championnats de France par équipe. "Cet hiver j’avais décidé de ne pas faire de cross mais un gros travail en natation et beaucoup de kilomètres en vélo… et à pied. Objectif : réussir à enchaîner de belles courses en duathlon et en triathlon. Cette préparation plus dure que les années passées est en train de payer", précise-t-il.
Benoît est en train de réussir un début de saison canon : notre triathlète venait de réaliser l’exploit de remporter à Bilbao le Duathlon du challenge d’Euskadi devant les meilleurs spécialistes espagnols et il va maintenant préparer l’ouverture de la saison de Triathlon début Mai à Saint-Pée-sur-Nivelle, avant de s’aligner aux championnats d’Europe de Barcelone sur un Half, un longue distance.
Prix Leclerc
Le dimanche 24 Mars 2013, 150 coureurs cyclistes juniors et seniors ont participé, sous le soleil, au Prix Leclerc disputé sur les routes du Pays Basque. Cette course qui ouvre véritablement la saison pour les régionaux a été animée par une longue échappée, partie peu avant la mi-course et qui a regroupé une quinzaine d’hommes dont Xabi de Bilbao.
A l'arrivée, située cette année à l’entrée de Saint-Pierre-d’Irube, l’Aviron Bayonnais, club organisateur de cette belle classique de 100 kilomètres, a placé 3 coureurs dans les 15 premiers avec Xabi de Bilbao (7ème), Nicolas Rodrigues (12ème) et Arnaud Guirlé (14ème).
Championnats d'Europe vétérans à San Sebastián : 1 médaille d'Argent pour l'AB !
Une forte délégation de l’entente du PAYS BASQUE ATHLETISME a été présente sur la piste d’Anoeta à San Sebastián du mardi 19 au dimanche 24 Mars 2013 pour les Championnats d'Europe Vétérans.
Bravo aux 4 mousquetaires de Bayonne qui décrochent une très belle deuxième place (médaille d'Argent) par équipe toutes catégories confondues sur le 5 km cross et sous un très beau soleil : Lionel Pétriacq (4ème), François Iriarte (44ème) et Daniel Méhats (52ème) des + 35 ans et Jean-Christophe Diribarne (21ème) des +40 ans, fiers et heureux avec leur maillot France !
8e victoire de Lionel Pétriacq à la Course des Remparts
Le dimanche 17 Mars 2013, près de 400 coureurs ont participé à la 28e édition de la course des Remparts organisée par la Club Cacao. Les organisateurs ont reconduit le parcours intra-muros (10 km) casse-pattes mais ô combien charmant avec ses passages dans les douves, la visite du parc des sports, du Petit et Grand Bayonne et pour finir la fameuse traversée sous terre de la casemate du Club Cacao. Lionel Pétriacq termine cette course en vainqueur pour la 8e fois. Il devance de plus d'une minute le trio Guillaume Levoy, Guillaume Rousset et Julien Laurenceau. Lionel Pétriacq va maintenant s'aligner ce mardi 19 Mars sur le 3000 m des championnats d'Europe indoor des vétérans de Saint-Sébastien.
Les filles de N3F dans le bon tempo
A Bayonne, les spectateurs présents au match de handball qui opposait ce dimanche 17 Mars 2013 les filles de l'Aviron à celles de Mourenx ont assisté à une rencontre de haute volée. Les Bayonnaises, sur une dynamique de trois victoires consécutives et dont l'objectif principal est la montée, l'ont emporté sur le score de 29 à 15 face à des Béarnaises luttant pour leur maintien.
Elsa Corrihons à Reims pour le championnat de France Indoor
Les Championnats nationaux jeunes d'Epreuves combinées et de Marche indoor se sont déroulés le 2 Mars 2013 à Reims. Notre marcheuse Elsa Corrihons a montré son bon état de forme mais a été privée de podium sur la finale du 3000 m marche. Elle figurait en 3e position en vue d'une médaille de bronze lorsque les juges l'ont disqualifiée : "Je peux vous affirmer qu'Elsa n'est en aucun cas fautive, qu'elle m'a vraiment impressionné et ça sentait le bronze à plein nez. Les juges qui l'ont sanctionnée étaient mal placés, ils l'ont disqualifiée alors qu'elle ralentissait pour éviter une concurrente qui s'était rabattue sur elle", confiait son entraîneur Tommy Soulisse. Reste que la préparation acharnée de ces derniers mois a porté ses fruits pour atteindre un tel niveau et nous lui souhaitons que la motivation hors du commun dont elle a su faire preuve l'aidera à aller de l'avant.
Le beau parcours d'Anthony Zarra
Pour Anthony Zarra, être parvenu pour une première année de pratique du cross à atteindre la finale (171e), relève de l’exploit. Il avait déjà épaté beaucoup de monde l’été dernier en réussissant son pari de boucler le Norseman, l’Ironman reconnu comme étant le plus dur au monde. Il avait avalé 3 800 m de natation en eau froide, 180 km de vélo, suivis d’un marathon en montagne avec plus de 5 000 m de dénivelé positif… Et notre Bayonnais s’était permis de terminer dans le top 20, 3e Français de l’épreuve sous les caméras de nos confrères de Canal +. Anthony Zarra a décidé pour 2013 de débuter sa saison dans les cross avant d’attaquer les duathlons et les triathlons moyenne distance. Depuis, le coureur de l’Aviron affiche son état de forme en remportant la course du Bout de l’An devant un millier de coureurs. Dans la foulée, il découvre sous les couleurs de Pays Basque Athlétisme sa première épreuve de cross qu’il remporte à l’occasion des championnats départementaux disputés à Anglet : "Je ne m’attendais pas à remporter le titre départemental puis de figurer dans le top 10 aux régionaux et le top 20 aux interrégionaux, pour se qualifier dès la première année au National alors que beaucoup bataillent pour y participer." Anthony Zarra a surtout fait la campagne hivernale des cross pour préparer son premier rendez-vous de duathlon avec les championnats d’Aquitaine à la fin du mois et le premier triathlon international de Barcelone prévu au mois de Mai. Au passage, le triathlète bayonnais s’est aussi offert un autre titre départemental, celui de Run and Bike remporté fin Février à Biarritz.
Championnat de France de Cross
Lignières-en-Berry (Cher), petit village de 1600 habitants, a vu sa population décupler le temps d’un dimanche. C’est sur son hippodrome, le bien-nommé Pôle du Cheval et de l’Âne, que s'est déroulé le Championnat de France de Cross le 3 Mars 2013 dernier réunissant 3154 participants. L’objectif pour nos athlètes du PBA n’était pas d’atteindre le podium mais de se rapprocher du top 100. Mission remplie pour l’équipe des vétérans hommes de PBA (27ème), emmenée par Jean-Christophe Diribarne (153ème). Lionel Pétriacq termine 74ème de la course Elite homme et Anthony Zarra 171ème.
Olga Ramirez dans le top 10 Français !
Samedi 9 Mars 2013 à Nogent/Oise, se sont disputés les championnats Nationaux N2A d'Athlétisme. Olga Ramirez avec un lancer à 10m97 entre dans le Top 10 Français en décrochant la 9e place. De très bon augure pour la suite car elle avait déjà lancé à 11m39 lors des précédents interrégionaux de Février. Bravo !
Natathlon 1er plot pour les Benjamins
Les Benjamins ont répondu présents à la 1ère étape du Natathlon à Mourenx, dimanche 3 Mars 2013 dernier.
Le Natathlon, programme principal des Benjamins propose 6 épreuves sur 3 étapes (50m de chaque nage, 400 m Nage Libre et 200 m 4 Nages (Benjamins 1ère année) et 800 m Nage Libre et 400 m 4 Nages (Benjamins 2ème année).
Résultats très satisfaisants des petits bayonnais ayant répondu plusieurs fois aux podiums des différentes épreuves. Un grand bravo à tous !
Sainte-Livrade : Les 18 rameurs engagés se sont bien comportés
Perle Bouge, notre championne handisport vient de signer une première victoire pour cette saison 2013 en remportant dimanche 10 Mars 2013 la tête de rivière de Sainte-Livrade en skiff. Le deux de pointe handi-seniors hommes avec le tamdem Talemire/Seyres a aussi triomphé dans sa catégorie. Autre victoire prometteuse, celle du deux de pointe senior de William Cazale, Florent Romat. Tous les résultats sur la page de la section Aviron :
http://www.avironbayonnaisaviron.fr/index.php/accueil/actualites/2013/03/10/187-gerard-bafcop
Eztitxu VIVANCO nage vers Montréal
A 20 ans, Eztitxu VIVANCO est championne de France handisport du 100 m dos (Amiens/14-16 Février 2013) et s’entraîne maintenant pour les championnats du monde.
Elle possède une double licence : chez les Handisport de l'Anglet Olympique et chez les valides à l'Aviron Bayonnais. "Comme je n'ai pas de concurrence chez les Handisports au niveau de la région, je cours avec les valides pour progresser et cela me permet actuellement de détenir les meilleures perfs de ma catégorie au niveau mondial. Je suis en avance pour la saison. Maintenant il faut continuer jusqu'aux championnats du monde en août." (cf. article Sud-Ouest du 26/02/2013)
Parcours sportif, études, loisirs, consultez le portrait réalisé par Sud-Ouest (article du 12 Mars 2013) :
http://www.sudouest.fr/2013/03/12/eztitxu-nage-vers-montreal-991706-3944.php
Duathlon de Bilbao : l'exploit de Benoît Kuentz
Dimanche 10 Mars 2013, sur un parcours accidenté, le triathlète de l’Aviron Bayonnais s’est imposé devant les meilleurs spécialistes espagnols sur l’épreuve de Bilbao. Benoît Kuentz est le troisième coureur français à remporter une épreuve de duathlon en Espagne. Seuls les deux coureurs de l’équipe de France Laurent Galinier et Nicolas Capoferri avaient déjà réalisé un tel exploit.
"Je gagne au sprint face à deux costauds et 250 coureurs, je pense avoir franchi un palier et c’est plutôt de bon augure avant l’ouverture de la saison de triathlon, début mai à Saint-Pée", a confié le coureur.
L’objectif de Benoît Kuentz est fixé au 19 mai 2013 avec les championnats d’Europe de Barcelone.
Interrégionaux en salle : Olga 1ère au poids senior
Dix athlètes de l'entente Pays Basque Athlétisme ont disputé les derniers championnats interrégionaux en salle à Bordeaux le 23 Février 2013. Deux d'entre eux ont remporté le titre dans leur spécialité : la Bayonnaise Olga Ramirez-Perez 1ère au poids senior (4 kg) avec un lancer à 11,39 m et la Luzienne Sabrina Cruz à la perche avec un saut record à 3,56 m. 4 podiums complètent le tableau de chasse des athlètes de PBA : la 3e place de la sprinteuse de l'Aviron Bayonnais Cannelle Didouan qui revient après 6 ans d'absence avec un chrono de 7s92 sur 60 m plat. Le luzien Alexandre Jue sur 60 m seniors et Lenaig Ballanger au poids junior sans oublier les 4,06 m à la perche du vétéran et heureux entraîneur Marc Loze.
L'avenir du PBA est là !
Le PBA a brillé à Bordeaux-Lac avec ses jeunes benjamins qui ont gagné le challenge Aquitane Equip'Athlé le 24 Février 2013. Les minimes filles et garçons sont aussi sur le podium. Bravo à tous !
Handball : Bayonne élimine un concurrent direct
A l'image de Magalie Ricarrère (photo), ce samedi 9 mars 2013 à Vierzon, les filles de l'Aviron Bayonnais ont produit un match intense. Très rapides et techniques elles l'ont emporté 28 à 24 face à leurs adversaires qui opposaient une défense serrée et un jeu "costaud" mais qui à la fin étaient à la peine. L'expérience des Bayonnaises s'est fait ressentir et l'écart creusé, elles ont géré au mieux les 5 dernières minutes. L'équipe a maintenant 2 points d'avance sur ses principaux concurrents à la montée.
L'avis de l'entraîneur Mickael Moreno : "La situation a mis longtemps à se décanter. Le match fut accroché et cette victoire longue à se dessiner. Nos montées de balles, en deuxième mi-temps, ont fait la différence. Nous sommes toujours dans l'optique d'une montée. Alors, pour nous, chaque match est une finale qu'il nous faut gagner… Et nous en avons encore quatre à remporter ! Cela dit, je suis très satisfait de la bonne réaction du groupe."
Les cadets de l'Aviron Bayonnais, vainqueurs en huit
Pour leur première régate, les jeunes de l’Avrion Bayonnais se sont illustrés au Challenge du Printemps sur le lac des Dagueys à Libourne. Ce week-end du 23-24 Février 2013, c'était l’occasion de se tester sur un site d’exception aux normes olympiques face à un bon millier de compétiteurs venus de toute la région du Sud-Ouest. L’Aviron Bayonnais, drivé désormais par l’ancien champion du monde Julien Despres, a enregistré 3 victoires. Les minimes filles réalisent le doublé tandis que les garçons placent deux de leurs bateaux au pied du podium. Dans la catégorie supérieure, ce sont les cadets du huit qui affichent leurs ambitions en remportant leur course avec rythme. Les quatre et huit des cadettes, malgré une troisième place, n’ont pas montré toutes leurs qualités. Chez les juniors, les filles s’offrent l’équipage bordelais et la deuxième place après une belle finale, les garçons, encore un peu justes, échouent au pied du podium. Côté senior, le quatre de Jonathan Bertrand, 2e, se heurte par deux fois aux locaux de l’étape, dans un grand jour. Le prochain mois de mars sera décisif pour s’ouvrir les portes de l’équipe régionale et de l’équipe de France ! Les championnats de France sont programmés à la mi-Avril sur le bassin de Brive.
Handball : Bayonne sans souci face à Blagnac
Le score sans appel (46 à 25) pour les Seniors Filles N3F se pressentait largement dès la mi-temps qui affichait déjà 25-13 ce 24 Février 2013 face à Blagnac. Selon l'avis de l'entraîneur, Mickaël Moreno, "c'était très satisfaisant. On n'a pas baissé en régime, au contraire. Nous avons récupéré beaucoup de ballons et les gardiennes ont fait des arrêts importants. Dans l'ensemble, c'était bien pendant 60 minutes. On a une trêve d'une semaine avant d'aller défier Vierzon, où se jouera une partie de la saison."
8 Bayonnais qualifiés pour les championnats de France de Cross
Sur les 33 coureurs de l'entente Pays Basque Athlétisme participant ce dimanche 17 Février 2013 aux interrégionaux de Saint-Yrieix en Limousin, 9 ont décroché leur billet pour la grande finale du championnat de France de Cross qui sera courue le 3 Mars prochain dans le Berry. Parmi eux, 8 qualifiés font partie de l'Aviron Bayonnais.
Félicitations particulières à l'équipe des vétérans : emmenée par Jean-Christophe DIRIBARNE (12e), Pierre RICHOMME (21e), François IRIARTE (29e) et Wil RIFFIS (30e) elle se place 3e.
Chez les seniors, un coureur est parvenu à rentrer dans le top 10, la nouvelle recrue allemande, Benjamin FREDRICH, classé 10e du cross court.
Lionel PETRIACQ qui restait sur une bonne sortie au championnat d'Aquitaine se hisse à la 15e place d'une épreuve très relevée et Anthony ZARRA obtient une méritoire 25e place qui lui offre son premier billet pour le championnat de France, tout comme la senior fille Mélanie DUPASSIEUX qui s'est classée 24e.
Eztitxu VIVANCO, championne de France N1
La nageuse bayonnaise Eztitxu Vivanco, licenciée en Handisport et entraînée à Bayonne par Mélanie Siellez, s'est illustrée à Amiens lors des Championnats de France N1 qui se déroulaient du 14 au 16 Février 2013 derniers. Championne de France tous handicaps confondus sur 100 m dos en 1'16''32, elle a réalisé les minimas de la grille de temps pour les championnats du monde Handisport qui auront lieu au Canada du 11 au 17 Août 2013.
Chistera joko garbi, les juniors champions de France NB
● Les juniors bayonnais Thomas Peyresaubes et Vincent Cordobes, après avoir battu logiquement en demi-finale de championnat de France, Saint-Pée-sur-Nivelle, 40 à 26, ont gagné la finale à Bordeaux Le Haillan ce dimanche 17 Février 2013 contre Hendaye.
● Cette même équipe, avec l’avant Vincent Cordobes remplaçant Guillaume Betbeder blessé, avait réussi l’exploit de battre en demi-finale senior B, Baigorry, 40 à 36. A l’issue d’une partie très accrochée. Vincent efficace à la volée et Thomas très régulier à l’arrière, s'étaient qualifiés pour la finale senior ce même dimanche, toujours à Bordeaux Le Haillan. Finalement, Betbeder a pu jouer mais cela n'a pas suffi. On les excusera, 2 finales pour Thomas Peyresaubes à disputer le même jour, ça faisait un peu trop !
Face à Asson nos handballeuses se sont ressaisies
Ce 16 Février 2013, après un début de match difficile, les bayonnaises ont réussi à exploiter toutes les occasions pour reprendre la tête des opérations en seconde période. Une défense rugueuse et l'excellent travail de la gardienne Khalid ont déstabilisé l'équipe d'Asson et les bayonnaises ont pu dérouler leurs gammes jusqu'à la victoire 29 à 23.
Chistera joko garbi : Sébastien Etcheberry et Antton Valentie n'ont pas démérité
Les minimes de l’Aviron Bayonnais se sont inclinés en finale du championnat de France, 35 à 40, face à Ustaritz le 10 Février 2013 dernier. Sur la cancha de Saint-Pierre-d’Irube, Sébastien Etcheberry et Antton Valentie ont mené jusqu’à 25. Puis la puissance des futurs vainqueurs a fait la différence. Au bout d’une heure de combat, les jeunes Bayonnais, minimes première année il est vrai, ont capitulé à l’issue d’une partie de toute beauté. Place maintenant pour cette belle équipe au championnat de France de xare.
Francis Rosique champion de France Vétéran à la Perche
Les athlètes basques ramènent trois titres des championnats de France des Vétérans disputés à Eaubonne avec notre Bayonnais Francis Rosique à la perche (+65 ans), Anne-Marie Bellan d'Hasparren sur 1500 m (55 ans) et Marilyn Georgel d'Anglet au 1500 m (+50 ans).

Cela couronne ce week-end du 9/02/2013 où le Pays Basque Athlétisme s'est illustré lors championnats d'Aquitaine indoor disputés à Bordeaux.
Championnes d'Aquitaine : Les deux Bayonnaises Olga Ramirez (lancer du poids-senior), et Cannelle Didouan (60m-senior), Ametsa Zubillaga (60m haie-cadette) et Sabrina Cruz (perche-senior). A noter que l'athlète de l'Aviron Bayonnais Elsa Corrihons s'est qualifiée pour les France espoirs sur le 3000 m marche (7e Française)
Champions d'Aquitaine : Laurick Flores (perche-cadet), Lenaig Ballanger (heptathlon-junior) qualifié pour les championnats de France.
Nouveau record mondial à l'ergomètre pour Perle Bouge
Décidément, la championne handisport de l'Aviron aligne les records. Samedi dernier 9 Février 2013, invitée à participer à l'Open international de France indoor à Levallois-Perret, Perle Bouge s'est permis d'améliorer de 2 dixièmes son propre record mondial : 3mn52,2. "Elle a gagné 6 secondes en 3 ans de pratique, ce qui est énorme puisque son premier record de France date de sa première tentative faite à ses débuts" souligne son entraîneur Manu Ihidope.
Elle rejoint aujourd'hui l'équipe de France en stage à Bourges. Objectif 2013 : les championnats du Monde en Corée.
A noter qu'un autre handisport bayonnais fêtera à Bourges sa première sélection tricolore : Guillaume Lemire, lui aussi auteur d'une belle perf' à l'ergo ce week-end.
Le Triathlète Eric Cerciart, un compétiteur invétéré
Récompensé par la mairie d’Hasparren, pour sa performance au Triathlon de Saint-Jean-de-Luz, (3 km de natation, 180 km vélo et un marathon de 42 km), où il a terminé dans les toutes premières places, l’Haspandard, Éric Cerciart, licencié à l’Aviron Bayonnais, est également membre du club cyclotouriste local Itzul eta Zapa.
Éric n’en est pas à son coup d’essai. Il avait déjà réalisé une autre performance notoire, au renommé Iroman de Lanzarote, dans les Îles Canaries. Salarié de Turbomeca, père de famille, ce compétiteur invétéré s’impose une discipline de fer. Il débute sa saison par du trail, avec le groupe Euskal Sherpak puis continue son entraînement avec le club de vélo local.
Éric Cerciart s’est fixé un programme ambitieux pour cette saison 2013 : il participera, le jour de ses 40 ans, au challenge de Gazteitz en Alaba, pour finir la saison aux championnats du monde de Londres dans sa catégorie d’âge.
Tête de Rivière de Sainte-Livrade : Julien Desprès fait une bonne rentrée
Les rameurs de l’Aviron ont ouvert leur saison sur le bassin de Sainte-Livrade (47). Un contre-la-montre qui regroupait les meilleurs cadets, cadettes et seniors du grand Sud-Ouest de la France, à quelques semaines des championnats de France.
Face à l’armada bordelaise qui avait gagné les France l’an dernier, les Bayonnais de l’Aviron ont affiché leur forme. William Cazalé, nouvelle recrue des bords de Nive, s’impose en skiff et Julien Desprès, associé à son nouvel équipier bordelais Benjamin Lang, réalise le meilleur chrono du deux sans barreur. L’Aviron hisse deux équipes sur le podium de cette épreuve avec l’équipage inédit Jonathan Bertrand/Benoit Martinaud (3e).
Chez les cadets, la paire Cherencq/Gauvrit s’est hissée au niveau des meilleurs avec une 4e place, c'est plutôt encourageant en vue des sélections et du premier test sérieux dans trois semaines au challenge de Libourne.
Championnats d'Aquitaine de Cross : Lionel Pétriacq au rendez-vous
Les championnats d’Aquitaine de cross disputés à Trélissac, en Dordogne, se sont révélés sélectifs en raison du terrain détrempé et du circuit vallonné. La délégation du Pays Basque, opposée aux grosses pointures girondines, n’a pas démérité à l’image du Bayonnais Lionel Pétriacq. Ce dimanche 27 Janvier 2013, on l’a vu lancer la course et s’illustrer dans le final face aux meilleurs spécialistes. Il est ainsi parvenu à se hisser sur le podium, 3e du cross long (10 km), remporté par l’international bordelais Mikaël Gras.
Décroché par le groupe de tête après la mi-course, Anthony Zarra a confirmé ses bonnes dispositions en prenant la 6e place.
Au total, le PBA s’est offert quatre podiums par équipe avec les minimes, les seniors masculins, les vétérans et les seniors filles.
Prochaine étape pour la quarantaine de coureurs qualifiés : la demi-finale nationale de Saint-Yrieix en Limousin au mois de Février.
De nouvelles ambitions pour Julien DESPRES
Samedi 26 Janvier 2013, Julien Desprès voulait ouvrir la saison sur un coup d'éclat en tentant dès le premier essai un record de France à l'ergomètre sur le semi-marathon (25 km). Parti sur les bases d'un record du monde, il a dû couper son effort au bout de 20 min sur ordre du médecin de l'Aviron, Jean-Pierre Mathieu. Julien Desprès n'est pas en reste. Il a décidé cette saison de prendre un peu de recul avec le haut niveau (ce qui ne l'empêchera pas de postuler pour le mondial en Corée au mois d'Août) et de s'investir dans son nouveau travail d'Educateur à l'Aviron Bayonnais. Son objectif est de faire progresser encore le Club actuellement classé 11e et de permettre à de jeunes espoirs de s'épanouir au plus haut niveau.
Ça marche pour Elsa CORRIHONS !
Ce 19 Janvier 2013 se sont tenus les championnats Départementaux en salle à Bordeaux-Lac. Sur les 28 participants PBA, 22 athlètes se sont qualifiés pour les championnats d'Aquitaine. Bravo à tous !
Une mention spéciale pour Elsa CORRIHONS sur 3000m Marche (niveau N2), qui en 14'41''82 améliore son meilleur temps de 12 secondes et établit un nouveau record pour le PBA et l'Aviron Bayonnais en particulier. Elle réalise ainsi le 3e temps français de sa catégorie (Espoir Filles) et le 10e temps toutes catégories confondues. Sa qualification pour le championnat de France Espoir à Reims le 2 Mars 2013 est assurée ! Nul doute qu'elle fasse la fierté de son entraîneur Tommy Soulisse !
La victoire face à Rochefort
L'Aviron Bayonnais l'a emporté 32 à 13 contre Rochefort. Ce match reflète clairement la différence entre une équipe de Bayonne dynamique, joueuse, qui vise la montée et une équipe de Rochefort dernière, qui fait avec ses moyens et compte beaucoup de blessées.
Malgré les nombreux défauts pointés par l'entraîneur Mickael Moreno, sur ce match (montées de balles, passes, tirs manqués), celui-ci montrait une certaine fierté à avoir vu son équipe n'encaisser que 13 buts. Avec quelques ajustements, la suite de la saison pourrait être beaucoup plus joyeuse pour l'Aviron Bayonnais.
Cédric Berrouet sur le podium de la Vauban Tout Terrain
103 coureurs ont participé ce dimanche 27 Janvier 2013 au matin à la 21ème édition de la Vauban Tout Terrain sur le parcours des remparts Lachepaillet à Bayonne. Les participants ont enfilé leur dossard pour un circuit de 3 kilomètres qu’ils ont emprunté six fois, soit presque 20 kilomètres, bouclés en 50 minutes pour les premiers. Le tracé, sans difficulté majeure mais avec quelques passages plus techniques avait été rendu glissant et boueux en raison des dernières averses de pluie tombées. Cela n'a pas empêché le routier bayonnais Loïc Chétout de s'imposer devant deux autres bons rouleurs bayonnais, Cédric Berrouet (photo), nouveau licencié à l’Aviron, spécialiste de VTT (et qui le prouve dès la première course à laquelle il participe : à suivre de très près !) et Xavier Damestoy, "vieux briscard", favori et vainqueur de la 1ère édition en 1993.
N’oublions pas les Juniors, avec 2 jeunes de l’Aviron dans les 3 premiers, Nicolas Rodrigues et Xabi De Bilbao. La saison sur route commencera le 2 Mars 2013 à Salies de Béarn.
Nota : Le vainqueur Loic Chetout a été formé à l’Aviron Bayonnais Cyclisme (Minimes, Cadet, Junior). Il est depuis 3 ans dans l’équipe espagnole Naturgas et souhaite pour cette année 2013 se consacrer entièrement au vélo (route) afin de passer un cap et entrer chez les professionnels sur les traces de Romain Sicard ou Pierre Cazaux.
Grosse affluence pour les interrégionaux à Bayonne
Près de 600 Nageurs se sont réunis les 21, 22 et 23 Décembre 2012 au Centre Aquatique des Hauts de Bayonne lors des Championnats Interrégionaux Grand Sud-Ouest pour tenter de décrocher leur qualification au Championnat National 2.
Une affluence qui a contraint les organisateurs à bouleverser le programme établi.
L'Aviron Bayonnais Natation était au rendez-vous avec 13 nageurs qualifiés depuis les régionaux 25m ou déjà qualifiés selon leurs performances de l'année précédente.
On retiendra de ce week-end 33 courses qualifiées au N2, 14 Finales et 2 podiums pour Jonathan ATSU, s'entraînant au Pôle France Jeune de Bordeaux. Son entraîneur actuel Jean-Michel EYNARD n'hésite pas à affirmer que Jonathan "marche sur les traces d'Antton ARAMBOURRE !"
A noter, la performance d'Eztitxu VIVANCO (nageuse Handisport) qui réalise sa meilleure performance sur 100m Dos en 1.14.64 (temps de qualification réalisé pour les championnats du Monde).
Félicitations à tous ces nageurs dont l'investissement quotidien n'est pas moindre pour obtenir de tels résultats !
Bilan très satisfaisant et prometteur pour la suite de la saison dont la prochaine échéance reste la qualification aux championnats de France 16 ans et + ou championnats de France Minimes.
PHOTO CHRISTIAN BIBAL
9 Matchs 9 Victoires : Mission accomplie !
Ce dimanche 16 Décembre 2012 à Mantes-la-Jolie, les filles de N3F l'ont emporté 35 à 23, signant ainsi leur 9e victoire en autant de matchs. Passées les 10 premières minutes où elles ont encaissé 11 buts, les filles ont resserré leur défense et réajusté leur jeu pour imposer leur domination. Après coup, leur coach Mickael Moreno en a souri : "Je ne sais pas si on a pris Mantes un peu de haut mais, en face, elles sont parties à fond, sans échec aux tirs. Du coup, on ne s'est pas ennuyé du tout."
L'objectif de rester invaincues jusqu'à la trêve est atteint. BRAVO A TOUTES !
Les inter-régionaux à Bayonne : 21, 22 et 23 Décembre 2012
Un événement à Bayonne cette fin de semaine : l'organisation des championnats inter-régionaux en bassin de 25 mètres au Centre Aquatique des Hauts de Bayonne.
80 clubs et plus de 350 nageurs sont attendus sur les trois journées de compétition de vendredi à dimanche. Ces championnats constituent un passage obligé pour les nageurs sur la route du championnat de France. Tous les nageurs des Comités Limousin, Poitou Charente, Midi-Pyrénées et Aquitaine seront présents dans le bassin bayonnais.
La section Natation de l'Aviron Bayonnais sera le maître d'œuvre de ce rassemblement aux côtés du Comité Régional, du Comité Départemental ainsi que de la Ville de Bayonne. Bonne chance à tous !
Journée Régionale des Benjamins
Ce dimanche 16 Décembre 2012 s'est déroulée la journée régionale des Benjamins.
Bravo à tous pour vos performances !!! Voici les résultats départementaux en attendant le classement régional. Les équipes 1 Garçons (2000) et Filles (2000-2001) ont fini 3èmes toutes catégories. L'équipe 2 Garçons (2001) a fini 1ère des Benjamins première année et 4ème toutes catégories. En individuel : Benjamins 2001 : Nicolas DUFOUR 1er, Benjamins 2000 : Lola PAOLI 2ème et Téva MOLINIER 1ère.
Un grand bravo aux nageurs !!!
LE BAYONNAIS ANTHONY ZARRA REMPORTE LA COURSE DU "BOUT DE L'AN" DEVANT 1 400 COUREURS, UN RECORD DE PARTICIPATION
ZARRA COIFFE LE PELOTON

La petite sœur de la grande Course des Festayres grandit bien. Ce 10 km du bout de l'an a pris dimanche une nouvelle dimension pour ne pas dire une nouvelle épaisseur. D'un coup, 500 coureurs de plus, c'est beaucoup ! À tel point que les organisateurs de l'Aviron Bayonnais ont été contraints de décaler de quelques minutes l'heure du départ. 1 450 coureurs au total rassemblés dans une ambiance bon enfant pour une virée joyeuse dans les rues de Bayonne. Et pourtant le temps plutôt humide n'incitait pas forcément à la balade. Les gros nuages ont quand même épargné le peloton pendant la course.
Anthony Zarra en jambes
Cette course est devenue une spécialité bayonnaise. Le parcours qui serpente entre Nive et Adour offre de nombreuses relances propices aux coureurs en forme. L'an dernier, on avait vu Benoît Kuentz réaliser un grand numéro en solitaire. Cette année, c'est un autre triathlète, Anthony Zarra qui s'est avéré le plus en jambes. Le Bayonnais a su parfaitement gérer son effort, en laissant le soin à Julien Laurenceau de lancer la course sur les premiers kilomètres. Anthony Zarra pointait en tête à mi-parcours avec dans son sillage le jeune champion bigourdan Lilian Medus. Mais il décramponnait son rival sur les bords de l'Adour pour aborder seul en tête la traversée du Petit-Bayonne et le retour au stade Jean-Dauger : « J'avoue que je suis en forme, je venais de faire deux podiums ce mois de décembre et là j'avais de bonnes sensations, je suis déjà prêt physiquement pour aborder mes premiers duathlons en début d'année ». Anthony Zarra bouclait ainsi une année 2012 qui l'aura vu briller sur le Norseman, l'Iron man norvégien réputé le plus dur au monde. L'Aviron Bayonnais réalisait le doublé avec la 2e place conquise par la nouvelle recrue Antoine Rondot, auteur d'une belle fin de course qui lui a permis de battre au finish Lilian Medus. Benoît Kuentz, vainqueur sortant, pointait en 5e position devant Julien Irigoy et Benoît Boutet : « Je suis moins en forme que l'an dernier car j'ai voulu couper après une saison de triathlon chargée », avouait le Bayonnais. Au classement féminin, la Bordelaise Barbara Sanchez devançait aussi la gagnante de l'édition 2011, Sophie Mazenc.
Un bon décrassage
L'engouement pour cette épreuve devient au fil des ans comparable à celui de la Course des Festayres. On y vient pour se défouler, pour se dégourdir les jambes, à quelques heures du Marathon de la Saint-Sylvestre. On y retrouve des sportifs de tous poils, de tous âges venus disputer ce 10 km du bout de l'an avec l'esprit de courir entre copains sans forcer sur le chronomètre : « Moi ce que j'apprécie ici, c'est l'ambiance et surtout que l'on ne se prend pas la tête avec le chrono », lançait une dame en vacances.
Cette épreuve, organisée par Lionel Pétriacq et ses amis de la section athlétisme de l'Aviron Bayonnais, est devenue le rendez-vous incontournable des festayres de fin d'année.
Des vagues pour tous les enfants
L'association Des vagues et des enfants a initié des jeunes en situation de handicap

L'implication de Jean-Marc SAINT-GEOURS auprès des enfants en situation de handicap a joué lorsque la Fédération française de surf (FFS) a dû décider où poser son village pour le championnat de France de surf. Anglet était toute trouvée. Car c'est là que le Bayonnais a choisi de surfer depuis toujours, en particulier à la plage des Cavaliers. Et c'est aux Sables d'Or, en marge du championnat, qui s'est tenu le 29 octobre 2012 il a organisé une session d'initiation au surf pour des enfants autistes et trisomiques.
Les vagues étaient parfaites, qui déroulaient joliment sur le littoral angloy. Et sous le soleil de fin octobre, Jean-Marc SAINT-GEOURS a eu le plaisir de voir se lever sur la planche et surfer une fillette atteinte d'autisme. « Elle avait déjà pris quelques cours », reconnaît Jean-Marc SAINT-GEOURS. Mais l'émotion du bénévole du monde du surf depuis 26 ans n'est pas feinte. « Ils m'apportent tellement. On échange à travers le surf », assure celui qui a pris goût à l'initiation au surf des enfants en situation de handicap en 2008. « Ma famille me disait : "toi, tu vas faire surfer des enfants handicapés ?" J'ai été totalement pris par cette activité. C'est tellement gratifiant. Les enfants en situation de handicap apportent beaucoup plus que des enfants dits normaux. Ils sont reconnaissants », assure celui qui fonda, en 1986, les Cavaliers Surf Club, et en 2006, l'Aviron Bayonnais Surf.
Fonts baptismaux
À entendre le passionné, sa pratique a l'air aisée. Mais il faut savoir prendre le temps nécessaire pour que l'enfant se fasse au matériel de surf et aux vagues. « Cela peut prendre du temps. Je me souviens d'un petit garçon qui, pendant 55 minutes, nous a jeté du sable dessus. On y va avec nos tripes », assure Jean-Marc SAINT-GEOURS. Pas seulement, car pour être encore plus présent auprès des enfants, ce salarié de Dassault Aviation vient de consacrer un an de congé individuel de formation à passer un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) de surf, qu'il a couplé avec un certificat de spécialisation handicap et un brevet de tuteur d'équipe pédagogique. Une première que la Fédération française de surf regarde avec d'autant plus de bienveillance qu'elle souhaite favoriser la pratique du surf parmi les handicapés, enfants et adultes.
Aux Sables d'Or, une quinzaine d'enfants autistes et trisomiques du Pays basque et du Béarn ont été portés sur les fonts baptismaux du surf par Jean-Marc SAINT-GEOURS, des moniteurs de surf, des éducateurs spécialisés et les marraines Des vagues et des enfants : les surfeuses professionnelles Amandine Sanchez et Pauline Ado.
Huitième victoire consécutive pour l'Aviron Bayonnais
Les filles se sont une nouvelle fois imposées sans trembler hier, malgré les nombreuses blessures qui limitaient le turn-over. Grâce à un choix tactique audacieux, défensivement impeccables - elles ont maintenu une défense hermétique, incontournable et verrouillée - et réalistes devant le but - elles ont concrétisé 32 de leurs 46 tentatives de tirs – les bayonnaises ont rendu une copie frisant l'excellence, pour le plus grand bonheur du coach Mickael Moreno.
Championnats régionaux 25m
16 nageurs ont participé les 8 et 9 Décembre 2012 aux championnats régionaux 25m à Bordeaux. De belles performances ont été réalisées et surtout des qualifications aux championnats inter-régionaux 25m qui auront lieu à Bayonne fin Décembre.
Des podiums pour Jonathan ATSU sur 100 et 400 m NL, Thomas DOYHENARD et Jonathan ATSU sur 100 Papillon, Clément RODOLFO sur 100m et 200m Brasse et pour Hugues LEZOTRE sur 50m et 100m Dos.
Enfin, 2 records départementaux ont été battus par Jonathan ATSU sur 100m Papillon et par Hugues LEZOTRE sur 50m Dos (record régional également).
Félicitations aux nageurs.
Nouveau record du monde pour Perle Bouge !
Notre vice-championne paralympique du deux de couple mixte n'avait pas coupé son effort depuis son exploit de Londres début Septembre. A Bourges, lors du test à l'ergomètre, elle a réussi à détrôner en 3 minutes 52 secondes et 4 centièmes sa rivale brésilienne qui lui avait repris son record de l'an dernier, gagnant 1 seconde. Elle revient donc de son stage hivernal avec un nouveau record du monde !
Objectif 2013 : décrocher l'OR aux championnats du monde qui auront lieu en Corée (et battre les Chinois qui les ont devancés aux JO de Londres).
LES TRIATHLETES BAYONNAIS DANS LE TOP 30

Champion d'Aquitaine, le club de 3ème division finit à la 24ème place en Coupe de France.
Les triathlètes de l'Aviron Bayonnais viennent de boucler leur saison sur une belle performance en Coupe de France à Châteauroux. Ils rentrent dans le Top 30 des clubs français en s'octroyant la 24ème place à l'arrivée de cette compétition nationale qui regroupait l'ensemble des clubs de l'hexagone. Les Bayonnais qui évoluent en 3e division se sont frottés avec succès aux clubs de 1re et 2ème division parvenant même à réaliser le 9ème temps sur l'épreuve du contre-la-montre par équipe.
Les conseils donnés par l'ancien professionnel Stéphane Augé ont permis au quatuor Benoît Kuentz, Pierre Gaspariau, Geoffrey Barutaut et Nicolas Boyer de réaliser une moyenne de 47 km/h ! Et sur l'épreuve Coupe de France de duathlon, Stéphane Arrayago, Anthony Zarra, Philippe Pétrissans et Sébastien Garcia prennent une méritante 37ème place.
L'objectif de l'année, remporter le championnat d'Aquitaine de triathlon et de duathlon, a été atteint. L'Aviron rafle les deux titres par équipe plus un doublé en duathlon avec le tandem Kuentz- Gasparriau. Benoit Kuentz à lui seul s'est imposé sur les deux disciplines, un doublé en individuel réalisé aussi par Stéphane Arrayago chez les vétérans. Six titres régionaux au total, plus des succès sur les principales courses du calendrier.
Au-delà des espérances
On a vu notamment gagner Benoit Kuentz sur le triathlon des Corsaires à Socoa, il termine 1er Français et 3ème dans sa catégorie au championnat du monde longue distance à Vitoria. Pierre Gasparriau s'est imposé à Baudreix et Auch, Geoffrey Barutaut triomphe à Bergerac et Tarbes.
Stéphane Arrayago a aligné une dizaine de bouquets chez les vétérans.
Le club remporte le trophée de la meilleure équipe sur l'ensemble des quatre triathlons disputés à Saint-Jean-de-Luz : « Le bilan pour une 3ème saison va au-delà de nos espérances, chacun à son niveau, du découverte à l'Ironman, s'est surpassé à l'image d'Antony Zarra en Norvège 3ème Français de l'épreuve Ironman réputée la plus difficile au niveau mondial », confie le président Maxence Bardé.
Et déjà les triathlètes de l'Aviron se tournent vers 2013 avec l'ambition de rejoindre la 2ème division nationale. Des renforts sont attendus comme le jeune espoir luzien Andony Mas ou l'excellent nageur Cédric Lebris.
BAYONNE SUR SA LANCEE
N3F (4ème journée)
AVIRON-ASSON : 28/24 Les Bayonnaises signent leur quatrième succès de rang dans le derby
Mickaël Moreno, le coach des Bayonnaises était ravi après ce match remporté 28-24 face à une équipe de NF réputée solide : "Nous avons effectué la course en tête, en prenant la direction du match d'entrée, sans jamais la lâcher. C'est de bon augure pour la suite."
Dans ce derby 64 face à Asson, qui était invaincue avant sa venue à Lauga, les Bayonnaises ont démarré pied au plancher, tant en défense que dans les remontées de balle. A la pause, elles prenaient les devants (13-10), dans le sillage de la toute jeune arrière-demi-centre Laura Munos, 16 ans, et 7 buts au total.
"Là où je suis content, poursuivant le coach, c'est que toutes les filles ont marqué ! C'est l'une de nos forces, et même quand Asson est revenu à un but en seconde période, nous n'avons pas douté et fini par gagner largement (+4)."
L'Aviron conserve donc la tête, avec deux autres équipes invaincues : le BEC et Vierzon, qui viendra à Lauga dans deux journées. "Nous en saurons plus à la fin de ces deux rencontres sur notre potentiel. L'objectif reste la montée en N2F, nous sommes bien partis."
Après une excellente saison passée, où elles avaient fini 3ème, les Basques tenteront donc de terminer cette année à une des deux premières places.
LA BELLE REVANCHE DES BAYONNAISES
N3F (3ème journée)

ENTENTE – BAYONNE / L'Aviron remporte ce match au sommet chez sa rivale charentaise

Entente-Chass.-La-Roche – Bayonne : 17 / 25

La marche semblait trop haute pour l’Entente qui s’est écroulée dans le dernier quart d’heure, samedi soir à La Rochefoucauld, face à l’ogre bayonnais.
C’est dans les quinze dernières minutes que le match entre les deux équipes invaincues (2 victoires) s’est joué. Ou plutôt, le travail de sape, orchestré par les visiteuses, et qui a finalement eu raison de Charentaises encore peut-être un peu trop jeunes et trop tendres.

Jeu égal
Il faut dire que le défi physique imposé par Lauri Pébarthe, Laura Rambaut, ajouté à la gardienne de but Samia Khalid a fait mal aux coéquipières de Corinne Lanclas
Pourtant, tout n’avait pas si mal débuté. L’Entente a fait jeu égal avec cette équipe en quête de revanche, suite à sa défaite concédée en mars.
La combinaison de relance entre la gardienne Marine Deschamps et Charlotte Dabrigeon (meilleure buteuse avec 6 réalisations) fonctionnait à plein. Mais les adversaires ne perdaient pas leur sang-froid en les tenants en respect par contre. (Mi-temps 10-10)
Le second temps démarrait sur le même scénario où chaque équipe se rendait coup pour coup, jusqu’à la 45.
Les Basques faisaient le break, décisif et la victoire ne pouvait plus leur échapper. Il faudra tout de suite se ressaisir samedi à Oloron
Cédric Tricaud

ILS ONT DIT

Thierry Préau
Entraîneur de l’Entente
"C’est dur à encaisser, mais leur victoire est méritée. Je me demande juste pourquoi Céline Cleyrat, notre buteuse clé, jouait ce soir en équipe B (ce qui n’était visiblement pas le choix de Préau, NDIR)".

Mickael Moreno
Entraîneur de Bayonne
"c’est une juste récompense, par rapport à notre défaite imméritée de l’an passé (22-23, NDIR). Je suis très content de mon collectif et de notre schéma tactique qui a fait la différence".
PETRIACQ GAGNE EN SPRINTANT
Nouvelle victoire du Bayonnais entre Hendaye et Fontarabie.
Plus de 600 coureurs ont participé, samedi, au 10 km reliant les deux villes frontalières d'Hendaye et Fontarabie.
Cette Txingudi korrika permettait aux coureurs de se mettre en jambes dans l'ambiance des courses d'outre Bidassoa à trois semaines du semi-marathon disputé entre Saint-Jean-de-Luz et Fontarabie et à un peu plus d'un mois de la fameuse Béhobia.

Victoire au sprint
Le Bayonnais Lionel Pétriacq, récent vainqueur des 13 km de la Nivelle, a confirmé sa forme en s'imposant au finish devant la meute des coureurs espagnols : « Sans trop m'entraîner, je m'aperçois que je tiens bien le rythme, j'ai accompagné quatre coureurs espagnols, puis on s'est retrouvé à deux dans le dernier kilomètre, j'ai attaqué, je pensais avoir distancé mon rival, il est revenu à ma hauteur, il a fallu sprinter pour le battre au finish ».
Lionel Pétriacq a coupé la ligne d'arrivée sur la piste d'athlétisme du stade de Fontarabie en 31 min 42 avec 3 petites secondes d'avance sur le local d'Irun Gebrero Diez, le 2e coureur français, l'Hendayais Hervé Etcheverry, se classe 13e.
Lionel Pétriacq disputera dans 15 jours les 15 km de Saint-Sébastien qui ont lieu le même jour que les 15 km de la Nive à Bayonne.
LES MOYENS D'Y ARRIVER
Le Bayonnais Matiouze Royer fait sa rentrée, demain, dans la catégorie des « moyens » qu'il découvre depuis peu.
Une première à Salies-de-Béarn : une soirée de boxe organisée salle Mosquiros avec un combat professionnel. Jamais encore la cité du sel n'avait accueilli de combats. L'initiative revient au Comité départemental, présidé par l'Angloye Suzy Gossot.
Demain, neuf combats sont programmés et pour faire découvrir le noble art, quatre seront féminins et cinq masculins. À l'affiche notamment, le jeune champion de France junior Yannick Dehez et le professionnel bayonnais Matiouze Royer pour son combat de rentrée face au Girondin Francis Togba Tchoffo.

Test pour la Coupe de la ligue
Matiouze Royer va profiter de ce premier combat pour tester sa condition physique dans la nouvelle catégorie des poids moyens. Le pro Bayonnais de l'Aviron qui évoluait jusqu'à présent chez les super-welters a pris volontairement du poids pour atteindre les 73 kg et postuler chez les moyens.
« On s'était aperçu qu'il avait du mal à tenir son poids chez les super-welters, cela l'obligeait à des régimes et engendrait de la fatigue, il terminait mal ses combats », confie son professeur Hervé Ibaremborde.
Matiouze Royer reste sur une défaite aux points en juin à Toulouse. L'an dernier, il avait perdu aussi son combat chez lui à Bayonne face au Girondin Nicolas Dubreuil. Sa plus belle performance fut son succès en début d'année face au vainqueur du tournoi de France, Jonathan Berthommier.
Cette saison, Matiouze Royer entend s'illustrer sur la Coupe de la ligue des professionnels, une compétition qui peut relancer sa carrière au niveau national. Le test qu'il va subir sur le ring de Salies-de-Béarn sera intéressant face à ce Girondin de Lormont qui fut finaliste du tournoi de France. Un puncheur, petit râblé et batailleur qui peut poser problème au nouveau poids moyen bayonnais.
LES MOYENS D'Y ARRIVER
Le Bayonnais Matiouze Royer fait sa rentrée, demain, dans la catégorie des « moyens » qu'il découvre depuis peu.
Une première à Salies-de-Béarn : une soirée de boxe organisée salle Mosquiros avec un combat professionnel. Jamais encore la cité du sel n'avait accueilli de combats. L'initiative revient au Comité départemental, présidé par l'Angloye Suzy Gossot.
Demain, neuf combats sont programmés et pour faire découvrir le noble art, quatre seront féminins et cinq masculins. À l'affiche notamment, le jeune champion de France junior Yannick Dehez et le professionnel bayonnais Matiouze Royer pour son combat de rentrée face au Girondin Francis Togba Tchoffo.

Test pour la Coupe de la ligue
Matiouze Royer va profiter de ce premier combat pour tester sa condition physique dans la nouvelle catégorie des poids moyens. Le pro Bayonnais de l'Aviron qui évoluait jusqu'à présent chez les super-welters a pris volontairement du poids pour atteindre les 73 kg et postuler chez les moyens.
« On s'était aperçu qu'il avait du mal à tenir son poids chez les super-welters, cela l'obligeait à des régimes et engendrait de la fatigue, il terminait mal ses combats », confie son professeur Hervé Ibaremborde.
Matiouze Royer reste sur une défaite aux points en juin à Toulouse. L'an dernier, il avait perdu aussi son combat chez lui à Bayonne face au Girondin Nicolas Dubreuil. Sa plus belle performance fut son succès en début d'année face au vainqueur du tournoi de France, Jonathan Berthommier.
Cette saison, Matiouze Royer entend s'illustrer sur la Coupe de la ligue des professionnels, une compétition qui peut relancer sa carrière au niveau national. Le test qu'il va subir sur le ring de Salies-de-Béarn sera intéressant face à ce Girondin de Lormont qui fut finaliste du tournoi de France. Un puncheur, petit râblé et batailleur qui peut poser problème au nouveau poids moyen bayonnais.
JOLIE RECOLTE BAYONNAISE
L'Aviron Bayonnais ramène un titre avec Perle Bouge et deux médailles d'argent des championnats de France de Mantes-la-Jolie.
Dimanche glorieux sur les bords de Nive. À l'image du 15 bleu et blanc, les rameurs ont brillé sous le ciel de Mantes-la-Jolie en région parisienne. Ils ramènent des championnats de France la médaille d'or du critérium gagnée par leur championne handisport, Perle Bouge, et deux médailles de bronze avec leur huit et le quatre de couple vétéran. À noter que pour la première fois au niveau national, Perle Bouge était associée à son compagnon tricolore Stéphane Tardieu dans une compétition du double mixte qu'ils ont largement dominée en remportant les deux finales disputées samedi et dimanche sur le plan d'eau parisien.
Le huit confirme son rang
L'an dernier sur le bassin de Brive, les Bayonnais avaient renoué avec la tradition du huit qui a fait la gloire du club des bords de Nive dans les années 50. Julien Despres et ses camarades avaient décroché une médaille de bronze qui, visiblement, les a incités à remettre le couvert cette année.
Malgré trois changements, le huit de l'aviron est parvenu à rééditer sa performance. Avec d'entrée un succès en série qualificative devant Toulouse et surtout une 2e place en demi-finale juste derrière le favori Bordeaux : « On savait que l'on pouvait jouer le podium en finale car on était dans les meilleurs temps et en finale on s'est bien battu pour terminer 3e à quelques longueurs d'Annecy et Bordeaux » confie le président Laurent Irazusta. Il est vrai que le huit de l'aviron pouvait compter sur l'expérience de ses internationaux Julien Despres, Julien Montet, Romain Traille, Maxime Bellon, Jonathan Bertrand, associés à la fougue et la jeunesse des nouveaux venus, le champion de France 2010 Florent Romat, le junior Louis Cabantous, et la toute jeune barreuse Déborah Bobe une junior première année.
Avec en plus, le renfort du rameur de Bilbao Javier Aguirre Gomez Corta. Enfin le quatre de couple vétéran champion de France l'an dernier est venu compléter le palmarès avec une médaille de bronze conquise dans le critérium par le quatuor composé des deux frères Mathieu, Philippe Vignacq et Frédéric Pathias.
PETRIACQ ET ROUSSET OUVRENT LE CHEMIN
Lionel Pétriacq et Guillaume Rousset ont remporté dimanche la Virade de l'espoir devant Guillaume Levoy.
Près de 200 coureurs se sont réunis, dimanche matin au stade Orok-Bat de Blancpignon à Anglet, pour le 10 kilomètres de la Virade de l'espoir. Une épreuve dont le parrain avait pour nom Lionel Pétriacq. Le champion bayonnais a d'abord accompagné les enfants sur leur parcours avant de donner le départ du peloton du 10 km. Et ensuite, c'est encore lui qui a montré le chemin à suivre…
Un premier groupe de cinq coureurs se forme à l'avant du peloton avec Pétriacq, Rousset, Levoy, Irigoy, Laurenceau. Mais Lionel Pétriacq ne tarde d'accélérer, seul Guillaume Rousset parviendra à le rejoindre. Les deux hommes qui appartiennent au même club de Pays Basque Athlétisme termineront main dans la main. Derrière, Guillaume Levoy confirme ses progrès devant Julien Irigoy et Jérôme Garay bien revenu sur la fin de parcours. Chez les féminines, succès de Stéphanie Trebucq, une triathlète du club d'Anglet, devant la Bayonnaise Mélanie Dupassieu.
BAYONNE – SAINT-LOUBES. Les Bayonnaises se sont imposées 29-24, dans un match à deux vitesses
C’était le premier match à domicile pour les Bayonnaises qui avaient gagné à Rochefort 32 à 26 lors de la première journée. Les joueuses de l’Aviron se sont imposées 29 à 24, face à Saint-Loubès.
Pourtant, elles avaient bien mal débuté, encaissant d’entrée un 3-0 par les Girondines.
Il faut attendre la 5ème minute pour que la capitaine Laura Munos et la meilleur buteuse de l’Aviron Laura Rambaut, ne débloquent le compteur des locales. Le match était lancé mais Saint-Loubès va longtemps mener au score, imposant une défense intraitable, alors que Bayonne confond parfois vitesse et précipitation sur ces attaques placées. Vers la 15éme les < > prennent 5 buts d’avance. Qu’à cela ne tienne, Laura Rambaut sonne la révolte mais à l’efficacité, Florence Da Pieve qui gagne. Elle marquera 10 buts durant le match.
Côté Aviron, ce sont plutôt les maladresses qui dominent la première période. Au coup de sirène, la capitaine bleu-ciel hérite d’un coup franc, seule face à un mur de six joueuses, et trouve la lucarne opposée pour sceller un score de 13-15 à la mi-temps.
Le toumant
Métamorphosées après une légère remontée de bretelles à la mi-temps, les Bayonnaises reviennent au score. < >, explique Mickael Moreno. La gardienne Samia Khalid y va de son arrêt et Bayonne revient sur jet de 7mètres de Rambaut, 16-16. C’est le tournant du match. L’Aviron passe devant pour la première fois de la rencontre et ne lâchera plus la tête. A partir de là, les locales n’encaisseront, preuve de plus de rigueur défensive, l’une des forces de ce groupe. La gardienne Bayonnaise ne sera pas étrangère au manque de réalisme adverse, rendant sa cage plus hermétique qu’en première mi-temps. En attaque et contre-attaques, les Bayonnaises prennent 7 buts d’avance, 24-17, pour une victoire finale, 29 à 24. La deuxième en deux matchs. < >, termine l’entraîneur Bayonnais.
DORIAN ARAMENDI SIGNE DEUX SUCCES COUP SUR COUP
Les deux clubs bayonnais vont tenter, ce week-end, de rééditer les performances de l'an dernier.
Avec les Jeux olympiques, les championnats de France Élite bateaux longs ont été décalés en fin de saison sur le plan d'eau de Mantes, en région parisienne. Les deux clubs bayonnais vont tenter ce week-end de rééditer leurs belles performances accomplies l'an dernier.
L'Aviron Bayonnais avait décroché un podium historique avec son huit et La Nautique une médaille d'argent avec le quatre barré homme. Du côté de l'Aviron Bayonnais, l'équipage a été légèrement remanié avec l'entrée de deux nouveaux éléments, mais il sera toujours conduit par Julien Despres et les internationaux, Julien Montet, Romain Traille, Maxime Bellon, Jonathan Bertrand, Florent Romat et Louis Caban, tous épaulés par Javier Aguirre Gomez Corta et barrés par Deborah Bobe.
DORIAN ARAMENDI SIGNE DEUX SUCCES COUP SUR COUP
Cette saison cycliste aura été marquée par la révélation d'un jeune cadet, Dorian Aramendi. Ce coureur prometteur de l'Aviron Bayonnais n'a qu'une petite année de pratique du cyclisme année de pratique du cyclisme de compétition. Il est parvenu à rafler cinq bouquets au terme d'échappées solitaires. Après avoir fait parler sa combativité et sa puissance de finisseur au printemps sur les circuits de Tarnos et à Pouydesseaux, le petit cadet de l'Aviron Bayonnais termine en boulet de canon sa saison. Coup sur coup, il s'est imposé deux fois en Béarn. A Lasseube, en attaquant dans la dernière côte et à Sauveterre, en distançant tous ses poursuivants dans les derniers tours de circuit.
Venu au vélo après avoir pratiqué la pelote et le rugby dans sa cité natale de Cambo-les-Bains où il poursuit actuellement ses études, Dorian Aramendi s'est affirmé cette saison aux côtés de son camarade Dorian Joseph. Un autre petit cadet prometteur qui s'est adjugé trois bouquets et le titre départemental. Les deux Dorian s'entendent à merveille puisqu'ils ont réalisé deux doublés cette saison lors du championnat départemental et il y a quelques jours à Lasseube. Avec le jeune Baptiste Lapoublade qui progresse de course en cours, on l'a vu échappé encore à Sauveterre, l'Aviron détient un trio d'avenir.
Vrai dans le sport ! Vrai dans l’entreprise !
« La différence n’empêche pas la performance », tel est le message réaffirmé ce samedi 22 septembre à la fois par le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne et par l’Aviron Bayonnais Omnisports (ABO), lors de la journée Handisport organisée par ce dernier.

Essentiellement axée autour du sport, cette manifestation a donné l’occasion à Eric ROUSSELIN, DRH de CAMPG, d’exposer la politique qui est la nôtre d’intégration et de maintien dans l’emploi de salariés handicapés. Il a également mentionné notre partenariat avec le CFA d’Ustaritz, qui permet à des personnes handicapées d’obtenir un diplôme universitaire et évoqué ses résultats, qu’il nous appartient de consolider et développer.

D’autres témoignages d’intégration, de performances et de réussites ont été apportés par d’autres intervenants comme par exemple Perle BOUGE, récente médaillée d’argent aux Jeux Paralympiques en aviron, démontrant que le handicap, physique, sensoriel ou mental, non seulement « n’empêche pas de » mais surtout, ne doit pas « exclure ».

L’après-midi s’est poursuivi par des initiations, pour ceux qui le souhaitaient, à des fauteuils de course, des joëlettes (fauteuil « à porteurs » pour randonnées ou compétitions), d’aviron, pour se terminer par un match de hand fauteuil.

Une première rencontre, conviviale et instructive, que l’ABO, qui souhaite labelliser chaque année deux sections supplémentaires « sport adapté », entend reconduire et pérenniser.
Nationale 3 Féminine (1ère Journée)
LES BAYONNAISES FRAPPENT FORT D'ENTREE

ROCHEFORT-BAYONNE : Les joueuses de l'Aviron ont très bien débuté leur saison face à une équipe promue.

Entre un promu, Rochefort, et un ténor Bayonne, la différence s'est faite sur la finition, les récupérations de balles en seconde mains après des tirs manqués qui revenaient toujours dans les mains bayonnaises. A cela, il faut ajouter deux gros coups durs pour les locales avec la perte d'un des fers de lance, la Roumaine Daniel Petrescu dont le genou a tourné lors d'un tir.

Laura Rambaut en forme
Mais avec seulement 3 buts de retard à la pause et en considérant les penaltys manqués ainsi que les cadeaux faits à l'attaque visiteuse, les Rochefortaises semblaient capables de revenir, mais elles accusaient un gros coup de mou à l'entame de la seconde période après être revenues à un petit but. Mais, en quelques minutes, elles prenaient un méchant 6-2 par des Bayonnaises décidées. La seconde Roumaine locale, Mihaela Enea, avait beau sortir des tirs venus de nulle part (elle finit meilleure buteuse de la rencontre avec 10 buts), l'Aviron Bayonnais gérait le match à sa main avec une Laura Rambaut des grands jours.
En tentant le tout pour le tout dans les derniers instants, les néo promues se faisaient prendre en contre. Bayonne a clairement démontré sa supériorité et lance bien sa saison.
Jacques Houpert


VESTIAIRES

Mickaël Moreno
Entraîneur de Bayonne

« Notre objectif de base était la montée mais avec l'effectif qui s'est réduit il y a peu de temps, nous verrons ce que ça va donner.
Collectivement, nous ne sommes pas encore au point mais nous avons été toujours devant en restant dans le tempo. Nous allons maintenant essayer de rester invaincu à domicile comme la saison dernière. »
Nationale 3 Féminine (1ère Journée)
LES BAYONNAISES FRAPPENT FORT D'ENTREE

ROCHEFORT-BAYONNE : Les joueuses de l'Aviron ont très bien débuté leur saison face à une équipe promue.

Entre un promu, Rochefort, et un ténor Bayonne, la différence s'est faite sur la finition, les récupérations de balles en seconde mains après des tirs manqués qui revenaient toujours dans les mains bayonnaises. A cela, il faut ajouter deux gros coups durs pour les locales avec la perte d'un des fers de lance, la Roumaine Daniel Petrescu dont le genou a tourné lors d'un tir.

Laura Rambaut en forme
Mais avec seulement 3 buts de retard à la pause et en considérant les penaltys manqués ainsi que les cadeaux faits à l'attaque visiteuse, les Rochefortaises semblaient capables de revenir, mais elles accusaient un gros coup de mou à l'entame de la seconde période après être revenues à un petit but. Mais, en quelques minutes, elles prenaient un méchant 6-2 par des Bayonnaises décidées. La seconde Roumaine locale, Mihaela Enea, avait beau sortir des tirs venus de nulle part (elle finit meilleure buteuse de la rencontre avec 10 buts), l'Aviron Bayonnais gérait le match à sa main avec une Laura Rambaut des grands jours.
En tentant le tout pour le tout dans les derniers instants, les néo promues se faisaient prendre en contre. Bayonne a clairement démontré sa supériorité et lance bien sa saison.
Jacques Houpert


VESTIAIRES

Mickaël Moreno
Entraîneur de Bayonne

« Notre objectif de base était la montée mais avec l'effectif qui s'est réduit il y a peu de temps, nous verrons ce que ça va donner.
Collectivement, nous ne sommes pas encore au point mais nous avons été toujours devant en restant dans le tempo. Nous allons maintenant essayer de rester invaincu à domicile comme la saison dernière. »
TRIATHLON CHAMPIONNAT D'AQUITAINE
SAINT-JEAN-DE-LUZ Benoît Kuentz (Aviron Bayonnais) a remporté son cinquième titre de champion régional.
En remportant dimanche dernier le championnat d'Aquitaine courte distance à Baudreix, Benoît Kuentz réussit l'exploit unique de détenir aujourd'hui les 5 titres régionaux. Le Bayonnais avait déjà triomphé l'an dernier sur le longue distance à Saint-Jean-de-Luz, puis en début de saison sur l'épreuve de duathlon avant de s'imposer aussi sur le championnat du contre-la-montre (individuel et par équipe).
Le plus étonnant, reste sa progression fulgurante dans cette discipline qu'il ne pratique que depuis seulement 2 ans ! Il avait découvert le triathlon il y a 2 ans à Socoa : « J'ai voulu essayer, je me suis jeté à l'eau sans vraiment savoir nager et je termine finalement 6e après avoir remonté beaucoup de monde sur les parcours à vélo et à pied. » Depuis Benoît Kuentz s'est entraîné à mieux nager et cela lui a permis de s'imposer à quatre reprises cette saison tout en s'offrant un beau podium au mondial de Vittoria cet été.
Un doublé pour l'Aviron
Dimanche sur le parcours béarnais de Baudreix, il fallait être bigrement costaud pour s'imposer. Une chaleur suffocante et à la sortie des 1 500 m natation, 2 boucles à vélo musclées (44 km) dont une ascension de côte grimpant à 15 % ! Benoît Kuentz sortira de la gravière en 4e position pour foncer à vélo, et pointer en tête pour aborder les dix dernières bornes à pied avec une avance de plus de 2 minutes…
Derrière lui, un autre coureur de l'Aviron, le vétéran Stéphane Arrayago réalisait aussi une belle perf à vélo permettant à son club de réaliser à l'arrivée un nouveau doublé, le 6e de la saison. Les Bayonnais s'étaient aussi illustrés dans l'épreuve sprint avec Nicolas Boyer second et Sébastien Garcia en gros progrès 5e. Seule déception de la journée, le chef de file Pierre Gasparriau détenteur de huit succès cette saison, devait abandonner l'Iron man disputé au Pays de Galles, il rate ainsi la qualification pour Hawaï. Son expérience sera utile aux Bayonnais engagés le 7 octobre prochain en finale des Coupes de France de duathlon et triathlon à Châteauroux.
Sur la route d'Hawaï
Trop fort à vélo, Pierre GASPARRIAU a facilement remporté l'épreuve reine du courte distance samedi. Le Bayonnais préparait à Auch l'Ironman du Pays de Galles, qualificatif pour celui d'Hawaï .
Le suspense n'a pas duré longtemps samedi après-midi. Après quelques kilomètres sur le vélo, il était clair que le Bayonnais Pierre GASPARRIAU allait ouvrir son compteur de victoires dans le Gers, lui qui avait échoué au pied du podium (4e) il y a quatre ans. « Je suis très content, c'est un honneur de succéder à tous les grands coureurs qui ont inscrit leur nom au palmarès ici », soufflait le vainqueur à l'arrivée.
Mais au fait, que faisait un Basque dans le Gers, alors que se déroulait au même moment un très gros triathlon du côté de Saint-Jean-de-Luz ? « J'ai déjà gagné à Saint-Jean il y a trois ans, du coup j'ai préféré revenir ici. D'autant que le triathlon d'Auch est quand même une épreuve très reconnue, avec une bonne organisation et une ambiance sympathique. »
Comme lui, ils étaient finalement assez nombreux à avoir répondu à l'appel du 24e triathlon « Sud Ouest ». 83 sur l'épreuve reine du courte distance et plus de 300, soit le chiffre espéré par les organisateurs,sur l'ensemble des différentes courses.
Une chaleur infernale
« C'est bien, on a notamment eu beaucoup d'enfants (une cinquantaine) sur le tri avenir, c'est encourageant car c'est le futur. Mais je pense que le triathlon d'Auch mérite encore plus que ce chiffre de 300 participants. » Pas faux, car même si le suspense n'a pas été vraiment au rendez-vous, la course de samedi a accouché d'un beau vainqueur.
Deuxième après la natation, Pierre GASPARRIAU a assommé tout son monde sur le vélo. « C'était très dur avec la chaleur, mais je voulais prendre un maximum d'avance pour pouvoir ensuite gérer sur la fin », explique le coureur basque.
Mission réussie, puisque derrière, on ne pouvait que constater les dégâts, à l'image de Jérôme SAVE, finalement deuxième sur la piste du stade Jacques-FOUROUX. « J'ai pris un gros coup sur la tête lors de la partie vélo, avoue le coureur de l'Union, dans le Top 10 de l'Ironman d'Embrun il y a trois semaines. J'ai essayé de revenir lors de la course à pied, j'ai fait vraiment tout ce que je pouvais, mais il était trop loin. Pierre, c'est quand même un costaud. »
Top 100 à Hawaï
Suffisamment en tout cas pour s'imposer dans le Gers, alors qu'il en a gardé sous la pédale en prévision de l'Ironman de Tenby (Pays de Galles) qu'il disputera la semaine prochaine. « C'est important pour moi, car il est qualificatif pour l'Ironman d'Hawaï de l'an prochain », explique le Bayonnais. Hawaï, la véritable Mecque pour tous les fans de triathlon, mais qui n'ouvre pas ses portes si facilement. S'y qualifier est déjà un petit exploit.
Pierre GASPARRIAU y a déjà goûté et aimerait désormais y revenir pour rentrer dans le Top 100. Le long chemin pour Hawaï a peut-être débuté samedi pour Pierre Gaspariau. C'est en tout cas tout le mal qu'on lui souhaite.
DEVENIR LA MEILLEURE EQUIPE DU 64
BAYONNE : Les joueuses basques n'ont pas l'intention de végéter trop longtemps dans leur division. L'objectif du coach est clairement l'accession en N2.
« Notre objectif ? Devenir la meilleure équipe du 64 ». Mickael MORENO, l'entraîneur des seniors féminines de l'Aviron Bayonnais handball, n'est pas un adepte de la langue de bois et il le prouve.
Seul salarié du Club, il œuvre en tant que coach, mais en également en charge du développement du pôle handball à Bayonne depuis plus de deux ans. Quelles sont ses idées pour tailler un costume de patron à l'Aviron . Se hisser en Nationale 2 afin d'étendre le réseau de recrutement.
« Nous avons malheureusement raté la montée d'un tout petit point l'année dernière, confie-t-il. Cibler l'accession à l'échelon supérieur cette saison est donc logique. On en a parlé avec les filles, je crois en ce groupe. Surtout que cela nous permettrait de pouvoir recruter les meilleures joueuses du département pour intégrer à notre école de handball.
« S'appuyer sur la jeunesse » Côté préparation, tout s'est d'ailleurs bien déroulé jusqu'à la semaine dernière et les légères blessures de trois joueuses de l'effectif, au cours d'un match amical. Mais l'entraîneur des bleu et blanc ne dramatise pas, bien au contraire.
« Je vais les préserver pour le tournoi de ce week-end (1er et 2 septembre), mais elles pourront jouer en Coupe de France dans deux semaines. Sinon, je suis globalement satisfait. Les filles sont vraiment impliquées. On a pu commencer l'entraînement dès le mois de juillet, avec beaucoup de physique, puis on a retouché le ballon peu à peu ».
Le problème principal du coach bayonnais est de composer avec les départs des cadres de l'équipe, souvent pour la même raison : les études. « Les filières universitaires ne sont pas très nombreuses ici, ce qui contraint nos joueuses à quitter la région pour aller vers Bordeaux, Pau ou Toulouse, regrette-t-il. Nous n'avons pas le budget pour les retenir. Il n'est d'ailleurs pas vraiment question d'argent. Ici, les licenciés viennent s'inscrire juste pour le plaisir. »
Aucune arrivée à signaler du côté de la salle des sports de Lauga, si ce n'est quelques pépites issues de la formation bayonnaise. « Je vais intégrer quelques filles de la catégorie des moins de 18 ans afin de compléter et de faire tourner l'effectif. Nous voulons nous appuyer sur la jeunesse » , reconnaît l'entraîneur. La preuve ? La plus vieille joueuse de l'équipe a seulement 24 ans...
En championnat, l'Aviron fait partie des favoris cette année, mais il faudra s'appuyer sur les mêmes forces que la saison dernière pour espérer accéder à l'échelon supérieur.
C'est-à-dire sur cette faculté que les Bayonnaises ont a battre n'importe quelle équipe, tout en restant invaincues à domicile depuis plus d'un an. Le premier gros test aura lieu samedi 8 septembre, en Coupe de France face à Pessac, une équipe de... Nationale 1.
Vincent Prod'homme
Jeux Paralympiques : Une Perle argentée
Après s'être brillamment qualifiée lors des séries en battant le record du monde, la Bayonnaise Perle Bouge a décroché hier la médaille d'argent. Les Chinois étaient trop forts.
Perle bouge a réalisé son rêve : atteindre le podium des Jeux de Londres. Elle est montée sur la deuxième marche avec la médaille d'argent autour du cou. « Je suis satisfaite car si j'avais loupé le podium, ça aurait été une grosse déception. Mais j'aurai été plus satisfaite encore si j'avais décroché l'or », lâchait-elle lors de la cérémonie protocolaire. En ajoutant en souriant : « Je deviens maintenant la Poulidor des podiums mondiaux ».
La championne de l'Aviron Bayonnais n'oublie pas ses deux titres de vice-championne du monde obtenus en 2010 et 2011. Hier, sur le bassin d'Eton, dans cette finale paralympique, ce sont les Chinois qui ont raflé la mise devant le double mixte tricolore et les USA.

Préserver la deuxième place
Les Chinois (Xiao Xian et Fei Tianming), qui avaient réalisé le meilleur temps des séries, ont confirmé. Perle Bouge et son équipier Stéphane Tardieu ont été débordés dans le sprint final : « On a pris un bon départ, on a tenu la tête jusqu'aux 500 m mais les Chinois étaient trop forts ; lorsqu'ils relancent sur une accélération, c'est impossible de les suivre. Ils étaient très puissants, on s'est employé à préserver la 2e place », avouait Perle Bouge, qui reconnaissait que le couronnement des Chinois était mérité.
La Bayonnaise n'oubliera pas cette première finale des Jeux, disputée devant plus de 15 000 spectateurs et surtout en présence de sa famille et de ses dirigeants de l'Aviron Bayonnais venus l'encourager à Londres. Son entraîneur qui a guidé ses premiers pas de rameuse à l'Aviron Bayonnais, Emmanuel Ihidopé, ne cachait pas son émotion de la voir sur le podium : « C'est formidable depuis le temps qu'elle nous parlait de ses jeux, on l'a vu grandir, se développer, se battre pour réussir, souffrir, pleurer et aujourd'hui elle trouve une juste récompense à ses sacrifices… C'est une formidable battante qui est allée au bout de son rêve ».
Perle Bouge aura connu une ascension fulgurante en tout juste trois ans de pratique de l'Aviron. Pour ses débuts en 2010, elle était passée en quelques mois du statut de débutante à celui d'internationale. La championne handisport s'était hissée sur le podium mondial après avoir décroché les deux titres de championne de France ! Du coup, elle décidait de quitter l'équipe de France de basket, dont elle était le pivot inamovible depuis plusieurs saisons, pour se consacrer à la pratique de la rame. « Ma médaille d'argent obtenue lors du premier mondial a pesé dans ma décision. Je pensais avoir plus de chances de disputer les J.O. avec l'équipe de France de rame qu'avec mes copines du basket. Aujourd'hui les résultats le prouvent ».
Une fulgurante ascension
Perle bouge réalise son rêve sous le maillot tricolore de l'équipe paralympique d'aviron, dans le deux de couple mixte tronc et bras. Cette médaille d'argent conquise à Londres récompense non seulement une fulgurante ascension mais aussi une volonté hors du commun d'une sportive qui connaît le prix de la souffrance.
Rappelons qu'un terrible accident de la route survenu à l'âge de 19 ans l'avait laissé polytraumatisée. « Lorsque je me suis retrouvée polytraumatisée après mon accident de moto, soit je me lamentais sur mon sort et je végétais toute ma vie sur mon fauteuil roulant ; soit je me battais pour tenter de vivre comme tout le monde en oubliant mon handicap. J'ai décidé de faire du sport et d'être une vraie compétitrice » aime-t-elle à rappeler.
Depuis, cette jeune femme blonde épate tous ceux qui la suivent dans les compétitions. En trois années seulement de pratique de rame, la Bayonnaise aligne les titres : triple championne de France en skiff tronc et bras (2010, 2011, 2012) double vice-championne du monde (2010, 2011) en deux de couple mixte, élue meilleure rameuse de l'année 2011, détentrice d'un record du monde à l'ergomètre et aujourd'hui vice-championne paralympique !
Ophélie ASPORD : "Peut-être une médaille à aller chercher à Rio"
La nageuse de l'Aviron Bayonnais évoque sa première expérience des Jeux olympiques. Elle y a accroché la 6e place du 10 km en eau libre. De quoi être ambitieuse.
Ophélie ASPORD arbore encore un vernis tricolore sur les ongles. Vernis olympique, pour la jeune nageuse licenciée à l'Aviron Bayonnais natation, fraîchement rentrée des JO de Londres. Elle y a réussi une excellente 6e place aux 10 kilomètres en eau libre. Sur la plage de la Madrague, hier matin, les « fabuleux », « génial », « extraordinaire » rythment le récit de cette expérience.
Quelle semaine ! Lundi, la jeune sportive de 21 ans dominait les Champs Élysées, depuis l'un des trois bus à impériale où les sportifs de la délégation française étaient portés en triomphe. La foule tout à eux : « Je ne saurais pas dire le nombre de personnes. Ils chantaient la Marseillaise. » Comment décrire cette adrénaline-là ? Impossible. « Un truc de fou ! C'est magique. On n'a pas envie que ça s'arrête. J'ai fait des vidéos… »

L'ascenseur avec Parker
Ophélie ASPORD a déjà réussi un joli tour de force en se qualifiant pour Londres, parmi les 25 meilleures mondiales de sa spécialité. « Je suis jeune, ce n'était pas gagné. » Elle n'en fait pas un aboutissement et va jouer sa chance sans complexe. La préparation à Annecy, en bassin et sur le lac, la tient loin des attractions du village olympique. Elle gagne la capitale britannique au dernier moment : le 5 août, pour nager le 9. « On ne voulait pas se disperser. Pour un sportif, se retrouver au village olympique, c'est comme pour un enfant dans un magasin de jouets. »
Le piège, c'est « de courir partout ». Ils sont tous là, ceux des gros titres, avec leurs auréoles de grands champions. « J'ai pris l'ascenseur avec Tony Parker, avec Nikola KARABATIC. » La nageuse n'oubliera pas tous les autres. L'internationale des différences où « on rencontre la star et celui qui s'entraîne seul, au fin fond de l'Afrique ». « On voit passer des basketteurs de 2,10 mètres et le lutteur de 1,5 mètre », sourit Ophélie ASPORD. « Humainement, ces moments sont très riches. »
Le jour J pour la fondeuse, le peuple ceint le lac de Serpentine, au cœur de Hyde Park. « Il y avait 200 000 personnes pour voir la course. Quand on passait devant eux, notamment au virage, on entendait des vagues de cris. » La nageuse de l'Aviron, pensionnaire du Pôle France à Toulouse, prend un départ moyen. « C'est une course qui s'est nagée très, très vite : 1 h 58. Moi, je suis un diesel, quand j'ai vu ce rythme, je me suis dit ''qu'est-ce que c'est que cette course ?'' Et puis j'ai remonté progressivement. »
La force de l'expérience
Ophélie ASPORD à deux certitudes. Elle n'est pas, loin s'en faut, la meilleure sprinteuse des 25. Mais elle est l'une des plus endurantes. Avec une régularité sans faille, elle grignote les mètres, jusqu'à pointer aux avant-postes. A-t-elle envisagé une médaille ? « Non, c'était compliqué. À la fin, je ne prends pas le bon paquet. Au passage de la bouée, cinq filles se détachent et j'étais coincée par deux autres. » Les 10 secondes qui la séparent alors du groupe de tête sont une montagne. « Je pouvais peut-être nager à leur niveau, mais pas les rattraper. »
À un tour de l'arrivée, elle ne peut plus prétendre qu'à une déjà jolie 6e place. Qu'elle s'arroge avec autorité, elle, la cadette de la compétition ou peu s'en faut. « En fait, deux autres filles étaient plus jeunes, mais elles finissent dans les choux. » Les premières ont toutes entre 25 et 27 ans, l'âge de la maturité pour l'endurance. « Même les dix derrière moi sont plus âgées. L'expérience compte en eau libre. Les nageuses sur le podium ont peut-être 10 ans de nage en plus que moi. »
Ophélie ASPORD mesure sa marge de progression. L'étudiante en droit (elle entre en licence) combinera pendant quatre ans son cursus universitaire et ses 6 heures d'entraînement quotidiens, « six jours sur sept ». Avec en tête les JO de Rio. « J'aurai 25 ans, j'aurai cette expérience qu'il me manque aujourd'hui. À Rio, il y aura peut-être une médaille à aller chercher. »
Aviron Bayonnais Natation : tellement fiers d'Ophélie aux Jeux olympiques
Hier, à Londres, Ophélie Aspord a terminé 6e du 10 km nage en eau libre. La course vécue avec son premier coach Patrick Carrey et le nageur Tony de Pellegrini.
Ce n'est pas un titre, pas encore une médaille, mais assurément de quoi étayer le label Aviron Bayonnais. « C'est fantastique, ce qu'elle a fait ! » Tony de Pellegrini, président de la section natation du club et accessoirement champion de France du 200 mètres brasse (2009), n'a pas manqué un mètre de la belle course d'Ophélie Aspord, licenciée du club. Hier, au terme du 10 kilomètres nage en eau libre des Jeux Olympiques de Londres, elle a pointé à une très probante sixième place.
Dans l'appartement de Patrick Carrey, l'entraîneur des débuts, internet permet de suivre les deux heures de l'épreuve. « C'est magnifique, il y a un monde fou », apprécie Tony de Pellegrini. «Ce sport est très populaire en Angleterre et beaucoup plus médiatisé.» Déjà près d'une heure et demie que les 25 concurrentes tiennent un rythme d'enfer dans le bouillon de la Serpentine, le lac de Hide Park. Un parcours en six tours.

Passage critique
Patrick Carrey note scrupuleusement tous les temps de passage de sa protégée. Sur son carnet : « 1er tour, 19e position, à 6 secondes de la première. 2e tour, 14e position, à 8 secondes… » La statistique décrit la régularité d'Ophélie Aspord. Et sa montée en puissance: 10e au troisième, 7e au quatrième. « Elle s'est fixée comme objectif d'arriver dans les dix premières », situe celui qui s'entraînait il y a peu encore dans la même ligne d'eau qu'elle.
Le peloton de tête, où elle est bien en place, aborde le virage autour des bouées. Toujours un passage délicat, où quelques fourberies lézardent parfois le fair-play de certaines : « C'est là qu'on peut se faire tirer le pied, arracher les lunettes. C'est arrivé à Ophélie, en qualification pour les championnats du monde », raconte le président de section. Dans l'empoignade, l'œil extérieur ne distingue pas toujours un mouvement de crawl d'un coup sur la tête…
L'avenir pour elle
« Là, ça s'étire. » Patrick Carrey observe les cinq filles de tête s'éloigner des autres. La caméra bascule sur une nageuse en difficulté. Une Brésilienne, tirée de l'eau quasi inerte par les secours en zodiac. Hypoglycémie ? En tout cas la preuve pour Tony de Pellegrini de l'exigence de la discipline. « Il y a eu des morts. À Dubaï, dans une eau très chaude, le champion du monde en titre est décédé. Il a coulé. Les organisateurs ne s'en sont pas aperçus avant la fin de la course. Il était au fond. »
L'ancien nageur international connaît la fille de tête, la Hongroise Eva Risztov. « Quand je nageais, elle évoluait en bassin. Elle est recordwoman d'Europe sur 400 mètres. » À 27 ans, elle se dirige vers l'or olympique. Et Ophélie ? « La voilà, elle est 8e ! » Patrick Carrey voit « sa » nageuse « en attente, elle observe ». Même si l'arrivée se jouera au sprint et que « c'est comme au vélo, tout peut arriver », tout espoir de médaille semble fou. Mais Ophélie Aspord maintient le rythme, là où d'autres décrochent. Elle garde une belle régularité, preuve qu'« elle a tout à fait le niveau international ».
Finalement 6e, à une minute d'Eva Risztov, cela au terme de deux heures harassantes : la distance jusqu'au podium est faite de travail et d'expérience. « Ophélie n'a que 21 ans, elle est l'une des plus jeunes de cette course. Ça promet. Elle a un beau potentiel. » Patrick Carrey n'a pas ouvert le champagne. Mais peut-être, dans quelques années, Ophélie Aspord lui donnera-t-elle l'occasion de conserver un bouchon en souvenir. Comme celui exposé sous le plateau de verre de la table basse du salon : « C'était celui du titre national de Tony sur 200 mètres. »
Belle 3ème place pour Benoît KUENTZ au Championnat du monde longue distance
Le triathlète de l'Aviron Bayonnais se place 8e après l'épreuve de natation et c'est à vélo qu'il réussit à remonter à la 4e place. Durant les 30 kms à pieds suivants il parvient à gagner une place et monter sur la 3e marche du podium avec un chrono de 6h12mn 24s.
Prochain rendez-vous à st Jean-de-Luz, le mois prochain.
Très Belle 6ème place pour Ophélie ASPORD au JO
Ophélie ASPORD, nageuse licenciée à l’Aviron Bayonnais a obtenu cet après-midi la 6ème place dans l’épreuve du marathon 10 kms aux Jeux Olympiques de Londres dans le temps de 1h58mns43 seulement à une minute du podium. Une énorme performance pour la nageuse âgée de 21 ans (benjamine parmi les engagées) qui avait pour objectif de terminer dans les 10 premières.
Rendez-vous aux prochains jeux de RIO en 2016 !

Vidéo d’Ophélie avant les JO sur son parcours.
Revoir la course sur Francetv section natation : marathon
Aviron Bayonnais : un défi en Norvège
Le Bayonnais Anthony Zarra relève le défi en Norvège du triathlon réputé le plus dur au monde

Un sacré triathlète de l'Aviron Bayonnais, Anthony Zarra, figure parmi les 10 coureurs français engagés dimanche prochain dans l'épreuve d'Eidfjord en Norvège, pour la 10e édition du Norseman, le triathlon format « Ironman » reconnu comme étant le plus dur au monde.
Notre forçat de l'effort solitaire va devoir avaler 3 800 m de natation en eau froide, 180 km de vélo suivi d'un marathon en montagne avec plus de 50 00 m de dénivelé positif. Objectif, aller jusqu'au bout du défi à la fois sportif et physique soit plus de 13 heures de course dans la même journée !

Ancien champion de Sambo
Anthony Zarra a multiplié les sorties à vélo et à pied pour pouvoir s'aligner au départ de cette compétition de l'extrême : « il va falloir tenir physiquement et mentalement, car il faut se jeter à l'eau par une température de 13 degrés, sauter d'un bateau dans le noir en pleine nuit à 5 heures du matin. Ensuite à vélo il y a trois grands cols à monter, et pour la course à pied on gravit une pente verticale pour arriver à 2 000 m d'altitude, c'est énorme », confie le Bayonnais qui redoute aussi les variations de température en cours d'épreuve (souvent plus de 20 degrés d'écart).
Heureusement qu'à 35 ans, le triathlète bayonnais a eu l'occasion de s'endurcir sur des épreuves longue distance comme le célèbre Ironman de Nice. Cette saison Anthony Zarra s'est illustré notamment sur le triathlon de Zarauz (premier Français), sur des duathlons en Espagne (dans le top 10) et des courses de 10 km avec deux succès sur Biarritz et une à Saint-Jean-de-Luz.
Le triathlon est devenu sa deuxième passion après une belle carrière sur les terrains de rugby sous les couleurs des clubs d'Ondres et Boucau Tarnos. Cet ancien 3e ligne avait connu ses premiers succès sportifs en pratiquant tout jeune le sambo, avec quatre titres de champion de France et une couronne mondiale chez les cadets : « le sambo m'a forgé le mental et m'a appris à repousser mes limites » avoue t-il.
Aujourd'hui l'enfant d'Ondres relève un autre parcours du combattant, en enchaînant les trois disciplines de la natation, course à vélo et à pied sur l'épreuve la plus dure au monde
PAMPELUNE - BAYONNE
Les Espagnols revanchards pour la classique
Les jeunes français engagés devront faire face à une sérieuse concurrence ibérique cet après midi
Une petite poignée de coureurs français relève cet après-midi le défi de la classique transfrontalière Pampelune-Bayonne. Défi montagneux, 134 km de parcours avec au menu notamment le col de Urquiaga et une succession de bosses à franchir avant de rejoindre les bords de l'Adour à Bayonne en fin d'après-midi (arrivée prévue aux allées Boufflers vers 17 h 30). Défi sportif aussi face à la meute des coureurs espagnols, une centaine d'espoirs dont la plupart sont en passe de rejoindre les rangs professionnels.
Fin de règne des Français ?
Les coureurs français sont peu nombreux cette année en raison du changement du règlement, l'épreuve étant désormais réservée aux coureurs de moins de 27 ans. Ce qui écarte la participation des trois derniers vainqueurs de l'épreuve : le Montalbanais Carl Naibo, le Pyrénéen Fabien Fraissignes et le Sarthois Samuel Plouhinec. Ils avaient réussi l'exploit de devancer la meute de coureurs ibériques. Autant dire que les grimpeurs espagnols vont en profiter pour mettre fin à trois années de règne des coureurs français. A suivre l'espoir souletin Mikael Queiroz et le jeune Bayonnais de l'Aviron Arnaud Guirlé, le seul local à relever le défi. Cette année, le parcours a été modifié, il n'emprunte pas les cols de Erro, Mesquiritz et Ibaneta pour rejoindre la frontière. Le peloton empruntera la vallée du Baztan pour passer par les Aldudes et retrouver Saint-Etienne-de-Baigorry, puis Saint-Jean-Pied-de-Port. Les 60 dernières bornes restent inchangées avec la succession de petites côtes qui conduisent à la route des Cimes à la sortie d'Hasparren. Cette répétition de bosses dans le final permet aux plus costauds de prendre l'avantage au pied du dernier obstacle, la côte de Mouguerre, située à 6 km de la banderole d'arrivée tendue sur les bords de l'Adour.
UNE COLLECTION DE TITRES POUR LES LOCAUX
PBA et Ascain collectionnent les podiums. J. Bellan 4e aux France.

Les derniers championnats d'Aquitaine, suivis des épreuves interrégionales, ont confirmé le bon niveau des athlètes de PBA et de l'AS Elgarrekin Ascain. Pays basque Athlétisme s'est offert 13 titres régionaux dont, chez les seniors, celui du Luzien Alexandre Jué sur le 200 m Élite, des Bayonnais Johnny Lambert sur le 800 m, Marc Loze au lancer du javelot, Mélanie Dupassieu sur 1 500 m, Maité Mongin au 200 m et Mayra Delgado au javelot.
À noter que le cadet de l'Anglet Olympique Lenaig Ballanger, champion régional au concours de la perche, vient de participer à trois championnats de France 11e à Aubagne des épreuves combinées, 17e et 26e à Lens sur les deux épreuves de la hauteur et du saut à la perche. PBA est passé tout près du podium chez les juniors avec la championne de France en salle Julie Bellan d'Hasparren, elle échoue au pied du podium 4e du 10 km marche en battant son record (52 min 04 s).

La Bayonnaise Camille Theux-Coumis rentre dans le top 20 au saut en hauteur. Napurrak a participé aussi aux championnats de France des jeunes à Lens avec le junior Florian Obry sur le 1 500 m tout comme Ascain avec Guillaume Azarete au concours du javelot.
7 athlètes dans le Top 10
L'école d'athlétisme d'Ascain dirigée par Pierre Uranga vient de collectionner les podiums au niveau régional et interrégional. Parmi les plus remarqués figure Anton Marcotte, second du 800 m aux championnats d'Aquitaine à Talence et un des meilleurs performers aquitains sur le championnat interrégional des juniors.
Les frères Azarete ont aussi brillé avec le cadet Guillaume au lancer du javelot champion interrégional, classé dans le top 10 national et qualifié pour le championnat de France.
Son petit frère Vincent qui a participé à la finale nationale des Pointes d'or remportera le concours du disque dans le championnat interrégional avec, à la clé, un record (41,96 m) qui fait de lui le 8e minime français.
Autre perf accomplie celle de Vincent Bideondo vainqueur au 200 m haies en 27''72, record pulvérisé et un bond de 25 places au bilan français. Ascain placera sept de ses athlètes dans le top 10 de l'interrégion regroupant les meilleurs espoirs du grand sud… Pas mal pour un petit club.
LIONEL PETRIACQ EN FORME
Le Bayonnais s'impose à Ustaritz et à Port-de-Lanne.
Le Bayonnais Lionel Pétriacq a retrouvé la grande forme à quelques jours de s'aligner au départ des Foulées des festayres pour tenter de décrocher une 5e victoire dans cette épreuve qu'il affectionne. Le longiligne coureur de Pays Basque Athlétisme vient de signer un doublé retentissant en remportant 2 épreuves en moins de 24 h ! Vendredi soir, à la course d'ouverture des Fêtes d'Ustaritz et le lendemain matin sur les bords de l'Adour à Port-de-Lanne. Et coup sur coup, il tombe le record des deux épreuves!
Le duel avec Benoît Cori
Benoît Cori, révélation de la Course des crêtes d'Espelette (3e du 26 km) qui venait de briller aussi sur le semi-marathon de Tarbes n'avait pas caché ses ambitions sur l'épreuve d'Ustaritz qu'il voulait gagner chez lui. L'enfant du pays s'est bien battu dans le sillage de Lionel Pétriacq mais il s'est fait décramponner par son rival bayonnais à mi-parcours : « J'avoue qu'il n'a rien lâché et il a fallu que je me livre à fond dans le final pour conserver 30 secondes d'avance sur lui », avoue Lionel Pétriacq qui a profité de ce duel pour tomber le record en 36' et 5" pour les 10,700 km d'un parcours vallonné comprenant notamment l'ascension de la côte d'Hérauritz. Derrière Pétriacq et Cori, terminent Guillaume Rousset, Hervé Bros et Jean-Christophe Diribarne.

Lionel Pétriacq, décidément en forme, a récidivé samedi matin sur le 10 km de Port-de-Lanne où il a laissé ses adversaires assurer le train jusqu'à la mi-course avant de mettre le turbo pour couper la ligne en 33' et 8" avec le record de l'épreuve en poche. Le parcours était moins accidenté que celui d'Ustaritz. « Les sensations sont bien revenues après un coup de mou au mois de juin. Maintenant, il faut attendre le 25 juillet pour les Festayres ». Lionel Pétriacq a oublié sa défaillance du Marathon de Paris au mois d'avril et retrouvé le sourire
Rois du contre-la-montre
Championnats d'Aquitaine Domination des triathlètes de l'Aviron Bayonnais le week-end dernier à Villeneuve-sur-Lot
Les triathlètes de l'Aviron Bayonnais enchaînent cette saison les succès. Ils avaient dominé le triathlon distance olympique de Socoa en réalisant le doublé avec Benoît Kuentz devant Pierre Gasparriau. Leur suprématie au niveau régional s'est confirmée à Villeneuve-sur-Lot lors des championnats Aquitaine du contre-la-montre par équipes.
Et les Bayonnais font carton plein en raflant aussi la victoire sur les triathlons courte distance et sprint ! 59 équipes disputaient ce championnat, les Bayonnais qui alignaient cinq formations dont une féminine étaient donnés favoris avec les Girondins de Bouillac : « On savait que Bouillac était notre concurrent direct pour le titre puisqu'ils nous avaient battus de 30 s à Mimizan et que nous les avions devancés à Saint-Pée pour 30 s. On remporte le titre avec 48 s d'avance... » précise le président Maxence Bardé. Il a fallu que Julien Simon, très bon nageur pousse Benoît Kuentz à se surpasser en natation pour suivre la cadence de Pierre Gaspariau, Geoffrey Barutaut et Nicolas Boyer.
CHAMPIONNATS DE FRANCE CADETS-JUNIORS-ESPOIRS
Finalement ils seront 4 athlètes de l’entente du PAYS BASQUE ATHLETISME a participé aux différents Championnats de FRANCE Jeunes.

En Espoirs Elsa CORRIHONS de l’Aviron Bayonnais s’est qualifiée sur 20kms Marche pour le week-end prochain 14-15 Juillet à Reims

En Juniors la Championne de France en salle Julie BELLAN d’Hasparren visera un podium le 22 Juillet à Lens ainsi que Camille THEUX-COUMIS de l’Aviron Bayonnais qui revient peu à peu à son niveau aimerait participer à nouveau à la Finale mais le niveau est très élevé cette année, elle est encore Junior 1.

Enfin le cadet de l’ANGLET Olympique qui vient de terminer 11ème à Aubagne aux épreuves combinées, participera à 2 épreuves le saut à la Perche et la hauteur.
2ème Challenge d'escrime de la ville de Bayonne
Cliquez ici afin de voir notre reportage sur place.
L'insatiable Perle Bouge déjà prête pour les Jeux
Elle représentera le club lors des régates d'aviron des Jeux Paralympiques

La championne handisport de l'Aviron Bayonnais Perle Bouge a bouclé sa dernière régate internationale avant les Jeux Paralympiques de Londres. C'était à Munich en Allemagne, une manche de Coupe du monde qu'elle termine sur le podium du deux de coupe mixte avec son coéquipier Stéphane Tardieu. Deuxième battue d'une demi-seconde par le duo australien Gavin Bellis, Kathryn Ross. Du coup, la Bayonnaise a pratiquement validé son billet pour les jeux, sa participation ne sera rendue officielle que le 4 juillet prochain lors de l'annonce de la liste des sélectionnés pour Londres.

Une chance de médaille
A la vue de ses résultats au niveau international, Perle Bouge détient une chance sérieuse de médaille pour la finale paralympique qui aura lieu le 2 septembre prochain. La Bayonnaise avait gagné au mois de mai en Italie la première manche de la Coupe du monde en présence des nations prétendantes à un podium aux jeux.
En Allemagne, elle vient de confirmer face aux Australiens médaillés aux derniers jeux de Pékin : "On a fait toute la course en tête avant d'être coiffé sur le fil dans les derniers mètres mais cela va nous motiver pour la préparation des Jeux, on doit encore être plus performant techniquement et mentalement pour viser l'or face aux Australiens, Anglais et Chinois", avoue-t-telle. Perle Bouge reste sur une bonne dynamique, avec un record du monde à l'ergomètre en début d'année suivi du titre de championne de France en skiff au printemps. Rappelons aussi que la Bayonnaise de l'Aviron avait été désignée meilleure rameuse française de l'année 2011.

Une ascension fulgurante
Perle Bouge aura connu une ascension fulgurante en tout juste trois ans de pratique de l'aviron. Pour ses débuts en 2010, elle était passée en quelques mois de statut de débutante à celui d'internationale. La championne handisport s'était hissée sur le podium mondial après avoir décroché les deux titres de championne de France !
Du coup, elle décidait de quitter l'équipe de France de basket dont elle était le pivot inamovible depuis plusieurs saisons pour se consacrer à la pratique de la rame : "Ma médaille d'argent obtenue lors du premier mondial a pesé dans ma décision. Je pensais avoir plus de chances de disputer les JO avec l'équipe de France de rame qu'avec mes copines du basket et aujourd'hui les résultats le prouvent".
Perle Bouge qui avait flirté avec une qualification olympique en jouant au basket va donc réaliser son rêve sous le maillot tricolore d' l'équipe paralympique d'aviron dans le deux de coupe mixte qui vise le podium à Londres.
OPHELIE ASPORTS, UN AVENIR EN OR
A seulement 21 ans, la pensionnaire de l'Aviron natation s'est qualifiée pour les Jeux Olympiques, dans le très relevé dix kilomètres nage en eau libre.
La qualification d'Ophélie Aspord est déjà en soi une immense performance. Acquis le 9 juin dernier dans les eaux de Setúbal (Portugal), aux milieux des sirènes de la compétition (épreuve de Coupe du Monde), cet accessit pour l'épreuve née dans les contreforts de l'Olympe s'est obtenu au courage et dans un final époustouflant. Aphélie Aspord, 21 ans, a terminé septième après 1 heure et 44 minutes (les 9 premières étaient qualifiées, une seule par nation) dans un dernier rush qui a vu les filles classées de un à neuf terminer en douze secondes… Après dix kilomètres…
Ophélie est radieuse. « Dans la vie d'un sportif, c'est un aboutissement, c'est la compétition suprême que l'on peut disputer. La satisfaction est énorme. C'était mon objectif, j'en rêvais ».
La jeune femme, arrivée au Pays basque en 2001, à l'âge de 10 ans, est pensionnaire de l'Aviron bayonnais depuis la même époque. Elle partage son temps entre les études de droit à Toulouse, où elle est en 3e année, avec pour volonté de devenir avocate, et ses 35 heures de natation hebdomadaire au pôle France toulousain. Des longueurs qu'elle effectue aussi à l'occasion dans les eaux de son Pays basque. C'est d'ailleurs en partie de là qu'elle tient sa passion pour les longues distances. « Au Pays basque, le milieu naturel, avec l'océan, les lacs, les rivières, est propice. ça colle mieux pour moi que faire des ronds en piscine. » Mais elle y a débuté, Ophélie Aspord, dans les bassins.

Endurance plus que sprint
« J'ai commencé la natation à l'âge de trois ans. Lorsque j'ai été en âge de pratiquer la compétition, j'ai commencé par le bassin effectivement. J'ai eu des bons résultats et des médailles dans chacune des catégories, plutôt dans les épreuves de 400 et de 800 mètres. Mais quand j'ai découvert l'eau libre, les distances me convenaient mieux. Et physiologiquement, je suis plus faite pour l'endurance que pour le sprint. » Pourtant, il a fallu le dérouler ce sprint à Setúbal. Elle sourit à cette évocation. « C'est vrai, il faut être capable de nager 10 kilomètres à rythme soutenu et d'avoir 800 derniers mètres très rapides. »
Être dans les dix
À Londres cet été, le 9 août, à 12 heures en Angleterre, elle sera la plus jeune des 19 qualifiées. Elle ne sera pas parmi les favorites, non. « Si je suis dans les 10 premières, c'est déjà un bel objectif. Sur le papier je suis la plus jeune, je n'ai jamais ''fait'' de médailles, donc je ne peux pas être considérée comme favorite. Être dans les 10, ça sera déjà beau. Mais après, quand je serai dans l'eau, si je peux faire la première, je ne me contenterai pas de la 10e ! »
La natation en eau libre laisse la part belle à l'expérience. « L'endurance s'acquiert avec l'âge, course après course », commente Ophélie.
Dans les qualifiées, on retrouve notamment une femme née en 1975. La plus jeune des 10 premières qualifiées est née en 1987. Ce qui laisse penser qu'à 21 ans, Ophélie Aspord a presque quatre olympiades devant elle. « J'aimerais une médaille à Rio en 2016 » souffle-t-elle. Mais pourquoi pas Londres, finalement ?
BOUCLES DE L'OCEAN, Lionel PETRIACQ récidive
Le Bayonnais Lionel Pétriacq revient en forme à quelques jours de défendre son titre sur la course des festayres disputée le 25 juillet en ouverture des Fêtes de Bayonne.
Il vient d'ajouter une ligne de plus à son palmarès en remportant pour la deuxième fois consécutivement les Boucles de l'Océan de Tarnos. Une victoire comme l'an dernier devant le landais Jérôme Garay, qu'il distance au train au terme des 13 km de course. 55 coureurs et une trentaine de marcheurs étaient rassemblés au stade intercommunal du Boucau-Tarnos pour cette 23.è édition.
A défaut de quantité, il y avait la qualité, les meilleures pointures de la région venues tester leur forme du moment sur le tracé entre pinède et bord de mer. En particulier pour Lionel Pétriacq "J'étais venu pour préparer la Course des festayres, pas pour battre le record de l'épreuve mais c'est bon pour le moral d'autant que je prends ma revanche sur Jérôme Garay m'avait battu dans le final de la Course du muguet". Lionel Pétriacq aura fait toute la course en tête, Jérôme Garay l'accompagna jusqu'au 7 km avant d'être décramponné. Derrière, le Girondin Bruno Biret complète le podium. Le classement féminin revient à Sylvie Dubras de Roquefort. Côté marche, le jeune champion landais, Bruno Kowal (PBA) distance d'un quart d'heure son premier poursuivant
Les lutteurs basques s'entraînent pour le tournoi des fêtes
Si la kale borroka, alias lutte de rue ou guerilla urbaine, est en train de disparaître du paysage basque grâce au processus de paix, la borroka tout court pourrait, elle, faire école.
C'est ce qu'espère le Bayonnais Bernard Cabos qui, depuis cinq ans maintenant, a entrepris de remettre au goût du jour ce sport populaire des campagnes basques. Entraîneur passionné, il œuvre au sein de la section lutte de l'Aviron Bayonnais. Il a également créé l'association Borroka 64 dont le but est de promouvoir la lutte traditionnelle basque sur le plan sportif, mais aussi culturel.

« La lutte traditionnelle existe historiquement sur tous les continents. Elle a souvent évolué vers des pratiques festives et vers la danse. C'est le cas de la capoeira au Brésil ou du méringue malgache. Au Pays basque, la lutte était interdite par l'Inquisition espagnole : elle était pratiquée lors de cérémonies païennes ave ces influences celtes et romaines. » Plus tard, la pratique s'est perpétuée dans les fêtes de village, les foires, les cérémonies familiales.
De Bidache à Oulan Bator
Principal de collège à Bidache, Bernard Cabos a multiplié les contacts pour rechercher toutes les informations qu'il pouvait recueillir sur la borroka : depuis les confidences d'un aitatxi (grand-père) de Bidache jusqu'aux recherches d'universitaires de Vitoria.
« Ce n'est pas à proprement parler un sport, mais un jeu festif qui fait entièrement partie du patrimoine local. N'importe qui peut participer pour s'amuser. »
Seul accessoire indispensable, la cinta (ceinture) qui permet de tenir l'adversaire et le pousser le long du chemin dessiné à terre. Le gagnant est celui qui repousse l'autre jusqu'à l'extrémité du couloir ou le fait tomber deux fois.

Entraînement ouvert à tous
En 2011, le premier tournoi-défi de borroka a vu le jour aux Fêtes de Bayonne. La deuxième édition figure au programme officiel des Fêtes 2012 et le tournoi est prévu le 25 juillet à 15 heures sur le site de la Poudrière.
Des lutteurs en catégorie adulte (plus de 18 ans), sont attendus de Pampelune et Bilbao. Ceux-là concourront en individuel et représenteront « officiellement » un village, une ville, une entreprise, une association…
Un volet de la compétition se fera par équipes de trois (deux garçons et une fille). Tout ceci se déroulera sur fond musical de Txalaparta et d'animations comme jeux pour enfants avec des sumos gonflables, démonstration d'art martiaux basques : zipota et makila.
D'ici là, chaque samedi matin, de 10 h 30 à 12 heures, les membres de Borroka 64 se retrouvent sur les pelouses qui entourent le gymnase Robert Caillou. Tous ceux qui ont envie de s'essayer à la borroka peuvent se joindre à eux et apprendre les quelques règles simples et les rudiments de technique qui leur permettront de s'amuser le jour J.
Contact : bernard.cabos@orange.fr et 06 79 62 36 17
Francis ROSIQUE Champion de France Perche + 65 ans
Le week-end du 10 juin 2012 a eu lieu le championnat de France d'Athlétisme en stade, Francis ROSIQUE est arrivé 1er dans sa catégorie des + 65 ans, en Perche, c'est donc un doublé PBA après le championnat INDOOR cet hiver.
Succès pour les Bayonnais
Le Bayonnais Benoît Kuentz récidive devant son camarade de l'Aviron, Pierre Gasparriau. Plus de 500 compétiteurs ont bouclé la 3e édition du Triathlon des Corsaires.
Le départ fut spectaculaire sur la plage de Socoa pour les 300 compétiteurs. (Photo Christian Bibal)
Plus de 500 compétiteurs ont bouclé la 3e édition du Triathlon des Corsaires disputé samedi au pied du fort de Socoa. En trois vagues successives, en ouverture, l'aquathlon pour les enfants puis l'épreuve super-sprint pour une centaine de non licenciés et en fin de soirée, 300 triathlètes sur la distance olympique. Les organisateurs du club d'Urkirolak espéraient offrir en prime le coucher du soleil avant la tombée de la nuit. Une épaisse couche de nuages a privé tout le monde du spectacle. A défaut de couleur, les coureurs comme les spectateurs venus en nombre ont eu droit à une température idéale. Les derniers arrivants ont même franchi les ultimes kilomètres en pleine nuit ! Il est vrai qu'il a fallu attendre 23 heures bien sonné pour voir apparaître sous les lampadaires la silhouette de la lanterne rouge.
Gasparriau a l'abordage
Les triathlètes de l'Aviron Bayonnais étaient venus en nombre, pas moins d'une trentaine et à leur tête le redoutable duo Kuentz-Gasparriau. On pouvait redouter qu'ils n'écrasent la concurrence venue pourtant des quatre coins de l'Aquitaine. Les 1 500 m de natation disputés dans la baie de Socoa voyaient déjà Pierre Gasparriau partir à l'abordage. A la nage, un seul coureur lui tenait tête, Bastien Goueytes, le Landais de Saint-Paul-lès-Dax. Mais à la sortie de l'eau, dès la première ascension de côte sur la route de la Corniche, le Bayonnais lâchait au train son rival. Pierre Gasparriau fonçait à vélo sur la succession de bosses hérissant le parcours cycliste entre Socoa et Hendaye. A la fin du premier tour, Benoît Kuentz était revenu à 50 secondes pour se placer en 2e position. A ce moment-là, un troisième larron menaçait les deux leaders bayonnais, le Parisien d'Issy-les-Moulineaux Hugo Celerier dont on connaissait les talents de finisseur : « C'était le plus dangereux parmi les poursuivants, il fallait surtout ne pas l'emmener dans son porte-bagages jusqu'à la course à pied ; je l'ai attaqué et je l'ai lâché pour revenir ensuite sur les talons de Pierre Gasparriau avant les 10 bornes à pied », avouera à l'arrivée Benoît Kuentz.

Tir groupé de l'Aviron
Benoît Kuentz aura parfaitement géré sa course samedi sur le parcours de ce Triathlon des Corsaires. Il a confirmé ses progrès en natation en ne concédant qu'une vingtaine de secondes aux meilleurs nageurs, roulant intelligemment sans se brûler les ailes sur les 40 km à vélo qui lui ont permis de revenir dans le sillage de son camarade Pierre Gasparriau avant de faire la différence sur les 10 dernières bornes courues à pied le long de l'Utxin : « Benoît Kuentz a su gérer son effort, j'avoue qu'il était le plus costaud dans le final où j'ai manqué de fraîcheur physique après avoir fait toute la course en tête », avouait à l'arrivée Pierre Gasparriau. N'empêche que l'Aviron Bayonnais fait coup double avec les 2 premières places. Les Bayonnais devancent le Parisien Hugo Celerier (3e) et réalisent un tir groupé avec Xavier Bénat (5e), Charlie Grimal (7e), Stéphane Arrayago (10e et premier vétéran). A noter aussi la belle perf réalisée par le jeune Luzien Andony Mas (8e) et l'Hendayais Ramuntxo Sallaberry (12e). La première féminine, la Landaise Virginie Popieul, bien connue des courses à pied de la région, boucle la distance olympique en tout juste 2 h et 10 min.
Succès pour le Bayonnais
REGATE : Julien Montet a brillé avec l'équipe de France en Allemagne.
Le jeune Bayonnais qui fait partie des espoirs tricolores vient de briller ce week-end lors des régates internationales de Ratzeburg en Allemagne. Le jeune rameur de l'Aviron Bayonnais remporte les deux finales du quatre de pointe avec ses camarades de l'équipe de France. Plutôt prometteur en vue des prochains championnats du monde d'autant que le bateau tricolore devance le favori allemand.
Natation : L'exploit d'Ophélie Aspord
La championne de l'Aviron Ophélie Aspord qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres. Elle termine 7e du 10 km qualificatif de la Coupe du Monde au Portugal.
A tout juste 21 ans, Ophélie Aspord est déjà rentrée dans le cercle très fermé des athlètes bayonnais sélectionnés aux Jeux Olympiques. En tout cas c'est la première nageuse des bords de Nive à représenter la France dans la compétition la plus prisée du sport mondial. Autant dire que la section natation de l'Aviron Bayonnais était aux anges samedi soir sur le coup de 19 heures, lorsqu'Ophélie Aspord franchissait la ligne d'arrivée en 7e position du 10 km qualificatif disputé à Setúbal au Portugal. Pour prendre le ticket olympique, il lui fallait terminer parmi les 9 premières mondiales et devant l'autre française Coralie Codevelle. Ophélie Aspord aura réussi l'exploit de distancer sa rivale tricolore (24e) et surtout de boucler le 10 km dans le peloton de tête. Elle coupe la ligne en 1 heure et 44 minutes, à 11 petites secondes de la gagnante au terme d'un final époustouflant.
Une tradition fort bien perpétuée
Le deuxième Challenge de la Ville a réuni 66 escrimeurs français et espagnols, samedi, à la salle Lauga.

La Madrilène Nadia Rodriguez a brillamment remporté la finale de ce 2e Challenge de la Ville de Bayonne (15 à 7). (photo C. BOulongne)

La deuxième édition du Challenge de la Ville de Bayonne a l'épée a réuni 42 compétiteurs et 14 compétitrices, samedi au palais des sports de Lauga. De nombreux escrimeurs venaient d'Espagne : Madrid, Pampelune, Saint-Sébastien avec une forte délégation de Bilbao et de Valladolid. Côté francais, étaient représentés les clubs de Mérignac, Ramonville, Montauban, Dax, Mont-de-Marsan, Salies, Anglet et bien sûr Bayonne avec l'Aviron Bayonnais qui organisait cette journée, sous la direction technique du maître d'armes Francois Kayser.
Ce challenge perpétue une très ancienne tradition bayonnaise puisque, déjà au XIXe siècle, la Ville de Bayonne organisait tous les ans ce que l'on appelait alors un tournoi d'armes au profit d'œuvres de bienfaisance, sous la présidence des autorités militaires de l'époque.
Au pied du podium de la finale de Nationale 2
La saison d'athlétisme bat son plein à l'approche des championnats de France Jeunes espoirs et nationaux prévus au mois de Juillet. L'équipe du pays basque Athlétisme vient de terminer au pied du podium de la finale Nationale 2, disputée à Bordeaux, elle échoue à la 4e place de ce championnat derrière Talence, Albi et Gujan-Mestras. A noter les perfs des deux marcheuses Julie Bellan et Elsa Corrihons d'Ores et déjà qualifiées pour les France. Julie Bellan championne de France en salle cet hiver réalise la 2e performance française en juniors et Elsa Corrihons rentre dans le top 5 avec une 4e place au bilan des espoirs de la fédération française. Ces championnats ont vu aussi s'illustrer Lionel Pétriacq sur 1 500 m, l'Américain Anda Greeney sur sa nouvelle discipline le 3 000 m steeple et Aurélie Ramier sur 400m haies. Les perchistes Sabrina Cruz et Lenaig Ballanger sont passés tout près des 4.20 m qualificatifs pour les France.
Un dernier effort pour Despres
Le Bayonnais Julien Despres dispute ce soir à Lucerne, en Suisse, la finale de qualification pour les Jeux Olympiques.
Après des mois de doutes et beaucoup de remise en cause, le rameur bergeracois de l'Aviron Bayonnais Julien Despres espère franchir ce soir le dernier obstacle sur la route des Jeux Olympiques de Londres. Le champion du monde 2010 s'est, en effet, qualifié dimanche pour la finale de qualification aux jeux lors des régates de Lucerne en suisse. Le quatre de couple tricolore a gagné la série qualificative devant les Espagnols, la Chine et l'Ukraine. Les 4 rameurs de l'équipe de France ont réalisé le meilleur temps devant les Tchèques favoris de cette compétition : « Nous avons gagné notre série, réalisant de surcroît le meilleur temps 5'55", ce qui est une très bonne entrée en matière pour notre tout jeune bateau. C'est déjà une petite victoire d'avoir créé un équipage cohérent en une dizaine de jours ! » confie Julien Despres qui ajoute « La finale va être une course couperet d'une intensité formidable et il ne fera pas bon être à la place des avirons des Tchèques, et probablement des Russes, des Roumains, des Chinois et des Espagnols à la bagarre pour les deux tickets olympiques ! »
Une qualification historique
Les dirigeants de l'Aviron Bayonnais vont suivre avec beaucoup d'attention la finale qualificative de ce soir sur le plan d'eau suisse de Lucerne. Elle pourrait être historique pour le club si Julien Despres et ses trois camarades de l'équipe de France franchissent la ligne d'arrivée parmi les deux premiers bateaux. Elle ouvrirait les portes des Jeux Olympiques, peu d'athlètes bleu et blanc ont connu cet honneur dans l'histoire du club des bords de Nive « du côté des rameurs il serait le premier, nos voisins de la Nautique ont disputé les jeux mais il y a fort longtemps, il y a presque un siècle ! » précise Gérard Bafcop. Pour gagner cette finale de qualification, Julien Despres devra battre les favoris tchèques et se méfier des Espagnols qui ont failli créer la surprise en série qualificative en terminant très fort à une petite seconde du bateau tricolore. Julien Despres va devoir compter sur la fougue de ses jeunes équipiers le trio Benjamin Rondeaux, Mathieu Moineaux et Benoît Brunet. Il ne faut pas oublier que le Bayonnais est le seul rescapé du quatre de pointe champion du monde 2010… Un bateau qui a explosé après la déroute du mondial 2011 (13e seulement). Cet hiver, Julien Despres n'avait pas hésité de dire qu'il tirerait un trait sur sa carrière internationale s'il ne parvenait pas à se qualifier pour les Jeux Olympiques. Le Bayonnais avait dû se relancer dans la course pour les JO en remportant en Italie une régate qui l'opposait à un 2e bateau tricolore. Aujourd'hui, l'heure de vérité sonnera sur le coup de 18 h 30 à Lucerne. Les JO de Londres seront au bout des 2 000 m de course dans cette finale de qualification.
Ophélie Aspord, championne de France sur 5 km, vise la qualification pour les JO
Ophélie Aspord vient de décrocher son 7e titre national, celui qui lui manquait au palmarès, le 5 km indoor. Une couronne de plus pour cette jeune Bayonnaise de l'Aviron, 20 ans à peine et déjà dans l'élite des meilleures nageuses françaises en eau libre : « J'avais terminé 2e l'an dernier sur le 5 km indoor et j'avoue que cette année je récolte le fruit d'une bonne préparation en vue de la qualification aux Jeux olympiques », confie-t-elle. Actuellement pensionnaire du pôle France à Toulouse, Ophélie Aspord s'entraîne dur à raison de deux séances quotidiennes, pas moins de 35 heures d'entraînement par semaine !

La qualif olympique le 19 mai
Ophélie Aspord avait déjà affiché ses ambitions sur le premier grand rendez-vous de l'année, les championnats de France de natation sur le bassin de Dunkerque au mois de mars : « C'était le grand rendez-vous pour la natation française, l'équipe de France disputait les qualifications pour les Jeux olympiques avec notamment le retour de Laure Manaudou et Alain Bernard qui ratait son billet pour les JO. J'ai fait le 1 500 m et je monte sur le podium pour la médaille de bronze, c'était plutôt encourageant pour la suite ». La championne de l'Aviron Bayonnais savait que pour elle les échéances importantes se joueraient au mois de mai et juin. Premier rendez-vous le 19 mai, sur le site de Pierrelatte pour la sélection au niveau français, objectif : terminer première ou deuxième du 10 km. « L'an dernier, au même endroit, j'ai remporté le championnat de France du 10 km et du 5 km, le plus difficile sera ensuite l'épreuve de Coupe du monde de Setubal au Portugal, le 9 juin, où il faudra atteindre le top 15 mondial et seule la première Française sera retenue pour les Jeux olympiques », précise - t-elle.

Elle se prépare à la bagarre
Ophélie Aspord n'a pas oublié les championnats du monde disputés l'an dernier à Shanghai. Elle se souviendra à jamais de cette course infernale, la plus violente jamais vécue en natation. Ce 10 km en eau libre qualificatif aux Jeux olympiques de Londres s'était transformé en foire d'empoigne où tous les coups étaient permis : « J'étais en 6e position, c'est-à-dire en position de qualification pour les JO. Au passage décisif de la dernière bouée, c'était la guerre, cela tapait de partout, beaucoup de coup bas et je me suis fait arracher mes lunettes par une autre concurrente, résultat j'ai perdu 10 places, le temps de remonter, je termine 16e ». La Bayonnaise se prépare à la même bagarre le 9 juin prochain au Portugal. Les Jeux olympiques la font rêver. Mais si les portes de Londres ne s'ouvraient pas, il resterait Rio au Brésil en 2016. A 20 ans, on peut prendre le temps de patienter.
Dorian Joseph lève le bras il a tenu tête à ses poursuivants durant 20 km
La belle génération 2011 avec le tandem Bilbao-Rodrigues a trouvé des successeurs à l'Aviron Bayonnais cette saison dans les pelotons cadets. On se souvient l'an dernier de la réussite de ce duo Xabi de Bilbao et Nicolas Rodrigues, leurs équipiers ont pris du galon cette année. En début de saison, il y avait eu la victoire au courage de Dorian Aramendi sur le circuit de Tarnos. Voici maintenant l'autre Dorian, Dorian Joseph qui vient lui aussi de trouver le chemin de la victoire, le jour du 8 mai, sur le circuit de St-Vincent-de-Tyrosse. En y mettant les mêmes ingrédients, culot et volonté.

Victoire d'équipe
Les cadets de l'Aviron n'ont pas volé cette victoire en terre landaise. Il y avait eu la belle échappée de Baptiste Lapoublade rejoint seulement à trois tours de l'arrivée. Et à cet instant Dorian Joseph tente le contre, il s'en va tout seul pour boucler les 20 derniers kilomètres restants. Son audace va finalement payer avec l'appui de ses camarades restés dans le peloton : « toute l'équipe a protégé l'échappée de Dorian, et cela a réussi puisqu'il parvient à terminer tout seul sur les trois derniers tours malgré la poursuite engagée par ses adversaires » précise Thierry Elissalde l'entraîneur de ce groupe des cadets. Dorian Joseph franchira la ligne d'arrivée avec 300 m d'avance, il aura le temps de lever les bras. Derrière, les Bayonnais auraient pu compléter ce succès sans une chute de Baptiste Lapoublade dans le dernier km, qui vrille sa roue avant. À noter que Dorian Joseph réalise son troisième podium en moins de 10 jours : 3e à Hendaye le 29 avril, 2e à Lescar le 1er mai, et 1er à Tyrosse le 8 mai. Un jeune qui progresse pour sa deuxième année de cadet après des débuts chez les minimes en région toulousaine.
L'Aviron Bayonnais ramène quatre médailles d'or de la Coupe de France qui s'est disputée à Vichy.
Les rameurs de l'Aviron Bayonnais viennent de s'illustrer sur le plan d'eau de Vichy à l'occasion de la Coupe de France. Ils ramènent des bords de l'Allier quatre médailles d'or avec en prime un petit exploit réalisé par leur jeune barreur Peyo Goyenetche présent sur les deux finales du huit de pointe. À tout juste 17 ans, ce jeune rameur se révèle à ce poste de barreur comme un élément d'avenir. C'est lui qui avait dirigé la manœuvre lors de la fameuse finale du huit de l'aviron l'an dernier lors des championnats de France à Brive.

Des duels serrés
Cette Coupe de France a permis aux six ligues françaises de s'affronter avec des duels souvent serrés entre l'Aquitaine, pays de Loire et Rhône-Alpes. Les mauvaises conditions atmosphériques avec un vent violent n'ont pas empêché les rameurs bayonnais de s'imposer sur deux finales, le huit de pointe junior et senior. Chez les juniors, confirmation pour Louis Cabantous qui monte sur la plus haute marche en huit de pointe avec barreur. Ce jeune rameur affiche un gros potentiel physique qui doit lui ouvrir cette année les portes de l'équipe de France et du prochain mondial : « C'est un rameur athlétique avec 85 kg pour 1,90 m, solide et bon technicien, il progresse et doit rejoindre le collectif de France A », affirme son président Laurent Irazusta.
Autre révélation, le junior Peyo Goyenetche qui participe avec son camarade Mathis Geoffroy à la finale du huit cadet (6e) avant de remporter la finale du huit senior au poste de barreur : « Voilà un jeune qui s'est totalement investi dans ce rôle de barreur et qui a pris confiance, il a débuté tout petit au club et depuis l'an dernier s'est spécialisé à ce poste de barreur qui lui va parfaitement, vu son physique », précise Laurent Irazusta. Dans ce huit senior vainqueur, deux autres Bayonnais de l'Aviron, Benoît Martinaud et Jonathan Bertrand, deux seniors qui progressent dans le sillage de leur leader Julien Despres. À noter encore la belle forme affichée par la championne handisport Perle Bouge qui vient de gagner avec brio la régate internationale de Varese en distançant en finale les Australiennes. Plutôt de bon augure en cette année olympique.
Ophélie ASPORD, Championne de France du 5 km
Vice-Championne de France en 2011, Ophélie Aspord s'est imposé mardi dernier à Dunkerque sur le 5km des Championnats de France Indoor en 59:09.31 soit 1'10"98 de moyenne.

Prochain objectif la qualification pour les Jeux Olympiques ; une seule nageuse sera sélectionnée pour le 10 km de lOndres à l'issue de l'épreuve organisée à Setubal (Portugla) les 9 et 10 Juin.

Félicitations Ophélie et tous nos vœux de réussite.
Une victoire encourageante pour le Bayonnais Royer
Mathiouze Royer, le professionnel de l'Aviron Bayonnais vient d'obtenir une victoire très encourageante pour la suite de sa carrière en s'imposant à Civray devant l'un des meilleurs Français de sa catégorie. Il a battu largement aux points Jonathan Bertonnier vainqueur du dernier tournoi de France et classé parmi les 6 meilleurs poids moyen français.
"Mathiouze Royer s'est bien remis au travail depuis sa défaite subie chez lui l'an dernier. Il est passé des superwelter au moyen et il progresse bien. On l'a vu sur ce combat qu'il a a parfaitement maîtrisé face à un adversaire qui boxait devant son public "affirme son professeur Hervé IBAREMBORDE. Objectif pour la saison prochaine la Coupe de la Ligue puis tenter le titre de Champion de France.
Mathiouze Royer fait des émules à l'Aviron Bayonnais. Le junior Damien Vallet a lui aussi séduit le public de Civray. En lever de rideau, il a obtenu le match nul devant la coriace Boubeghla. A noter aussi chez les débutants, le succès du jeune Champion de France cadet Herradura et de Yon Iparaguirre, tous deux vainqueurs du challenge du premier round à Capbreton.
Julien DESPRES, champion du Monde 2012, toujours en course pour les J.O
Le Champion du Monde 2010 Julien Despres vient de passer de longs mois de doute. On se souvient de son cuisant échec lors des championnats du monde 2011 en Slovénie, il chutait à la 13e place du mondial. Du coup avec ses camarades du quatre de pointe, l'objectif de qualification pour les Jeux olympiques était remis en cause. Après un gros travail foncier effectué cet hiver, le chef de file de l'Aviron Bayonnais s'était promis de s'illustrer aux championnats de France. Et pourtant une nouvelle contre-performance l'attendait sur le plan d'eau de Cazaubon… 6e seulement de la finale. Les Jeux de Londres semblaient s'éloigner d'autant que les sélectionneurs décidaient de recomposer le quatre de pointe champion du monde et de mettre en compétition deux bateaux pour ne retenir que le plus performant ! Cet hiver Julien Despres n'avait pas hésité de dire qu'il tirerait un trait sur sa carrière internationale s'il ne parvenait pas à se qualifier pour les Jeux olympiques. Aujourd'hui le Bayonnais est parvenu à se relancer dans la course pour les JO en remportant en Italie la régate qui l'opposait au 2e bateau tricolore : « Nous avons terminé 2e puis 3e dans les deux finales en distançant de plus de 5 secondes le 2e bateau français… Ce qui nous réconforte le plus, c'est d'avoir rivalisé avec les Italiens, les Serbes et les Grecs qui sont des prétendants au podium olympique ». Julien Despres avait à ses côtés Jean-Baptiste Macquet et deux nouveaux équipiers, Benjamin Rondeau et le jeune Mathieu Moineaux : « On a eu peu de préparation pour trouver notre cohésion à quatre mais c'est plutôt encourageant, les deux nouveaux nous apportent une nouvelle dynamique ». Julien Despres plutôt soulagé attend maintenant la prochaine échéance de Coupe du monde en Serbie avant de préparer la manche qualificative pour les JO le mois prochain à Lucerne : « Il y aura les 11 bateaux qualifiés pour les jeux, il faudra que l'on s'impose devant les autres nations, à savoir les Espagnols, Chinois, Argentins, Tchèques que l'on vient de battre en Italie ; donc on est aujourd'hui plutôt confiant ». Julien Despres a réussi en plus à s'imposer à la tête du bateau, un poste de leader qu'il a rarement occupé en équipe de France.
Benoit Kuentz, Pierre Gasparriau, Anthony Zarra et Stéphane Arrayago ont remporté trois titres de champion d'Aquitaine de duathlon
Les triathlètes de l'Aviron Bayonnais viennent d'ouvrir la saison sur un coup d'éclat. Le chef de file Benoît Kuentz s'impose dans le championnat d'Aquitaine de duathlon et dans la foulée les Ciel et Blanc raflent deux autres titres dont le podium par équipe ! Un carton plein plutôt prometteur d'autant que le club s'est renforcé cette saison avec l'arrivée de coureurs de bon niveau. L'objectif du président Maxence Bardé est clair : la montée du club en 2e division nationale. Actuellement l'équipe se prépare pour l'ouverture de la saison de triathlon à la fin du mois à Saint-Pée-sur-Nivelle. Les Bayonnais ont fait forte impression en Dordogne pour ce championnat d'Aquitaine de duathlon avec d'abord Benoît Kuentz qui bat au finish le Rochelais Lionel Roye, l'un des meilleurs spécialistes du Sud-Ouest. Avec aussi ce tir groupé réalisé à l'arrivée Pierre Gasparriau 3e et Anthony Zarra 5e.
Avec un champion du monde
Le trio Kuentz, Gasparriau, Zarra offre le titre par équipe à l'Aviron et Stéphane Arrayago rafle au passage un nouveau titre chez les vétérans. Il est vrai que, durant l'intersaison, les Bayonnais ont reçu le renfort du Palois Pierre Gasparriau, l'ancien vainqueur de l'épreuve de Saint-Jean-de-Luz a préféré opter pour Bayonne que rejoindre le club de 1re division de La Rochelle. Les Bayonnais se sont aussi attachés les services de trois autres triathlètes de haut niveau : Nicolas Boyer, Geoffrey Barutaud et Charlie Grimal.
« Pour tenter de monter en D2, nous avons recruté de bons coureurs comme Nicolas Boyer, deux fois vice-champion du monde d'aviron qui est devenu une pointure dans le monde du triathlon, Geoffrey Barutaud, un très très gros rouleur qui apportera beaucoup à l'équipe pour la partie cyclisme, et Charlie Grimal qui reprend goût doucement au triathlon après une carrière internationale à Poissy et des courses en Coupe du monde », précise Maxence Bardé. Sans compter que l'effectif de l'an dernier permet aux triathlètes de l'Aviron de présenter, cette saison, douze coureurs compétitifs en équipe première. Après seulement deux ans d'existence, la section triathlon de l'Aviron en plein essor compte aujourd'hui une centaine de licenciés et parmi eux les meilleurs coureurs d'Aquitaine.
Perle BOUGE, au sommet
Il fallait s'y attendre, le plan d'eau de Cazaubon qui servait de cadre ce week-end aux championnats de France de bateaux courts aura été riche en émotions fortes pour les rameurs bayonnais. Les représentants de l'Aviron Bayonnais ne cachaient pas leur joie samedi en voyant leur championne handisport Perle Bouge monter pour la 3e fois consécutivement sur la plus haute marche du podium de l'épreuve du skiff. Et dimanche matin, les visages se figeaient à l'arrivée de la finale du deux de pointe senior, le champion du monde 2010 Julien Despres pointait en 5e position. Du côté des dirigeants de la Nautique, on savait que la sélection pour les Jeux olympiques de Rachel Jung passait par un gros exploit dans la compétition du skiff poids légères. Pour cela la vice-championne du monde espoir visait le podium. Il lui manquera finalement 5 petites secondes, l'espoir bayonnaise prendra une 6e place plutôt prometteuse dans une finale Élite de haut vol.

Julien Despres a craqué
Perle Bouge, en s'imposant avec facilité et brio, confirme sa place de numéro 1 au niveau national. La championne handisport de l'Aviron Bayonnais sera à n'en point douter la porte-drapeau de la sélection française pour les Jeux paralympiques de Londres. En revanche l'horizon olympique de son camarade Julien Despres s'obscurcit un peu plus après cette nouvelle contre-performance : « il faut le reconnaître c'est un échec, Julien a craqué avec la pression que la fédération lui a mise cet hiver suite à la déroute du dernier mondial et aussi à un début de saison en demi-teinte 2 fois 4e des têtes de rivière », confiait son président Laurent Irazusta. Reste que le champion du monde 2010 fait partie du prochain stage tricolore en vue de préparer les manches qualificatives de Coupe du monde. L'Aviron Bayonnais aura aussi dans le collectif tricolore son jeune espoir Julien Montet qui a terminé second de la finale B du deux de pointe. Autre valeur montante et futur tricolore, le junior Louis Cabantous lui aussi second de la finale B du deux sans barreur. Et une confirmation pour le deux de pointe Handi-aviron composé de Guillaume Lemire et Vincent Le Bourdon qui échoue au pied du podium (4e).
Vainqueur à Guiche, le coureur de PBA signe son retour au premier plan
Le championnat d'Aquitaine du 10 km disputé dimanche matin à Guiche a encore souri à un coureur de Pays Basque Athlétisme. Julien Laurenceau succède au palmarès à son camarade Fayçal Menasria. L'ancien international algérien qui avait dominé l'épreuve l'an dernier se contente de la 3e place sur le podium. Décramponné par Julien Laurenceau et Christophe Arnaud, le duo qui s'est avéré le plus costaud face au vent dans le final. Car dimanche matin, le peloton a bénéficié d'un vent favorable sur la première partie du parcours avant d'être freiné par cet élément sur les 2 derniers kilomètres. Dommage le chrono accuse le coup à l'arrivée : 34 min 18 s pour le vainqueur, à deux minutes du record !

16 qualifiés et un titre mérité
Ce championnat d'Aquitaine disputé pour la première fois à Guiche a réuni 120 compétiteurs venus principalement du Pays basque, des Landes et du Béarn. Il offre aussi le premier titre régional sur route à Julien Laurenceau : « J'ai du mal à réaliser d'avoir gagné ce titre d'autant que j'ai passé l'hiver sans pouvoir vraiment courir avec une infection à soigner, mon dernier succès remonte au mois de mars 2011 sur le 10 km de Biarritz ». L'Angloy de Pays Basque Athlétisme n'a pas volé son titre, il s'est échappé du peloton dans la première moitié du parcours avant d'être rejoint au 6e kilomètre par le Béarnais Christophe Arnaud et obligé de s'employer à fond pour battre au sprint son rival sur la ligne d'arrivée. Derrière en tête du peloton, les coureurs de Pays Basque Athlétisme réalisent un tir groupé avec Menasria (3e et premier vétéran), François Iriarte (5e) devant Chris maté et Daniel Mehats. La Landaise Ingrid Bosquet empoche le titre féminin devant les 2 représentantes de PBA, Mélanie Dupassieu et Raphaëlle Souavin. 16 coureurs au total ont réalisé les minima pour la qualification aux championnats de France.
Perle BOUGE, objectif Londres
Perle BOUGE, élue meilleure rameuse française, se prépare à conquérir un nouveau titre de Championne de France.
Alors qu'elle a déjà en poche un premier titre, celui de meilleure rameuse française de l'année 2011, Perle BOUGE prépare activement les Championnats de France de bateaux courts qui ont lieu le prochain week-end sur le plan d'eau gersois de Cazaubon :"C'est la première étape importante de la saison, je veux décrocher un 3ème titre consécutif en skiff et confirmer au sélectionneur que je suis candidate aux Jeux Olympiques de Londres".
La championne de l'Aviron Bayonnais ne sera pas la seule à jouer une sélection pour les JO lors de ces championnats de France à Cazaubon, son camarade Julien Despres et la jeune vice-championne du monde espoir de la Nautique Rachel Jung viseront aussi un podium et un billet pour Londres.
Le cadet Dorian Aramendi s'est révélé sur le circuit de Tarnos
Le circuit de Tarnos vient de révéler dans la course des cadets un jeune coureur bayonnais, Dorian Aramendi. Le cadet de l'Aviron Bayonnais a réussi le tour de force de s'imposer en solitaire en résistant malgré le vent au retour de ses poursuivants pour aller signer un premier succès très prometteur. Et pourtant ce jeune coureur n'a qu'une petite année de pratique du cyclisme de compétition. Venu au vélo après avoir pratiqué la pelote et le rugby dans sa cité natale de Cambo-les-Bains où il poursuit actuellement ses études au collège.
Un coureur qui en veut
C'est l'ancien professionnel de l'équipe d'Euskadi, Thierry Elissalde qui a guidé ses premiers pas de coureur cycliste : « C'est un coureur qui en veut énormément, il est accrocheur, il ne lâche rien, il progresse vite en travaillant beaucoup à l'entraînement ». Sa première victoire signée à Tarnos illustre bien les propos de son mentor. Dorian Aramendi passe à l'attaque, puis paye ses efforts en se faisant lâcher, avant de revenir dans le peloton au prix d'un effort courageux. Dans le final, il passe à nouveau à l'offensive et parvient à surprendre tout le monde pour triompher avec quelques mètres d'avance devant le peloton. Un peloton médusé par la combativité du jeune Bayonnais !
« Et dire que ce jeune coureur est parti de zéro, il est arrivé au club sans vélo, sans chaussure, avec juste sa motivation », ajoute Thierry Elissalde, son éducateur. Voilà un bel exemple pour ses camarades cadets de l'Aviron Bayonnais.
Félicitations à Eztitxu Vivanco !
Les 23 et 24 mars derniers le centre aquatique d’Angoulême accueillait l'édition 2012 des Championnats de France Handisport, passage obligatoire pour tous les nageurs "handi" en vue d'une qualification aux Jeux Paralympiques de Londres cet été.
La jeune Eztitxu Vivanco présente à Angoulême, décroche une très belle médaille d'argent sur le 100 Dos et réalise le minima B, synonyme de pré-sélection pour Londres.

Toutes nos félicitations à elle et à Mélanie présente à ses côtés ce week-end.
Ophélie ASPORD aux Championnats de France à Dunkerque
La bayonnaise Ophélie Aspord, la seule représentante bleu et blanc pour ce rendez-vous olympique, se mêlera toute la semaine au gratin français et à l'euphorie de la quête des tickets pour Londres.
Mardi 20 Mars 2012:
Ophélie décroche la médaille de bronze sur le 1500 NL pour la deuxième année consécutive.
Toutes nos félicitations !
Les Poussins de l'Aviron Bayonnais à Anglet le 19 Mars 2012
24 petits Bayonnais dont 15 filles et 9 garçons ont pris part dimanche dernier à la deuxième étape du Circuit départemental Poussin (9 et 10 ans) avec cette fois au programme pour chacun d'entre eux le 200 Nage Libre.
Bravo aux nageurs et à leurs entraîneurs.
Ophélie ASPORD aux Championnats de France à Dunkerque
La Bayonnaise Ophélie Aspord, la seule représentante bleu et blanc pour ce rendez-vous olympique, se mêlera toute la semaine au gratin français et à l'euphorie de la quête des tickets pour Londres.
Bien que les objectifs olympiques pour la nageuse en Eau Libre soient autres, nous lui souhaitons le meilleur lors de cette semaine, avec au programme lundi le 400 NL, le 1500 NL mardi après-midi et le 800 NL vendredi.
Lionel Petriacq, vainqueur de la Course des Remparts
Le Bayonnais Lionel Pétriacq a remporté hier matin pour la 7e fois la Course des remparts, un 10 km dans les rues de Bayonne couru en 35 min 26 s. Il devance facilement ses deux camarades de Pays Basque Athlétisme Anda Greeney et Jérôme Garay. 380 coureurs ont participé dans le vent et la pluie à cette course insolite de début de saison organisée par le club Cacao… Au classement féminin, première l'Angloye Adeline Pacary devant sa camarade Marilyn Georgel et la championne de surf Claire Dubes termine 3e pour sa première participation.
RICO LEROY EN TANDEM AVEC CATHY TERRADA
Rico Leroy vient tout juste de remporter la compétition du Buffalo à Makaha(Hawaii), qui est considérée comme un Championnat du Monde de tandem non officiel. On en a profité pour lui demander ce que représentait cette compétition pour lui et comment s’était passée la finale :
« La compétition du « Buffalo » existe depuis 36 ans et est considérée dans le monde des watermen et plus précisément dans celui des Tandem Surfers, comme LA référence absolue. Les plus grands de notre discipline y sont passés et y ont gagné (Brian Keaulana & Kathy Terrada, Steeve & Barrie Bohene, Mike Doyle, Pete Peterson etc etc). Pour nous autres Tandem surfeurs c’est un peu la Mecque du Tandem, puisqu’après avoir vu le jour sur les plages de Waikiki il y a plus d’un siècle, c’est bien à Makaha que la scène internationale s’est déchaînée depuis maintenant 3 décennies et demie. C’est comme participer au Pipe Masters, c’est tout simplement la plus vieille épreuve de notre discipline à ce jour.
Un signe fort de la communauté « Makaha »
Après un premier tour passé dans de toutes petites conditions et remporté sans vraiment forcé, nous voici arrivés en finale face aux Champions du Monde ITSA en titre, et à 2 autres couples Hawaiiens. Nous prenons deux bonnes vagues et effectuons en plus d’un bon surf, plusieurs portés acrobatiques bien osés. Le verdict du classement final de cette compétition m’indique que je suis en forme mais que la route et encore longue pour arriver en forme aux Championnats du Monde ISA, disputés cette année en Floride. Je prends cette victoire beaucoup plus comme un signe fort de la communauté « Makaha » qui commence à me connaitre, et surtout qui me considère de plus en plus comme un des siens.
Je reviendrai l’année prochaine pour essayer d’emporter avec moi d’autres disciplines, mais sans Kathy je pense que ce sera un défi très dur à relever.
De belles performances pour nos athlètes
Bonne nouvelle depuis METZ où ont lieu les Championnats de FRANCE Epreuves Combinées et de Marche, Julie BELLAN est Championne de FRANCE sur 3000M marche en 14’43” nouveau record (NATIONAL 3).
Elle succède à Jayson DELION dernier champion de FRANCE cadets en longueur voilà 3 ans déjà ....
On vient d’apprendre également la qualification aux FRANCE ESPOIRS et NATIONAUX d’Aurélie RAMIER à la Hauteur, d’Olga RAMIREZ-PEREZ au poids (Espoirs) et de la perchiste Sabrina CRUZ. Ces Championnats auront lieu les 10 et 11 Mars dans la salle de Nogent / Oise.
Autres nouvelles à partir de Mardi 6, les qualifiés pour les FRANCE Jeunes où 3 jeunes ont des chances d’y aller à commencer par le Luzien Aymeric RAPIN-PICHARD sur 400M et 2 en liste d’attente (autour de la 20ème place) Camille THEUX-COUMIS et Lenaig BALLANGER (réponse définitive le 10 Mars).
Julien DESPRES, le défi olympique
Julien Despres n'a pas perdu de temps en ce début d'année, il vient de boucler un gros stage sur les plans d'eau de la Nive et au lac de Soustons en compagnie de son équipier tricolore Jean-Baptiste Macquet. Les deux compères qui avaient glané ensemble le titre national du deux sans barreur et le titre mondial en quatre de pointe viennent d'afficher des tests plutôt prometteurs à l'ergomètre : "on se situe parmi les meilleurs au niveau international, ce qui valide notre gros travail foncier de cet hiver", ajoute Julien Despres.
Julien Despres n'a pas fini d'en baver, un nouveau stage avec l'équipe de France depuis le 10 Février avec de nouveaux tests pour évaluer les progrès accomplis. Ensuite place à la compétition avec le premier rendez-vous de la saison à ne pas manquer fin mars-début avril, les Championnats de France en bateaux courts sur le plan d'eau du Lac de Cazaubon. Avant de disputer une première manche de Coupe du Monde en Italie pour effectuer les réglages du bateau et se jauger par rapport aux autres nations. Un ultime test en Serbie précèdera la fameuse manche qualificative pour les Jeux Olympiques. Ce sera à Lucerne le 20 mai avec l'objectif d'atteindre la finale et les deux premières places qualificatives pour Londres." Il faudra être au mieux pour battre des nations comme les Chinois, Tchèques, Slovènes, Sud-Africains, Croates qui sont comme nous, candidats aux Jeux Olympiques" clame Julien Despres. Le Bayonnais est en tout cas déjà motivé et affûté, comme en témoigne sa prestation sur le parcours de la Vauban tout terrain. Victime d'un bris de chaîne avec son VTT, le rameur n'a pas hésité de terminer sa course en courant à pied !
Champions de France

Dans la belle spécialité du chistera joko garbi, les cadets bayonnais sont devenus champions de France après avoir battu Ustaritz 40 à 31 en finale.
L'avant Lucas Piquemal, très concentré a bien défendu et marqué des points au pied du mur. Et l'arrière Thomas Peyresaubes a fait étalage de sa technique et de son gros potentiel physique pour user son adversaire direct. Félicitations aux joueurs et à leurs entraîneurs, Michel Martinez et Laurent Piquet, qui ont également mené les benjamins au titre national.
Retour en France d’Aurélien et Héloïse, lauréats de la Bourse du jeune voyageur.
La Fédération française de cyclotourisme a décidé en 2010 de créer un label grand voyage international (souvenir Jacques Vicart) à destination de cyclotouristes FFCT ou non, dont le but est d’effectuer un long périple à travers le monde. Depuis 2 Bourses sont attribuées sur projets chaque année pour apporter une aide financière à l’accomplissement de périples d’exception.
Héloïse et Aurélien, 25 et 27 ans, sont les premiers à avoir bénéficié de cette bourse de voyage en 2010. Partis le 14 février 2010, leur projet « Sur la route de l’artisanat équitable des hautes montagnes d’Asie Centrale » les a conduits jusqu’à la chaîne Himalayenne, en passant par la France, l’Italie, la Grèce, la Turquie, l’Iran, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kirghizistan, le Tibet, le Népal et l’Inde.
C’est à 14 heures le mercredi 31 janvier, qu’Aurélien et Héloïse ont retrouvé la France à Dantcharia dans les Pyrénées-Atlantiques après presque 2 ans de voyage.
Sous un ciel gris et humide, ils ont franchi le dernier col (bien modeste puisque culminant à 600 m) de leur tour du monde. Après avoir traversé 28 pays de l’Europe à l’Extrême-Orient puis un retour par le Maroc et la péninsule ibérique, ils ont été accueillis par une douzaine de cyclotouristes régionaux.
On notait la présence de Joseph Mora, élu fédéral, Annick Mora, censeur aux comptes de la Fédération, Pierre Dubacquié élu de la ligue Aquitaine, Jacques Pothuaud, président du Codep 64 et Bernard Forsans, Président de l’Aviron Bayonnais Cyclotourisme.
Les retrouvailles furent joyeuses et la pluie battante, durant le retour vers Bayonne, n’a en rien altéré le plaisir de se retrouver. Une petite réception a été organisée dans la salle des trophées de l’Aviron Bayonnais en présence du Président de ce grand club omnisports. Les clubs cyclotouristes les retrouveront samedi en Gironde pour la dernière étape qui les ramènera à la maison.
Meeting régional à Agen
Première sortie de la saison en grand bassin, le Meeting régional à Agen était l'occasion pour une partie des nageurs du groupe compétition de se tester en bassin de 50 m avec comme objectif la qualification aux Championnats Interrégionaux.
Le bon comportement des 5 nageurs présents ce week-end a permis l'accession à 14 finales, une multitude de podiums et médailles et 9 records personnels battus.
En outre, on retiendra la qualification de la jeune minime première année (14 ans) Oihana BERHO pour les Championnats Interrégionaux.
Félicitations à tous.
PETRIACQ EST EN FORME
Le Bayonnais a conquis le titre senior dimanche, prometteur en vue de la demi-finale nationale d'Anglet. Les championnats départementaux disputés dimanche sur le pré béarnais de Lescar ont tenu leurs promesses. Avec notamment un record de participation, pour la première fois le cap des 600 compétiteurs dépassé ce qui confirme le nouvel essor de cette discipline : « Tous les clubs du département ont joué le jeu en faisant courir leurs jeunes et les plus grands semblent motivés par l'organisation des championnats régionaux et de la demi-finale nationale dans les Pyrénées-Atlantiques » précise Yves Vignau le président départemental. Rappelons que cette année, les meilleurs athlètes de la région vont avoir l'avantage de courir l'épreuve régionale, le 5 février prochain, à Oloron et la course interrégionale qualificative à la finale nationale au stade de Girouette, à Anglet, le 19 février La course la plus attendue, celle des seniors vétérans aura été marquée par le forfait en dernière minute du favori, le Palois Jérémy Pierrat et le retour en forme du Bayonnais Lionel Pétriacq. Le champion de Pays basque Athlétisme a plutôt écrasé la concurrence, attaquant d'entrée pour se détacher irrésistiblement, faisant ensuite la différence au train sur ses poursuivants : « Je suis parti très vite pour mettre dans le rouge mes adversaires, j'ai pris 10 secondes, j'ai tenu le train avant d'accélérer dans la deuxième moitié du parcours. J'avoue être content de cette course surtout que d'habitude je ne suis pas à l'aise sur du terrain gras, cela prouve que mon travail foncier paye » confiait le nouveau champion départemental. Lionel Pétriacq succède à son camarade de club Benoît Kuentz qui termine 3e de sa catégorie senior : « J'avoue que Lionel Pétriacq a fait un sacré numéro, j'ai longtemps tenu la 2e place avant de céder dans le final face au trio palois plus expérimenté Laffaille, Grondin, Arricau ». Le Bayonnais Jean-Christophe Diribarne complète le podium avec une 3e place chez les vétérans.
L'Argentine sourit à Ophélie
A l'occasion de la première étape de la Coupe du Monde de Natation en Eau Libre, Ophélie Aspord monte à nouveau sur la troisième place du podium après 2h37 d'effort.
Déjà médaillée de bronze sur la même épreuve en 2011, Ophélie confirme sa performance de l'an dernier 15 km argentin, derrière l'argentine Cécilia Biagioli, et la russe Anna Uvarova.
Félicitations à toi Ophélie.
La saison de la rame s'ouvre sur la Nive
Samedi après-midi, le club de l'Aviron Bayonnais lançait la saison de rame avec une première compétition sur le plan d'eau de la Nive. Une tête de rivière qui a permis de tester la forme de chacun à la sortie d'un travail foncier effectué durant l'automne. Si l'on en juge par les performances accomplies, 2012 devrait apporter de belles satisfactions aux rameurs bayonnais.
On pense notamment à l'espoir Maxime Bellon associé au Villeneuvois Verhoeven, au duo Jonathan Bertrand, Romain Traille ou encore à Marc Czesack qui ont affiché des temps déjà prometteurs. Il est vrai, samedi, les conditions étaient idéales, pas de vent, ni de houle malgré une température plutôt fraîche sur l'eau.
Cette course d'ouverture a rassemblé plus de 300 compétiteurs. 21 épreuves disputées entre 3000 et 4000 m sous la forme de tests chronométrés. En présence des 6 clubs basco-landais : l'Aviron, la Nautique, Hendaye, Mimizan, Peyrehorade et Soustons auxquels se sont joints quatre clubs voisins du Guipuzcoa, Fontarrabie, Saint-Sébastien, Pasajes et Irun. Le club de Fontarrabie s'est illustré chez les juniors, Soustons chez les cadets et chez les minimes la Nautique a signé son premier succès.
Pour le reste, l'Aviron s'est taillé la part du lion en remportant la moitié des courses proposées. Les rameurs bleu et blanc en verve chez les jeunes qui laissent augurer des possibilités au club de présenter lors des championnats de France un huit dans les quatre catégories minimes fille, garçon, cadets, hommes et femmes.
Champions de ligue du Pays-Basque de Xare
Les minimes de l'Aviron Bayonnais sont devenus champions de ligue du Pays Basque de xare après leur victoire 40 à 21 face à Saint-Palais sur la rapide cancha de Saint-Pée-sur-Nivelle. Encore benjamins et surclassés en minimes. Les Bayonnais ont très vite fait la différence au score. Antton Valenti à l'avant a beaucoup joué de volée pour conclure au pied du mur. Et Sébastien Etcheberry à l'arrière a mené la partie à sa guise en utilisant toute sa panoplie technique déjà élaborée pour son jeune âge. Place maintenant au championnat de France.
Les benjamins Iban Etchepare et Julen Bellan se sont inclinés en demi-finale avec les honneurs 27 à 40 face à Urrugne. De même, les juniors Nicolas Betachet et Benat Harostéguy ont perdu de justesse 38 à 40 en demi-finale face à Saint-Palais. L'autre équipe junior Paxi Casabonne et Guillaume Lassalle n'a pu se qualifier pour les phases finales de même que les séniors 2ème série Adrien Chabay et Benat Harostéguy ainsi que Guillaume Lassalle et Kepa Mouesca. Enfin, en première série, Sébastien Moncada et Guillaume Betbeder réussissent avec deux victoires à l'issue des poules à maintenir le club en première série. Place maintenant au championnat de France.